pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109

Un[*b]curieux

30/08 (23:56)

avatar

Membre

Arnold De Schwartzenprout a écrit :

> Non. Déjà parce que la discussion ne se borne pas au cadre que tu veux imposer, et ensuite
> parce que la réponse est directement en lien avec le sujet.

J'ai posé une question, tu as répondu (en me citant) un truc qui ne répond pas à ma question… C'est ça "imposer un cadre" ? [:D]

Maintenant, concernant l'IGPN citoyenne, c'est une "fausse bonne idée" (je cite directement Gwenola Ricordeau qui prend spécifiquement cet exemple pour critiquer le réformisme de la police, je ferai un résumé de son bouquin quand je l'aurai terminé) :
1/ Le problème de l'impunité policière s'étend à la manière dont la population comprend les missions de la police et défend les flics y compris quand ils sont en tort. Sans changement radical de ce point de vue, une IGPN citoyenne n'a aucune raison de ne pas protéger encore les flics.
2/ Ceci est accentué par le fait que souvent, les flics ont des moyens (de communication, d'investigation, de solidarité entre agents ou de se faire représenter par de bons avocats) qui leur permettent d'apparaitre sous un jour meilleur dans les confrontations, y compris lorsqu'ils sont en tort. Étant donnée l'extrème impunité dont bénéficient les flics dans les procès, ainsi que les D&I qu'ils arrivent à obtenir en face de juges formés pour être impartiaux, je vois aucune raison de penser que des citoyen.ne.s quelconques seraient plus objectifs ou plus sévères.
3/ Le problème que les investigations d'enquête judiciaire soient confiées à la police est un problème qui dépasse largement le cadre des enquêtes mettant directement en cause la police. Par exemple, j'ai cité les enquêtes concernant des membres de l'exécutif, dont les flics dépendent directement. Mais on peut rajouter toutes les enquêtes qui sont faussées par le racisme ambiant dans la police, toutes celles qui peuvent indirectement mettre en cause un flic ou sa hiérarchie ou l'exécutif. Au final, la seule conclusion raisonnable est que les enquêtes n'ont aucune raison d'être confiées à la police, tout court.
4/ La France dispose en réalité aussi d'un organisme indépendant d'investigation en cas de violences policières ou de problèmes structurels dans la police : le défenseur des droits. Cette instance a écrit des rapports complets pour souligner que le harcèlement policier cible en particulier les personnes non-blanches, parle des violences systémiques commises par la police etc. Ça a eu zéro effet, (à part fournir une base solide d'analyses pour conclure qu'il faut dissoudre la police, mais encore faut-il lire ces études). Et depuis la création du défenseur des droits en 2011, le nombre de violences policières a augmenté, le harcèlement policier continue, la répression des mouvements sociaux s'est accentuée, etc.

Bref : demander une "IGPN citoyenne", c'est continuer à défendre le statu quo en demandant un truc cosmétique, qui ne changera rien, et dont on tirera le bilan dans 15 ans, quand encore des dizaines d'autres personnes seront mortes sous les coups des flics.

Je réponds aussi à un autre point que je vois trop souvent dans les posts ici : la police ne dysfonctionne pas. Pour les personnes au pouvoir, il n'y a aucune raison de la réformer (du moins pas dans le sens auquel vous pensez) parce que sa fonction principale, historiquement, sociologiquement, c'est de défendre la propriété contre toute tentative de redistribution du capital. Cela implique de maintenir une catégorie de la population dans une misère qui la contraint à accepter des boulots de merde, ça implique d'évacuer des squats qui seraient sinon inoccupés pour forcer des gens à payer un loyer, ça implique de se retrouver face aux manifestants chaque fois qu'ils demandent un truc vaguement de gauche. C'est d'ailleurs ironique qu'en essayant de dire que la police est indispensable, Poungi ait souligné il y a quelques pages que les premières patrouilles ayant des missions de police servaient à maintenir les esclaves au travail… (les US aussi ont un gros passif dans le domaine).

On peut toujours se dire que si ça se trouve, la police remplit accidentellement ces fonctions (mais avec régularité, pour le coup) depuis qu'elle existe, mais qu'il suffirait de changer un poil cette institution pour qu'elle devienne un atout pour la population. Mais quand un truc ressemble à un canard, se comporte comme un canard, faut pas être surpris quand il fait coin.

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 31/08 à 00:16]

James Patagueule Grimaldi

31/08 (00:47)

avatar

nombre messages : 1434

Membre

Arnold De Schwartzenprout a écrit :

Vaguement…
Oui « l’assermentation » permet que la parole de trois témoins vaut moins que celle d’un agent assermenté.
C’est peut-être ce qui pose problème en l’espèce. Car malgré des vidéos accablantes, on est en train d’avoir un discours des syndicats qui est « oui mais vous avez pas le contexte ». C’est quoi l’etape d’après ?
« Non mais Nahël est pas vraiment mort, c’est un deep fake il fait un tournoi de poker avec Elvis »?

