pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 52

Someone

12/06/20 (17:47)

nombre messages : 1

Visiteur

les 3 mecs qui se sont fait chopper* seront même pas inquiété.

Panddha[*n]

13/06/20 (09:56)

avatar

Membre

Duyenka a écrit :

Ah mais je n'ai pas écrit que je ne partageais pas le fond du problème.

Je voulais juste faire une vanne pour détendre l'atmosphère du thread.


Le sentiment d'impunité de la Police et le racisme systémique qui s'en dégage est indéniablement un problème plus que grave.

Un de mes proches y a passé 10 ans avant de démissionner quand il a récupéré son âme il y a quelques mois. Il me racontait le racisme latent dès l'école de police.
Et j'ai pu le voir - malheureusement - changer et glisser lentement mais surement vers des idées extrêmes.

L'ordre et le port d'arme sont des thématiques qui attirent des catégories spécifiques de population.
Rendre service, protéger et assurer la justice une autre catégorie.

Après plusieurs années dans l'administration a voir des horreurs au quotidien, des cas sociaux, des petites frappes et autres malandrins on a rapidement tendance à extrapoler que tous les Arriégeois mettent leur femmes sur le trottoir, que tous les Périgourdins trafiquent du cannabis, que les Normands sont des Monte-en-l'air sans oublier les Corses qui font des attentats au bon gout et à la mode.

Quand on y est confronté 60 voire 70h par semaine, à la fin ça rend triste et ça rend con.

C'est un système qui broie ceux qui ne sont pas racistes en entrant à l'école. Et comme tout système attardé qui force pour faire rentrer un carré dans un rond, soit ça réussi, soit ça crée de la casse et des suicides.



___

"Au post à chaud sur entracte, préférez la méditation." - Ainsi parlait Zarapanddha
"Pour muscler mon jeu, je suis passé admin." - Méditations du Panddha, Verset II
"Et Panddha s'adressant à ses apôtres, déclara : Notez bien car ceci est mon compte paypal." Évangiles selon darkmare, chapitre IV.
"Moi je suis d'accord avec Panda, parce que c'est Panda." - red[*r]star, hier.

Nain Satiable

13/06/20 (11:18)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Onawa a écrit :

Que la police porte plainte pour violences contre ses victimes est un procédé habituel.
C'est d'autant plus difficile de dénoncer des abus quand on se retrouve soi-même sur le banc des accusés. Sans compter la dimension infamante, des mois de procédure en plus, le coût etc etc...C'est sans doute décourageant.


Procédé habituel de tout individu ayant un cerveau. Entre le biais cognitif qui réduit la portée négative de tes propres actes, et le fait que, même quand tu sais avoir fait une erreur, tu cherches quand même à t'en sortir, c'est une réaction plus que commune.
Tu crois réellement qu'un individu qui essaye de te racketter, sans témoin, et que cela finit en combat, ne va pas du tout fournir une version totalement différente des évènements? Le principe de présomption d'innocence, bien que totalement nécessaire, peut être utilisé à cela.
Alors merci d'arrêter cette fixette sur les policiers, qui restent des êtres humains, avec tous leurs défauts.

Daska

Je vois difficilement comment on peut avoir "plus de latitude" qu'une police qui peut tout simplement mutiler et tuer dans la plus totale impunité. Et je n'ai pas non plus l'impression que la justice ait jamais quoi que ce soit à redire à une action violente de la police. Mais après tout le but de ton message était juste de montrer que toi t'es un vrai bonhomme, t'as vu gros.

Le jour où tu auras un début de nuance, tu m'appelleras.
L'inconvénient quand tu utilises des mots comme "jamais", "tous", "totale", c'est que c'est très simple de démontrer que tu racontes du bullshit. Alors je ne vais pas m'amuser à te faire une liste non exhaustive des condamnations de policiers, car j'ai autre chose à faire. Mais c'est à la portée du premier gringo venu d'en trouver rien qu'un.
Ensuite, comme on parle chiffres, quelqu'un a-t-il des statistiques croisées et détaillées (circonstances ...) des peines prononcées par rapport au délit/crime commis, avec condamnation bien entendu, pour la population générale et la population policière?
Parce que bon, si c'est pour voir des kralandais gueuler encore et toujours sans raison, se basant sur des cas non représentatifs, ça n'a juste aucun intérêt. Car crier au laxisme envers la police, ça ressemble énormément à du complotisme de bas étage. Une collusion entre les juges et les policiers de démontré?
La société pourrait très bien être laxiste en toute circonstance. Et c'est d'ailleurs pas mal le cas, quand on voit déjà le taux de condamnation, les peines prononcées, puis les peines effectuées.
Donc merci de remballer ton irrationalité. L'indignation, et tout autre sentiment, positif comme négatif, ne fait que brouiller les cartes.

