pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | ... | 22

Nephie

13/09 (19:32)

avatar

nombre messages : 897

Membre

Draziel a écrit :

> Sauf que ""La majorité des personnes sont rétablies ou en cours de rétablissement"

Et la mort c'est assez durable comme effet tu vas me dire qu'il s'est rétabli ?

[ce message a été édité par Nephie le 13/09 à 19:35]

Draziel

13/09 (19:38)

avatar

nombre messages : 2221

Membre

J'ai juste parlé des effets secondaires à long terme. A long terme signifie: qui se produisent au bout d'un terme relativement long. Il s'agit ici d'un événement qui s'est produit quelques heures après, et bien que la "mort" soit effectivement sur un très long terme ([0)]), ça n'entre pas pour autant dans la définition.
En plus, tu ne peux pas avec certitude imputer ça au vaccin, puisque, je cite: " "En effet, même s’il est établi à l’issue que le décès résulterait d’une allergie, il est d’ores et déjà établi que le jeune homme a absorbé peu avant son décès un aliment pour lequel il avait une allergie connue""

[ce message a été édité par Draziel le 13/09 à 19:40]

Nephie

13/09 (20:16)

avatar

nombre messages : 897

Membre

Draziel a écrit :

Très bien, je vois. Ça se défend, effectivement.

Merci à tous en tout cas pour ces échanges, je trouve ça très instructif [:]]

J'ai une question : disons que j'ai tort de m'inquiéter et que les vaccins expérimentaux soient safes (ce que j'espère sincèrement). Étant donné que le pass sanitaire s'étend aux enfants de 12 ans et 2 mois, allez-vous les faire vacciner avec les 2 doses, probablement 3 (pour ceux qui en ont, bien sur) ?

[ce message a été édité par Nephie le 13/09 à 20:38]

Megalion

13/09 (20:24)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Nephie a écrit :

Pourquoi cette réaction maintenant (En assumant que tu ne refuses pas les autres vaccins selon tes déclarations)? Il existe des vaccins bien plus terribles comme les vaccins a virus atténué (c'est pas un arn mais un virus complet qui est injecté) comme celui de la fièvre jaune, avec effets secondaires plus fréquent, plus graves, pouvant aller jusqu'à provoquer une fièvre hémorragique (ce qui pour le coup n'est attribuable qu'au vaccin et non pas aux possibles allergies).

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Nephie

13/09 (20:42)

avatar

nombre messages : 897

Membre

Megalion a écrit :

> Pourquoi cette réaction maintenant (En assumant que tu ne refuses pas les autres vaccins selon tes déclarations)?

Comment ça ? Pourquoi je n'ai pas confiance aux vaccins covid alors que je n'ai pas de problème avec les autres ?
Pour faire (très court), je pense que toute cette histoire a un autre but. Jamais on me fera croire que le gouvernement s'inquiète pour notre santé soudainement (ou alors il interdirait l'alcool, la cigarette, les véhicules polluants, les pesticides, etc...) Je pense que leur raison est bien moins noble et que seul le temps nous le révèlera.

[ce message a été édité par Nephie le 13/09 à 20:45]

Daska

13/09 (22:20)

avatar

nombre messages : 7167

Membre

Donc tu avoues que ton opinion ne repose sur rien de rationnel.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Megalion

13/09 (22:56)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Nephie a écrit :

> (ou alors il interdirait l'alcool, la cigarette, les véhicules polluants, les pesticides, etc...)

Les gouvernements précédents ont autorisé, voire imposé de nombreux vaccins tout en autorisant alcool, cigarette, véhicules polluants, pesticides, etc. (Et même pas mal de trucs qui ont disparu depuis style amiante, mercure, plomb, arsenic, etc.). Pourquoi aujourd'hui ça créé plus de suspicion qu'avant? Pourquoi auraient-ils aujourd'hui un but différent?

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 13/09 à 22:58]

Nephie

13/09 (23:20)

avatar

nombre messages : 897

Membre

Daska a écrit :

> Donc tu avoues que ton opinion ne repose sur rien de rationnel.

