pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | ... | 52

Gonzo

05/07/20 (22:50)

nombre messages : 1

Visiteur

Ce message a été modéré

S'il y a un souci avec un message (y compris d'un modérateur), tu peux le signaler à la modération. Répondre par des piques n'est pas constructif et n'a donc pas sa place sur ce forum.

[modéré par Gérard Khan le 06/07 à 11:16]

Warrior 007 a écrit :

> Gonzo a écrit :
>
> Ton article parle de "délits liés aux stupéfiants". Merci, mais je me sens
> pas menacé par les jeunes qui reviennent d'Amsterdam avec de la beuh à revendre, c'était pas
> la peine de ME protéger.
>

>
> Jusqu'au jours où tu te feras rentrer dedans en voiture par un mec qui aura consommé des stupfs...

...

zip

Du coup, on fait quoi maintenant ? Je te dis que les flics te rassurent jusqu'au jour où tu iras manifester contre quelque chose qui te concerne et qu'il t'arracheront l'oeil pour le fun, tu me réponds n'importe quelle connerie sur les malfrats qui sont à nos porte, on continue une discussion creuse mais pleine d'agressivité passive bien désagréable, et à la fin comme tu es modérateur tu as gagné ?

zip

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> Gonzo a écrit :
>
>
> Tu commençais bien en te demandant ce que j'avais bien pu vouloir dire puis, hélas, tu es retombé
> dans tes travers à vouloir interpréter forcement de la mauvaise façon mes propos.
> Je ne peux pas t'en vouloir de ne pas comprendre ce que je dis, je peux m'être mal exprimé,
> ou peut-être as tu plus besoin qu'un autre d'explications détaillées. Ou peut-être encore,
> et c'est plus probable, tu es dans une vision tellement à charge que tu n'as pas envie d'entendre
> un autre discours que le tien.
> Par exemple, si tu n'arrives pas à faire le lien entre ces deux phrases que j'ai écrite, et
> qui se succèdent immédiatement, alors je ne peux rien pour toi mon gars.
>
>
Ensuite, sanctionner sans tergiverser les policiers/gendarmes, auteurs de violences,
> ou même de propos déplacés et condamnables si cela avait été commis par n'importe quel citoyen.
>
> On requiert des fonctionnaires des services de police quatre qualités principales : le professionnalisme,
> le respect de la déontologie, le respect du public et le civisme. Celui qui ne respecte pas
> ces qualités doit être sanctionné : ce n'est pas la bonne personne à ce poste, c'est tout.
>
>

>
> Alors tu peux écrire en rouge, en bleu ou en caca d'oie des évidences, tu ne fais qu'enfoncer
> des portes ouvertes. Il est évident qu'on parle d'appliquer la loi et de ne pas protéger les
> contrevenants, même s'ils sont policiers ou gendarmes.

Et donc, une fois encore, puisque visiblement je ne comprends pas : tu proposes quoi pour ça ? Pour "appliquer la loi et de ne pas protéger les contrevenants, même s'ils sont policiers ou gendarmes" ? Visiblement tu ne souhaites pas continuer sur les même bases, mais il faut que tu l'admettes : les bases que tu as fourni sont bien trop faible pour en faire quoi que ce soit.


> > Reste le passage sur la police de proximité, dont je demande à voir le moindre effet. Est-ce
> > que le fait que les jeunes de quartier fassent du foot avec Pascal le grand frère/policier
> > rendra la BAC moins violente et moins raciste ? Là comme ça j'ai du mal à faire le lien, mais
> > si tu veux développer...
>
> Alors d'une part, dire que tous les policiers de la BAC sont violents et racistes, c'est un
> peu du même niveau que de dire que tous les arabes sont des voleurs.

Tous les membres de la BAC ont choisi d'entrer dans la BAC. Une fois entré, ils sont plongé dans un certain milieu dont ils souhaitent faire parti - et doivent donc adopter les codes et façon de penser (à moins que tu fasse partie des gens qui pensent que, quand tu rentre dans un groupe, c'est au groupe de s'adapter à toi et non à toi de t'adapter au groupe). Dire que ces gens ont décidé de faire partie d'un groupement violent et raciste, c'est aussi factuel que de dire que les encartés RN ont décidé de faire partie d'un mouvement d'extrême-droite - on peut ensuite leur trouver des excuses, ils ne savaient pas que le RN était d'extrême-droite avant d'entrer dedans, mais le fait reste.