Panddha


Après plusieurs années dans l'administration a voir des horreurs au quotidien, des cas sociaux, des petites frappes et autres malandrins on a rapidement tendance à extrapoler que tous les Arriégeois mettent leur femmes sur le trottoir, que tous les Périgourdins trafiquent du cannabis, que les Normands sont des Monte-en-l'air sans oublier les Corses qui font des attentats au bon gout et à la mode.

Biais cognitif courant. A force d'inférer sur ce que nous vivons, en ignorant les biais liés à notre propre situation, tout cela est forcé d'arriver. Une infirmière surestimera toujours le nombre de malades et de décès, par exemple.
Mais ce biais n'est pas plus problématique que le biais de confirmation, dont sont sévèrement atteints certains intervenant ici, et qui extrapolent sur des cas non représentatifs qu'ils lisent encore et toujours dans les même sources.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

Lem

13/06/20 (11:59)

avatar

Régent

Paradigme Vert

Domicile : Structural

Nain Satiable a écrit :


Alors merci d'arrêter cette fixette sur les policiers, qui restent des êtres humains, avec tous leurs défauts.


Alors oui mais non.
Quand tu es représentant de la justice, tu dois être irréprochable. S'il est impossible d'assurer la perfection de tous les policiers (parce que oui, effectivement, les policiers restent des êtres humains), il doit au moins ressortir des sanctions exemplaires quand tu enfreins les règles.

Typiquement, un policier qui ment volontairement et éhontément sur un procès-verbal, il doit être renvoyé.

Pourquoi? Parce que sinon l'individu lambda ne peut pas faire confiance à la police, et la justice est entravée [3)].

Si la dame (dans l'exemple réel donné un peu plus haut) décide la prochaine fois qu'elle n'appellera pas la police parce qu'elle a vécu une expérience traumatisante, c'est trois délinquants qui restent en liberté.

Daska

13/06/20 (13:17)

avatar

nombre messages : 7143

Membre

Nain Satiable a écrit :

> Parce que bon, si c'est pour voir des kralandais gueuler encore et toujours sans raison, se
> basant sur des cas non représentatifs

En quoi sont-ils non-représentatifs ? Au bout de combien de milliers, de dizaines de milliers de flics racistes, violents, coupables d'abus de leur pouvoir est-on en présence d'une tendance représentative ?

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Onawa

13/06/20 (13:37)

avatar

nombre messages : 8538

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Nain Satiable a écrit :

"Les policiers restent des êtres humains".


Sauf erreur de ma part, on ne les a pas encore accusé d'être des reptiliens, des hommes grenouilles ou des singes de l'espace. Je suppose que tu veux dire que sur un effectif de plus de 150 000 agents, l'erreur, même la pire, est statistiquement inévitable et ça m'étonnerait que les gens ici ne l'aient pas déjà compris.

Ce qui est regrettable c'est pas tant les abus constatés que le comportement de l'institution dans le traitement. Qu'un policier porte plainte pour violences après avoir battu sa victime, c'est sans doute "normal" quand on est en premier lieu capable de violence abusive. Le problème c'est quand ses collègues commencent à le couvrir, que l'IGPN est capable de :

- Confier l'enquête à la femme du policier accusé
- Classer un dossier sans suite sur simple lettre du policier accusé, sans même l'interroger
- Classer un dossier sans suite pour "auteur non identifié" ! Dans.La.Police. Chaque agent est identifié, chaque utilisation d'une arme doit faire l'objet d'un rapport, les munitions sont comptées, la caméra piéton doit obligatoirement être activée avant chaque utilisation du LBD.
- Passer entre six mois et deux ans sur les cas de violence policière (filmée ou non), mais un peu moins d'une semaine pour identifier une source interne qui a délivré des informations à la presse

Et que l'exécutif globalement se satisfait du fonctionnement tant que la presse ou les citoyens ne commencent pas à hurler (Ca aussi ça commence à bien faire, le devoir du politique ne s'arrête pas à exploiter l'inertie du public avant de se mettre au travail)

Parlant de biais cognitif, trouves-tu souhaitable que l'IGPN recrute ses membres parmi les effectifs de la police ? C'est pas comme si c'était la seule option, les pays voisins fleurissent d'exemples d'une inspection indépendante.