C'est une question de point de vue.
Je trouve ça complètement irrationnel de vacciner toute la population mondiale pour contrer une maladie qui mute en permanence tout en pétant notre économie avec des mesures idiotes. On ne vaccine pas pendant une épidémie, on l'apprend en première année de médecine.
Et puis 3 doses, 4 doses, une dose tous les 6 mois, ça ne s’arrêtera jamais, trop d'argent est en jeu. En plus, un des pays voisins d'Israël la Jordanie est très peu vacciné (30%) et a beaucoup moins de cas.
On voit bien que ça ne marchera pas de se focaliser uniquement sur le vaccin. Tu ajoutes à ça tous les traitements (ivermectine, hydroxychloroquine + azithromycine,...) qui sont bloqués, toujours pas de purificateurs d'air. Ils veulent vacciner à présent les enfants qui sont pourtant épargnés par ce virus, et après ils osent parler de principe de précaution...
Rajoutes à cela les gens qui peuvent se contaminer "dans la légalité" avec le pass sanitaire, aller à des événements où il y a plusieurs milliers de personnes et multiplier les clusters puisque qu'ils sont aussi contagieux et ne sont plus soumis aux tests PCR.
Tout cela n'a plus aucun sens. On passe de consommateur à produit.

Même Cohen a remis à sa place Véran concernant la légendaire "immunité collective"

[ce message a été édité par Nephie le 13/09 à 23:43]

Père Fusion

14/09 (09:55)

avatar

Membre

Nephie a écrit :


Je n'ai pas le temps de remonter sur toutes tes interventions, seulement sur cette page, il y a déjà bien assez.

Donc ton article sur un décès post-vaccination par réaction allergique d'un patient qui a ingéré un aliment auquel il est allergique démontre assez bien que temporalité n'est pas causalité: life goes on et quand tu vaccines des millions de personnes par mois, il y a des AVC "naturels", des allergies "naturelles" et des morts "naturelles" (d'ailleurs il y a moins de décès ou d'AVC post-vacination par vacciné que par non vacciné. %ais non le vaccin ne rend pas immorter, c'est un biais de déclaration [:D]). Il existe aussi des ES graves et rares des vaccins identifiés dont l'allergie et donc quand bien même il y aurait un jour un décès d'un choc anaphylactique post-vaccinale, cela ne remet absolument pas en question la balance bénéfice risque de la vaccination face à ce virus.

Et tu as quelle formation pour trouver irrationnel de vacciner une population pendant une pandémie? En tout cas surement pas médecine puisque contrairement à ce que tu affirmes il n'est absolument pas enseigné en première année ce que tu avances... Ca n'a aucun sens.

Et on vaccine contre des virus qui mutent, coucou la grippe, et le Sars-Cov 2 est bien moins instable que le virus de la grippe, et à 18 mois les vaccins fonctionnent encore très bien en terme de prévention des formes graves (>90% d'efficacité en prévention des formes graves si tu calcules avec les datas israéliennes) et correctement sans plus en terme d'infection (entre 50 et 90% selon les études face à Delta qui est bien plus virulent). Ils pourront être adaptés aux évolutions, un vaccin intra-nasal (muqueux) serait probablement super intéressant pour gagner sur le taux de protection contre les infections par exemple.

Le nombre de dose est défini selon le taux de non répondants, éventuellement sur des éléments plus indirects comme le taux d'anticorps et pas selon des objectifs financiers... Des schémas de vaccination à trois doses, c'est archi-classique. Et surtout tout va dépendre des objectifs de santé publique: si on ne veut pas de circulation du virus pour éviter l'émergence de variants, on vaccinera probablement à 3 doses. Si on cherche juste à éviter les formes graves, avec les données d'aujourd'hui, on peut rester à 2 doses.

