pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | ... | 52

Un[*b]curieux

28/08/20 (21:31)

avatar

Membre

Warrior 007 a écrit :

> C'est normal que ça soit eux qui soient intervenu. Tu aurais préféré que ça soit qui d'autres
> ? Un psy, une assistante sociale, une infirmière ? Désolé mais un type qui se tape la tête
> contre les murs car il est simplement placé en garde à vue pour quelques heures... c'est très
> très loin d'être commun.

Est-ce que tu as une idée de ce que vivent des éducs spés, des infirmier.e.s, des psys, ou des assistant.e.s sociales/aux au quotidien, ou bien est-ce juste une estimation au doigt mouillé ?

Je trouve marrant, au passage, que tu dises : un psy, mais une assistante sociale. Je suppose que tu vas maintenant tenter de nous expliquer qu'il n'y a rien du tout de sexiste dans ta vision du monde. [3)]


> Parce-que tu généralises. Certains éléments de la police représentent un danger pour les autres
> c'est contre eux qu'il faut lutter, c'est tout.

Si tu n'es pas capable de déterminer lesquels sont dangereux et lesquels ne le sont pas, alors je ne suis pas en train de généraliser, juste de poser un constat statistique.

Lem

29/08/20 (10:05)

avatar

Citoyen

Paradigme Vert

Domicile : Structural

Un[*b]curieux a écrit :


Je trouve marrant, au passage, que tu dises : un psy, mais une assistante sociale. Je suppose que tu vas maintenant tenter de nous expliquer qu'il n'y a rien du tout de sexiste dans ta vision du monde. [3)]


Bah non, il alterne les genres pour ne pas faire croire que les travailleurs sociaux sont forcément des femmes, ce serait sexiste non?

C'est capillo-tracté, évidemment. Mais est-ce que tu ne penses pas que tenter de ramener du sexisme dans la conversation est un peu capillo-tracté aussi? En l'occurrence le sujet n'a rien à voir avec une différenciation homme/femme. Tenter de blâmer du sexisme sur ton interlocuteur, c'est une fallacie qui n'a pas sa place ici, ou alors il y a besoin que tu explicites en quoi le sexisme présumé de ton interlocuteur a un lien avec le sujet (A part le "T'es sexiste, et du coup probablement homophobe, transphobe, raciste, et globalement un gros naze.").


Si tu ne comprends pas bien mon message, j'aimerais faire une comparaison. Imagine qu'en te répondant j'ai dit :

"Je trouve marrant que tu t'offusques qu'il dise un psy et une assistance sociale. Tu estimes qu'être psychologue a plus de valeur qu'être assistant social, et que du coup dire "un" psychologue et "une" assistance sociale c'est diminuer la femme? Tu vas tenter de nous expliquer que tu ne classifies pas du tout les professions par valeur? Hein? Ta vision du monde est pas du tout classiste. [3)]"

Si tu trouves que j'extrapoles beaucoup à partir de ton message, dis-toi que c'est exactement ma réaction en lisant ta réponse à Warrior. Tu extrapoles pour avoir la conclusion qui te sied et dire à ton interlocuteur que c'est un gros naze. Ne t'abaisse pas à ça :/.

Un[*b]curieux

29/08/20 (20:12)

avatar

Membre

Liz Euse a écrit :

> C'est capillo-tracté, évidemment.

Oui.

Le sexisme ne s'arrête pas d'exister quand on parle d'un autre sujet, je pense indispensable de le pointer "au passage" comme je viens de le faire, et j'attends bien entendu qu'on traite mes messages avec la même sévérité. Je serai ravi, si c'est justifié, de m'en excuser, de reformuler ma pensée et de passer à autre chose.

Hexagram

29/08/20 (20:46)

avatar

nombre messages : 6130

Membre

Bon je vais essayer de revenir dans le sujet.

J'ai déjà exprimé mon modeste avis sur la police sur cette page.

Moi ce que j'aimerais lancer comme "sujet", c'est la gestion des Free Party (fêtes illégales en plein air) par la police et la gendarmerie. Ancien teufeur, j'ai raccroché il y a de ça pratiquement dix ans et je suis devenu un adulte plutôt responsable, et je ne me drogue plus. Avant tout propos je vous invite à regarder cette vidéo pour vous faire une idée du mouvement techno des années 90-2000.