Comparer ça à "être arabe", c'est du racisme au sens propre : tu estimes que le simple fait d'être arabe suffit à montrer que la personne a décidé de faire partie d'un certain groupe social. Tu les assimiles à un groupe juste par leur faciès.

Etre obligé de rappeler ça en 2020, c'est à la fois assez triste et pas très étonnant.

Enfin, dire qu'un groupe est violent et raciste, ça ne signifie pas que chaque membre du groupe est violent et raciste. J'ai dit que la BAC était violente et raciste, et je maintiens mon propos, mais je t'invite à cesser de déformer mes propos, à cesser de prétendre que j'aurais dit que tous les flics de la BAC étaient violent et raciste.


> C'est typiquement le genre
> de généralité qui est à gerber, et c'est ton discours, ni plus ni moins.
> Ensuite, la police de proximité, si tu as lu ce qui était écrit, a pour rôle d'anticiper et
> de prévenir. Donc, de moins faire intervenir des gens comme la BAC.

Je vais ici citer un post qui est sur la même page que notre discussion :

Rajkka[*r]star a écrit :

> Jamais eu de gros problème avec la police. La bac m'a fait chier une ou deux fois parce qu'on
> avait échangé des poubelles de place mais comme c'est pas vraiment illégal ils se sont contentés
> de nous faire la leçon avant de se moquer de ma ville de naissance sous prétexte qu'ils étaient
> "nuls au foot". Le plus dur a été de me retenir de rire.

Si la BAC a rien de mieux à faire que faire chier des gens qui ne font rien d'illégal, puis se moquer de leur ville de naissance, c'est bien qu'ils n'ont rien d'important à faire à ce moment - et pourtant, plutôt que rester faire une belote au commissariat, ils préfèrent venir faire chier les gens et se moquer d'eux. De même lorsqu'ils font des contrôles au faciès ou ce genre de truc.

Donc, mettons qu'on baisse la criminalité via la prévention. Et donc, ça changera quoi pour la BAC ? Elle continuera à venir faire chier les gens et se moquer d'eux, faute de choses plus importantes à faire. En quoi ça changera quoi que ce soit à la situation ?

A un moment, le problème, c'est pas les gens qui ne font rien d'illégaux ou qui viennent d'une ville nulle au foot, mais la BAC.


> Mais toi, que proposes tu ? Ne rien faire pour qu'il existe un lien différent entre policiers
> et les jeunes du quartier ? Parce que tu ne dégages aucune solution en réalité.

Je te réfère au message de un curieux, qui explique les intérêt de l'abolition bien mieux que je ne le ferais jamais.


> > Ton article parle de "délits liés aux stupéfiants". Merci, mais je me sens pas menacé
> > par les jeunes qui reviennent d'Amsterdam avec de la beuh à revendre, c'était pas la peine
> > de ME protéger.
>
> Remarque malhonnête, dans laquelle tu essayes de résumer la délinquance au cas de cet article.
> Je te souhaite de disposer d'une aura magique pour te protéger de toutes les délinquances.

Ecoute, tu as linké un article, je ne sais toujours pas pourquoi (tu refuse de l'expliquer), tu as essayé de prétendre que les policier dans cet article ME protégeaient, et c'était manifestement faux, et donc ta conclusion c'est que c'est moi qui suis malhonnête ?

Ecoute, essaie de réfléchir à une question, pour toi-même, pour ta propre conscience ; je ne te demande même pas de mettre ta réflexion sur le forum, ni même de dire que tu y a réfléchi : je t'invite juste à y réfléchir honnêtement, pour toi-même, pour devenir une personne meilleure à l'avenir. Cette question, c'est : pourquoi as-tu tenté d'instrumentaliser la mort d'une gendarme ?


> Mon pauvre, si ça ne tenait qu'à ça tu n'aurais même pas le droit de vote.

France, 2020. "Je suis pour le droit de vote, mais uniquement pour les personnes qui pensent comme moi !"