Comparer Israël et la Jordanie. [:D]
Genre Israël les champions du dépistage (ils dépistent vachement mieux que la France, on est carrément pas dans la même ligue à ce niveau là...). Densité de population en Israël 4 fois plus grande.
Je te laisse aller jouer avec Covid Tracker mais tu verras que les vagues Israëliennes et Jordaniennes sont toujours décalées dans le temps (donc comparer à un instant T n'a pas de sens). Tu noteras aussi que la létalité du Covid (morts par nombre de cas), plus fiable pour comparer 2 systèmes qui ne dépistent probablement pas de la même manière est 4 fois plus importante en Jordanie et pourtant la population Jordanienne est jeune (les décès arrivent très majoritairement chez les vieux) par rapport à Israël donc cette létalité en Jordanie est encore plus inquiétante: de ça tu peux te dire qu'il y a plusieurs possibilités: la Jordanie sous diagnostique, les soins sont meilleurs en Israël, les vaccins protègent ++.

L'Ivermectine, l'hydroxychloroquine, l'azythromycine ne soignent pas le Covid, aucune preuve de leur efficacité in vivo à ce jour. Va falloir arrêter de véhiculer ces fausses informations, c'est franchement dangereux. Car en attendant les conséquences du relai de ce genre de mésinformation a des conséquences:
Aux Etats Unis en 2020: 11 493 effets secondaires de l'hydroxychloroquine de déclarés contre 4681 en 2018. 97% étaient graves contre 73% en 2018, 5% étaient mortels contre 3% en 2018.
Et c'est d'une stupidité crasse d'opposer un traitement préventif et curatif, quand bien même on trouverait un jour un traitement, cela ne remet absolument pas en cause l'intérêt de la vaccination.

Le virus évolue donc les objectifs aussi. En effet l'immunité collective était atteignable avec les premières souches et les vaccins actuels, elle ne l'est pas avec les vaccins actuels et le Delta (grosso modo si tu vises 90% de taux de protection, il faudrait vacciner 100% de la population et avoir <10% de non répondants, or on ne vaccinera jamais à 100% et le taux de non répondant est plus important avec Delta). Donc il faudra des mesures adjuvantes, de nouveaux vaccins si possible, de la patience, de la chance... Par contre comme dit plus haut, la vaccination protège très bien des formes graves et passablement des infections, et cela limite le risque de transmission à ceux qui font des formes graves (12 fois moins contaminant avec les données de Juin donc probablement un peu moins aujourd'hui avec le Delta), bref, vaccinez vous.

Edit: car j'ai enfin lu la page précédente, tu peux aller lire le post initial de ce sujet si tu veux savoir ce qu'il en est de H1N1 et narcolepsie. Je t'invite même à lire l'ensemble de mon message (Données de Juillet 2021, attention certains chiffres ont changé) cela évitera peut être que tu ressortes toute la panoplie des contre-arguments sans fondement.

Concernant les enfants, pour le moment les données sont sur les >12 ans, les études de Pfizer sur les moins de 12 ans ne sont pas sorties donc inutile de mettre la charrue avant les bœufs.
Tiens pour finir un topo que j'ai fait sur l'état des connaissances en Septembre sur les enfants et la balance bénéfice risque des vaccins.


Covid et enfants

Le Delta est globalement plus virulent et il est admis que c'est probablement la même pour les enfants. L'incidence a augmenté pendant les vacances, sans non plus exploser, mais la rentrée scolaire sera le vrai indicateur de cette éventuelle virulence. Cliquer ici pour l'évolution des taux d'incidence.

Le Covid long (symptômes persistants > 1 mois) existe aussi chez l'enfant mais il est moins fréquent: entre 1.6% et 10% selon les études (contre 10 à 15% chez l'adulte). La variation du % entre les études correspond à la définition floue du Covid-long et des critères diagnostics non consensuels. Cliquer ici pour l'article.

En terme, d'hospitalisations en soins critiques les courbes semblent similaires à l'incidence. Les décès des jeunes enfants restent marginaux. La SFP a fait un communiqué à ce propos. Cliquer ici pour le communiqué avec graphique.
Ainsi tout dépendra de la virulence du Delta dans cette population non vaccinée.