Ma vision des choses c'est que, certes il y a des cachetons qui circulent et ça déglingue le cerveau des jeunes, certes c'est politiquement incorrect et particulièrement sombre quand on y réfléchit à deux fois, mais j'ai passé des années de folie à monter en teuf tous les week end pour passer du bon temps entre mes cours d'Histoire à la Fac.

Ce qui nous gênait, c'était la police qui venait verbaliser les voitures (plaque d'immatriculation, environ 150 euros d'amende) et qui venait demander de couper le son.

Alors là c'est soft.

Mais quand elle vient saisir le matériel (sonos, vyniles, groupe électrogène), là je trouve qu'elle abuse un peu. C'est des milliers d'euros d'investissement qui partent dans des hangars et il est très rare que le matériel soit rendu.

Et je crois que le pire ça a été la venue des renseignements généraux chez les mecs du sound system.

Et ne rêvez pas, ça n'arrive pas que dans les soirées illégales. En 2012 j'ai fait l'Ozora en Hongrie et on a vu débarquer des commandos pour s'en prendre aux dealers (ça encore ça se comprend) mais aussi aux festivaliers.

Donc, la fête libre est-elle un crime en soi ? Faut-il continuer la répression ?

En ce moment les teuf sont réprimandées sous prétexte de Covid-19. Et bientôt toutes les soirées même dans les bars sont amenées à être restreintes (à Marseille ça finit à 23h mais les jeunes font des after et y'a autant de possibilité de contamination dans un appart avec 20-30 personnes).

Bref, la teuf, pour ou contre ?

___

Empereur Rose Ernst Blofeld V

Mes stream sur KI ici !

Jean-Jacques Sticule

30/08/20 (08:11)

avatar

nombre messages : 15055

Président

Confédération Libre

Domicile : Déstructural

Moi j'suis d'avis que chacun fait ce qu'il veut tant qu'il est majeur et vacciné.

Pour le cas spécifique du covid, on a mis une limite à 5000 personnes sur les spectacles et les manifestation sportive, y a même des dérogations comme au puy du fou, du coup je ne comprends pas pourquoi on fait tout un foin avec des fêtes de quelques centaines de personnes...

Et pour le cas spécifique de Marseille avec des transports en commun qui s'arrêtent à 21h30 et des bus de nuits qui s'arrêtent à 00h45 y avait déjà pas des masses de vie nocturne. [:p] Y a d'ailleurs beaucoup de marseillais qui sortent à Aix.
Plus sérieusement y a plus de cas à Marseille et en idf qu'ailleurs, la mesure qui a été prise ne me choque pas en soit c'est une petite étape vers un reconfinement, par contre je comprends pas pourquoi ça ne s'applique pas à paris...

___

V5 : Malguewyn Evangelius, Oøok?!?, Masha Evangelia
V6a : Judas Brycault
V6b : Lune Attyck, Bô Kaa sSsa, Chevalier Barristan le blanc, Techno-Prêtre MP001, Jean-Jacques Blanc.
V6c : André Fujiet, Jean-Jacques Sticule, Charles III de Bordelot Evangelius, Oøok?!?, Spartakus Louverture

Didier Laustraline

30/08/20 (16:01)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Quartier Suprême

Si vous trouvez que ma façon d'écrire est sexiste ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. De toute façon la langue française est sexiste. Et non, je n'ai pas envie d'adopter le fameux langage inclusif. Déjà son utilisation est pas simple et ensuite de visuel c'est très laid. Mais c'est pas le débat !