Pour la doctrine à changer ? Rapidement
Éviter le contact et la confrontation en manif,
Ne plus avoir un arsenal d’armes de guerre pour gérer une manif (voir le docu d’Arte sur le maintien de l’ordre, et l’interview du chef de la police de Seattle en 99),
Ne plus avoir de nasse,
Favoriser le dialogue directe en manif,

Bref revenir à une doctrine des années pré 2002 .
Bizarrement au Kosovo, après 99, c’est des gendarmes mobiles qui ont été envoyé pour stabiliser les rues. Et leur action a été élogieusement saluée par l’ONU.
Depuis, le monde a changé, et nos Fdo ne sont plus les meilleurs pour la gestion des foules civiles selon les standards internationaux… mais bon c’est parce que le monde est devenu woke.

Un[*b]curieux

01/09 (01:37)

avatar

Membre

Grâce à Darmanin, vous avez en direct une confirmation de ce que j'écrivais plus haut : il est question de transmettre aux bailleurs sociaux les éventuelles plaintes ou main courantes déposées contre des résidents pour commencer un dossier d'expulsion. Les flics se chargeront de vérifier que les personnes sont bien expulsées.

Point vocabulaire intéressant : Darmanin dit qu'il met fin à cette "solidarité nationale" (« Il ne peut y avoir de solidarité nationale sans respect de la loi. »). Or le logement social est un droit, pas de la solidarité (au moins depuis la loi de 2007). On passera sur l'iniquité de ce principe qui donne une peine supérieure pour les habitants de logements sociaux (expulsables) par rapport aux personnes qui sont propriétaires de leur logement et ne risquent donc rien de ce côté.

Satori[*n]9960

01/09 (14:58)

avatar

nombre messages : 10002

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

C'est comme toujours des lois anti pauvre. Comme pour la grosse majorité des sanctions. Une amende à 100€, ça va impacter un pauvre, par contre, Bernard Arnaud a de quoi payer une amende toutes les 20 minutes à ce tarif sans même s'en rendre compte. Ou pour la TVA.
Là on tape juste encore plus sur les pauvres gratuitement.

___

The seagull / wonder if she is sad / left alone without being touched / by the blue of the sky / or the blue of the sea.

Satori[*n]9960

02/09 (13:14)

avatar

nombre messages : 10002

Membre

Il n'y a qu'à obéir, parce que sinon, ne l'oublions pas, on fini tué, et à la fin, bon, c'est un non lieu

___

The seagull / wonder if she is sad / left alone without being touched / by the blue of the sky / or the blue of the sea.

Un[*b]curieux

03/09 (08:48)

avatar

Membre

Nouvelle enquête dans le cas d'un mec tabassé par la police, qui se retrouve à l'hopital avec 15 jours d'ITT, mais à qui on "déconseille" de porter plainte contre la police, au téléphone. Et à qui on retrouve un travail. Et à qui on offre un nouveau portable, parce que vraiment, il faudrait qu'il ferme sa gueule.

Publié par marsactu et republié par Mediapart.

Extrait : « Tu fais le mort et surtout, tu dis à ton collègue : “Je m’en bats les couilles. Jamais je déposerai plainte contre la police.” »

Iska Rozen

16/09 (15:12)

avatar

nombre messages : 2283

Gouverneure Gradistan

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Astrakran

Après pour ceux, qui croit au mantra "Rien ne peut vous arrivez, si vous n'avez rien à vous reprochez", faites bien attention d'être bien un acteur actif dans la saucisse dans laquelle vous vivez, faut que vous soyez assuré d'être bien un rouage important, sinon...

[ce message a été édité par Iska Rozen le 16/09 à 15:18]

Gagarine [O)] Mohikran

21/09 (10:36)

avatar

nombre messages : 2660

Membre

Comme quoi avec un minimum de recul on peut arriver à certaines chose clic

Un[*b]curieux

06/10 (00:06)

avatar

Membre

Médiapart a publié les images de vidéosurveillances au moment où Hedi a été frappé et pris une balle de LBD à Marseille en juillet dernier.

C'est ici

Les images donnent tort aux témoignages des policiers.

Daska

30/10 (17:31)

avatar

nombre messages : 7364

Membre

Le ministère de l'Intérieur réduit la distance d'utilisation du LBD de 10m à 3.

Cool, de nouveaux beaux yeux crevés pour la nouvelle saison. [8]]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109