pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | ... | 52

Megalion

07/12 (21:40)

avatar

nombre messages : 3933

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

> Et alors que les personnes concernées (les citoyens harcelés par les flics) sont réjouis à l'idée qu'on leur foute la paix pour une fois.

Et bien, le truc que tu as pas trop compris, c'est que ça va rien changer pour eux, la "grève" des contrôles...La preuve avec le thread de tweets que tu as posté.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 07/12 à 21:41]

Un[*b]curieux

07/12 (22:00)

avatar

Membre

Megalion a écrit :

> Et bien, le truc que tu as pas trop compris, c'est que ça va rien changer pour eux, la "grève"
> des contrôles...La preuve avec le thread de tweets que tu as posté.

Précisément, cette grève n'a pas encore eu lieu, donc le thread n'est une preuve de rien.

Le fait que les flics fassent des coups de comm aussi ridicules n'est le signe de pas grand chose.

Un[*b]curieux

18/12 (11:31)

avatar

Membre

La nasse est une pratique d'encerclement de manifestant.e.s qui vise principalement à les décourager de manifester. C'est une pratique hors de tout cadre légal en France, critiquée très fermement par euh... environ tout le monde qui tient un peu aux droits fondamentaux. La CEDH tolère la pratique sous certaines conditions qui ne sont pas réunies en France, selon les observations d'associations ou du défenseur des droits.

La pratique fait l'objet d'une question prioritaire devant le conseil constitutionnel suite à son utilisation en 2010 (!!!) à Lyon. J'en avais entendu parler à l'époque, mais sans suivre le cheminement juridique. Du coup, on saura d'ici 3 mois ce qu'il en est, mais on peut craindre une décision molle (genre "ok on tolère dans certaines conditions, on prévoit aucune sanction si les conditions sont pas réunies, ni les moyens de vérifier si elles le sont ou pas").

Un article de Mediapart sur le sujet

Voici également un autre article qui dénonce une politique du chiffre qui a conduit la police a arrêter n'importe qui pendant des charges au motif que « ça ressemble à un black block » (sous prétexte que tu portes un parapluie, chapeau les artistes, btw il pleuvait à Paris). De quoi remplir les tribunaux de procédures qui ne donneront rien, à part le fameux délit d'intention cher au gouvernement, le "groupement en vue de commettre des délits" et parfois (attention, tenez-vous bien) des gens qui avaient "le visage camouflé" pendant la manifestation (porter un masque est simultanément interdit et obligatoire, pour plus de clarté, hein).

Edit : il y en a un peu plus, c'est cadeau : des flics qui manifestent avec leurs armes et leurs véhicules, les sirènes, et la bénédiction de la hiérarchie. Qu'on vienne pas redire que les flics défendent l'application de la loi.

Édit 2 : parce que les manifs illégales de flics c'est à la mode : Là, ils contestent un jugement rendu dans un tribunal.

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 18/12 à 15:41]

Un[*b]curieux

23/12 (00:51)

avatar

Membre

Les flics sont là pour faire respecter la loi, sauf...

Sauf pour les drones, puisque la préfecture de Paris avait été interdite d'en utiliser dans un arrêt du 18 mai du conseil d'état. Pourtant, les drones continuent de voler et de surveiller les manifestant.e.s. Du coup, il y a un nouvel arrêt qui leur interdit de se servir de drones. Mais bon, on va pas en rajouter, la responsabilité de personne n'est engagée. Du coup, s'ils continuent d'ignorer la loi, on continuera de leur demander poliment d'arrêter, je suppose.

Source article libé

Un[*b]curieux

28/12 (23:18)

avatar

Membre

Le parisien nous gratifie de deux articles anti-flics :

Des commissaires jugent que «20 à 30% des jeunes policiers ne sont pas au niveau» en Ile-de-France et Formation des policiers : l’inquiétante baisse de niveau des recrues franciliennes

Bon, je les mets ici mais je ne partage pas vraiment la conclusion générale. L'article semble indiquer qu'il y a un problème d'attractivité du métier et qu'il faudrait le valoriser. Je pense qu'il y a un problème de sur-recrutement et qu'il faut de toute urgence baisser les effectifs policiers, et forcer les politiques à administrer un pays sans recourir à la police systématiquement pour étouffer les contestations, décourager les manifestant.e.s, et soutenir un ordre social injuste.

Arnold Schwartzenprout

30/12 (23:07)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

Si vous avez un peu de temps, je vous conseille cet entrevue avec deux flics, démissionnaires, sur l’excellente chaîne Finker view : CLIC

Les intervenants sont vraiment clairs je trouve, et apportent des idées de vraies réformes de la police, comme une IGPN citoyenne.
Franchement, c’est un entretien très instructif, loin des dogmes, hyper pragmatique.

Sur la même chaîne, je vous conseille également l’entretien avec Cédric Herrou, qui dit avoir plus souvent vu les gendarmes lui laisser passer la frontière avec des enfants dans le coffre que l’arrêter pour le mettre en garde-à-vue (mais il dit plein de choses d’autres, sur la stigmatisation de la profession de flic ou comme la nécessité de discuter avec tout le monde, y compris l’extrême-droite, parce que discuter uniquement avec des personnes avec lesquelles on est d’accord n’a pas trop d’intérêt).

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

[ce message a été édité par Arnold Schwartzenprout le 30/12 à 23:18]

Un[*b]curieux

23/01 (16:05)

avatar

Membre

Sanctions dans la police : les chiffres d'une impunité croissante

Résumé sommaire : les ministres mettent en avant des sanctions pour justifier la sévérité de l'administration envers ses agents de la FDO. En pratique, ces sanctions sont rares, se raréfient, et ne concernent presque jamais le rapport des FDO à la population (l'essentiel des sanctions concerne des problèmes de désobéissance aux ordres d'un supérieur).

Les organisations de défense des droits humains soulignent depuis un moment l'importance d'une administration de contrôle de la police qui en serait indépendante.

Au passage, Libé a publié sur opendata les fichiers des sanctions policières qu'ils ont obtenu, en précisant que ces données n'étaient pas publiques et que d'autres manquent (le nombre de conseils de disciplines sans sanction, le nombre de requêtes à l'IGPN).

Un[*b]curieux

23/03 (17:40)

avatar

Membre

Un petit détour vers le journalisme au service de la police.

Essayez de comparer, dans cet article [#], la partie consacrée à la policière, et la partie consacrée à la victime du faux PV. Faut dire, la pauvre, c'est une grosse bosseuse.

[#] n'oubliez pas de laisser la page se charger jusqu'au bout sinon le filtre qui floute le texte n'a pas le temps de se mettre

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 23/03 à 17:40]

Un[*b]curieux

17/04 (19:53)

avatar

Membre

La loi sécurité est passée à l'assemblée. Combien de temps avant que ça se traduise en perte de libertés concrètes dans nos vies ?

Article du monde

Arnold Schwartzenprout

17/04 (20:17)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

Perso, je trouve que c’est un hasard suspect de voir des photos de policiers et de leur femme placardées dans des hall d’immeuble au même moment où la contestée loi sécurité avec l’interdiction de diffuser des photos de policiers est votée.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

[ce message a été édité par Arnold Schwartzenprout le 17/04 à 20:18]

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | ... | 52