La particularité de l'enfant reste le PIMS (un Kawasaki-Like): syndrome post-infection Covid qui apparait 4 à 5 semaines après. Il reste rare (et contre indique à la vaccination): en France 565 cas de PIMS post-Covid ont été répertoriés depuis Mars 2020 soit 1 cas pour 25 000 enfants, la médiane d'âge était de 7 ans, 25% étaient âgés de moins de 4 ans et 25% de plus de 11 ans. Ratio H/F: 57%/43%
En terme de gravité: 40% ont été hospitalisés en réanimation, 26% en soins critiques, 34% en hospitalisation conventionnelle. 1 enfant de 9 ans est décédé.
Cliquer ici pour le dernier bulletin de SPF sur les PIMS.


Vaccination et enfants

Les études de Pfizer sur son vaccin pour les 0-12 ans devaient sortir cet été mais ont été repoussées à fin Septembre.

La Société Française de Pédiatrie recommande la stratégie vaccinale suivante chez les adolescents étant donné le bénéfice risque moindre (mais non nul !!!) et le risque de myocardite post-vaccinale plus important, surtout chez le garçon (1/17 500 environ), moindre chez la fille (1/125 000 environ)
- Comme chez l'adulte si ATCD de Covid ou sérologie préalable à la vaccination positive: 1 seule dose
- 2 doses chez les filles et les garçons avec facteurs de risque / entourage immunodéprimé / obligation légale
- 1 dose chez les garçons non concernés par les situations ci-dessus
Cliquer ici pour l'argumentaire de la SFP

Vous noterez que le pass sanitaire est valable qu'à partir de 2 doses (hors ATCD Covid) et s'appliquera normalement aux 12-17 ans à partir d'Octobre.

Par contre pas mal de données récentes (américaines et israëliennes) arrivent et il est possible que la SFP revoit son argumentaire sur la 2eme dose des garçons :

Selon le CDC:
Le risque relatif de myocardite lors d'une infection Covid-19 est de 36.8 (IC 95% 25.0–48.6) pour les enfants de moins de 16 ans. Cliquer ici pour la source.

Le risque relatif d'une myocardite post-vaccinale pour le même groupe d'âge n'existe pas (car pas de vaccin avant 12 ans et dans les études publiées pour les 12-16 ans il y avait 18 cas post-vaccinaux contre 0 dans le bras contrôle, ce qui ne permet pas de calculer un risque relatif à cause du 0) ou alors je ne l'ai pas trouvée. Cliquer ici pour la source.

Pour les jeunes (12-20 ans), le risque de myocardite serait 6 à 34 fois plus élevé après une infection Covid qu'une vaccination à ARNm. Cliquer ici pour la source. Probablement plutôt 6 fois que 34...[;)]

Selon le CDC (mi Juin 2021), attention population américaine:
Pour un million d'hommes de 12 à 19 ans ayant reçu 2 doses du vaccin Pfizer, il y aurait 39 à 47 cas de myocardite post-vaccinale mais il serait évité 560 hospitalisations, 138 admissions en soins intensif et 6 décès dû au Covid.
Pour un million de femmes de 12 à 19 ans ayant reçu 2 doses du vaccin Pfizer, il y aurait 4 à 5 cas de myocardite post-vaccinale mais il serait évité 922 hospitalisations, 73 admissions en soins intensif et 6 décès dû au Covid.
Cliquer ici pour l'article du CDC

[ce message a été édité par Père Fusion le 14/09 à 11:02]

Ganesh Joli-Coeur

14/09 (11:05)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Père Fusion a écrit :

> Vaccination et enfants

Y'a des résultats qui viennent de sortir : a priori, on va pas vacciner les enfants de 12-15 ans avec du pfizer.

On peut trust le site trustmyscience ?

___

Ganesh 1,5 degré McGROgor, poids relou de #bavardage_et_divers du discord de Kraland Interactif
Jean-Pau' II [VV]

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | ... | 22