Pour ce qui est de l'organisation des free party (=illégale) la loi est la même pour tout le monde. Pour organiser quoi que ce soit faut une autorisation de la préfecture et/ou mairie si c'est dans un terrain public ou une autorisation des proprios si c'est dans un terrain privé. Et faut respecter tt les normes de sécurité (terrain public). Il n'y a qu'à arriver le moindre drame, bonjour le bordel pour établir les responsabilités de chacun et au niveau de la couverture de la GAV pour les individus ça doit pas être bien simple non plus(?).. Bref y'a tt un cadre juridique, ca ne doit pas être organisé à la bonne franquette. Alors oui, les contrôles de gendarmes dans les free party c'est normal. Il n'y a rien de scandaleux.
Après c'est triste pour les organisateurs que leurs matériels se fassent confisquer mais ils étaient pleinement conscients des risques encourus...
Bon, il me semble pas que les free party de cet été ont fait l'objet d'une politique de répression particulière. Il n'y a qu'à regarder celle dans la Nièvre qui c'est relativement bien déroulée.

[ce message a été édité par Didier Laustraline le 30/08 à 16:04]
Gonzo

31/08/20 (10:36)

nombre messages : 1

Visiteur

Warrior 007 a écrit :

> Si vous trouvez que ma façon d'écrire est sexiste ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.
> De toute façon la langue française est sexiste. Et non, je n'ai pas envie d'adopter le fameux
> langage inclusif. Déjà son utilisation est pas simple et ensuite de visuel c'est très laid.
> Mais c'est pas le débat !

Il est tout à fait possible d'utiliser le masculin comme un neutre (il me semble que c'est d'ailleurs le cas en français : le masculin est aussi un neutre). Par exemple, "un psy ou un assistant social", "un médecin ou un infirmier", etc.

Spoiler



Warrior 1337 a écrit :

> Ma vision des choses c'est que, certes il y a des cachetons qui circulent et ça déglingue le
> cerveau des jeunes, certes c'est politiquement incorrect et particulièrement sombre quand on
> y réfléchit à deux fois, mais j'ai passé des années de folie à monter en teuf tous les week
> end pour passer du bon temps entre mes cours d'Histoire à la Fac.

Il me semble que pour les cachetons, le plus efficace serait surtout d'avoir des "service" qui vérifient autant qu'ils peuvent la compo pour ne pas avoir les truc les plus "déglingant" ; c'est typiquement un cas où la répression marche pas (il y aura toujours des cachetons qui circuleront d'une façon ou d'une autres), mais où la prévention fonctionne (la plupart des gens qui en prennent veulent passer un bon moment, pas crever dans leur vomi avec le cerveau en bouillie).

Raton en Iska

31/08/20 (15:43)

avatar

Modérateur

Gonzo a écrit :

Il est tout à fait possible d'utiliser le masculin comme un neutre (il me semble que c'est d'ailleurs le cas en français : le masculin est aussi un neutre). Par exemple, "un psy ou un assistant social", "un médecin ou un infirmier", etc.


Le souci est que ça contribue à maintenir l'idée que le masculin est la norme, et le reste (féminin, intersexe) une anomalie.

[ce message a été édité par Raton en Iska le 31/08 à 16:50]

Raton du Destin

31/08/20 (16:50)

avatar

nombre messages : 4003

Membre

Le masculin comme forme neutre en fait c'est une décision politique pas si ancienne que ça puisque que jusqu'au XVIIem on faisait l'accord de proximité. Encore une belle hypocrisie de l'académie qui ne défends la "pureté" de la que lorsque ça arrange ses intérêts politiques.

___



[ce message a été édité par Raton du Destin le 31/08 à 16:50]

Jean-Jacques Sticule

31/08/20 (17:56)

avatar

nombre messages : 15055

Président

Confédération Libre

Domicile : Déstructural

Raton du Destin a écrit :

On dévie carrément du sujet du coup mais je me suis toujours demander pourquoi au lieu de défendre l'écriture inclusive ne pas défendre un retour à l'accord de proximité qui parait beaucoup plus simple à faire accepter?

___

V5 : Malguewyn Evangelius, Oøok?!?, Masha Evangelia
V6a : Judas Brycault
V6b : Lune Attyck, Bô Kaa sSsa, Chevalier Barristan le blanc, Techno-Prêtre MP001, Jean-Jacques Blanc.
V6c : André Fujiet, Jean-Jacques Sticule, Charles III de Bordelot Evangelius, Oøok?!?, Spartakus Louverture

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | ... | 52