Pour conclure : Entre un exécutif qui n'a sûrement pas envie que l'image de sa police soit écornée pour des motifs politiques et une IGPN constituée du même corps que la police avec tous les conflits d'intérêt que ça représente, il est temps de changer leur façon de fonctionner, au moins sur le traitement des affaires (même si c'est pas avec le tandem Macron/Castaner que ça va arriver). Et je n'ai pas abordé les "méthodes" d'intervention, que ça soit dans les cités ou lors des manifestations, qui ne sont pas non plus une fatalité ou un "rempart contre le chaos".

Concernant le passage sur la présomption d'innocence, je ne suis pas sûr de comprendre où tu veux en venir exactement donc si tu veux étayer je suis tout ouïe.

Arnold Schwartzenprout

13/06/20 (13:48)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

[*r]Rexstarisson a écrit :

>Stop la démagogie type "c'est la faute aux élites corrompues mais les gens en bas sont gentils".
>Alors bien sûr le problème est également politique, parce qu'on sait que le pouvoir dépend de plus en plus de la police

Merci pour la déformation "mais les gens en bas sont gentils", pour dire ensuite oui c'"est également politique". Bref...

On est globalement d'accord, mais pour moi je pense que dans des cas de figure comme celui-ci, si les dirigeants politiques, à commencer par le ministre de l'intérieur et celui de la défense, ne dénoncent pas des agissements indignes, c'est insidieusement un cautionnement de ces actes. Bref, c'est open-bar pour exprimer ses idées d'extrême-droite dans les rangs des forces de l'ordre, amplifié par l'effet de groupe.
Demain, tu sanctionnes durement le mec qui casse du manifestants parce que c'est bon de se défouler, tu envoies un message clair à ses collègues. Mais quand au contraire tu cherches à faire passer des lois pour empêcher de filmer les exactions policières, c'est leur donne un pass pour facholand.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Irrapture

13/06/20 (17:27)

avatar

nombre messages : 1494

Membre

Ça me fait penser à la famille Traoré. Les gentils Traoré, les grandes victimes parce que les victimes sont trop des victimes et contre qui ? Contre les méchants policiers pas gentils du tout qui tuent les gens et encore plus..
Tuent des victimes. [co]

[co]

Le pédigrée de cette victime qui est morte par les mains des policiers parce que les policiers tuent les gens. C'est bien connu.
D'un coté on a un citoyen modèle et de l'autre on a des policiers tueurs de gens. Qui croire ?

— Adama Traoré avait passé plusieurs mois en prison pour trafic de drogue, et était accusé de viol par un codétenu.
— Yacouba Traoré, un de ses frères, condamné à 18 mois de prison ferme pour coups et blessures volontaires, condamné à 3 ans de prison ferme
pour l'incendie d'un bus.
Samba Traoré, autre frère, condamné à 4 ans de prison pour violences avec arme.
Bagui Traoré, autre frère, condamné à 30 mois de prison ferme pour extorsions sur personnes vulnérables, condamné à 6 mois de prison ferme
pour outrages et violences, condamné à 1 an de prison pour trafic de drogue, mis en examen pour tentative d'assassinat.
— Youssouf Traoré, autre frère, condamné à 3 mois de prison ferme pour outrages et menaces de mort, condamné à 2 ans et demi de prison
pour trafic de drogue.
Serene Traoré, autre frère, condamné à 4 mois de prison ferme pour outrage à agent public.
— Cheikné Traoré, autre frère, condamné à 120 jours-amendes pour avoir tenté de faire entrer de la drogue dans une prison.

Compte détruit

13/06/20 (18:16)

avatar

nombre messages : 1

Ouais, j'avoue, y'a plein d'autres bavures plus légitimes que la mafia traoré pour lancer quelques réformes de fond (sociétale, policière, judiciaire...).
J'ai rarement vu une récupération aussi foireuse et bancale.
M'enfin, les médias et la politique, plus fort que KI.
Ouais.

La parodie, largement dépassée par la réalité.

Daska

13/06/20 (18:30)

avatar

nombre messages : 7143

Membre

Cet argument revient en boucle de la part des apologistes de la violence policière mais j'avoue avoir du mal à comprendre en quoi le fait que la victime soit ou non un salaud autorise la police à le tuer. [[(]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 52