Vu que je te connais pas et que je préfère me méfier : tu avais entièrement raison depuis le début, sur tous les sujets, que ce soit le sujet présent, les sujets passés où je sais pas ce que tu as dit et les sujets futurs. Tu es quelqu'un d'exceptionnel qui a toujours raison. Contente-toi d'oublier cette discussion, tu avais raison depuis le début, je me suis trompé. Je ne veux pas risquer de me mettre à dos un type qui a la volonté de réduire mes droits civiques, et dont je ne sais pas s'il en a le pouvoir.
Gonzo

05/07/20 (23:04)

nombre messages : 1

Visiteur

J'ai oublié ceci :

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> > Ton article parle de "délits liés aux stupéfiants". Merci, mais je me sens pas menacé
> > par les jeunes qui reviennent d'Amsterdam avec de la beuh à revendre, c'était pas la peine
> > de ME protéger.
>
> Remarque malhonnête, dans laquelle tu essayes de résumer la délinquance au cas de cet article.
> Je te souhaite de disposer d'une aura magique pour te protéger de toutes les délinquances.

Et ta remarque, essayer de faire croire que toutes les tâches des gendarmes ont pour but de protéger quelqu'un, n'était-elle pas malhonnête ?

Ceci étant, je le réaffirme ici : tu avais entièrement raison, depuis le début, même quand tu as fais des remarques malhonnêtes ou autre, toute ta pensée était parfaite et juste, et plus jamais je ne contredirais un esprit aussi affûté que le tiens.

Arnold Schwartzenprout

05/07/20 (23:13)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

Gonzo a écrit :

> Ceci étant, je le réaffirme ici : tu avais entièrement raison, depuis le début, même quand
> tu as fais des remarques malhonnêtes ou autre, toute ta pensée était parfaite et juste, et
> plus jamais je ne contredirais un esprit aussi affûté que le tiens.

Je te remercie, il est vrai que tes distorsions des propos de tes interlocuteurs, ainsi que tes affirmations à charge, ne permettent pas de te rendre crédible. Je te souhaite néanmoins de vivre en paix dans une monde merveilleux sans police, devenue inutile puisque sans délinquance, et complètement autogéré. L'île de Carnac en Australie peut-être.
Je te salue comme Georges Pernoud et te souhaite "bon vent". La bise à Wilson.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Didier Laustraline

06/07/20 (00:58)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Quartier Suprême

Gonzo a écrit :

Dans ma remarque je soulignai le fait que les forces de l'ordre que tu le veuilles ou non, en luttant contre le trafic de stups, te protègent indirectement.
Après visiblement tu n'a pas compris le sens...

Ensuite tu accuses Arnold de tenter d'instrumentaliser la mort d'un gendarme. La mort d'Adama Traoré en est également une, hein. Il n'y a qu'à regarder la composition du comité de soutien. La famille Traoré a instrumentalisé une affaire Américaine pour dénoncer une situation qui serait semblable, transposable en France et ainsi réclamer justice. (Une justice allant dans leur sens)
Adama Traoré est devenu le symbole des violences policières en France et sa sœur Assa, le symbole de la lutte anti-racisme dans le monde.
J'admire cette famille, franchement.
Bon cela dit, y'a toujours des Traoré en prison. C'est une petite ombre au tableau on va dire..

( Édit : je ne modère plus les sujets dans lesquels je prends clairement un parti pris.)

[ce message a été édité par Didier Laustraline le 06/07 à 01:07]

Daska

06/07/20 (01:46)

avatar

nombre messages : 7143

Membre

Ce message a été modéré

Attention dans la présentation des messages à ne pas répondre à des paragraphes de "quote" par des questions aussi concises et imprécises. Pour permettre un dialogue constructif il vaut mieux expliquer clairement les points qui t'interrogent ainsi que ton raisonnement.

[modéré par Gérard Khan le 06/07 à 11:07]

Warrior 007 a écrit :

> Dans ma remarque je soulignai le fait que les forces de l'ordre que tu le veuilles ou non,
> en luttant contre le trafic de stups, te protègent indirectement.

Comment ?

> Ensuite tu accuses Arnold de tenter d'instrumentaliser la mort d'un gendarme. La mort d'Adama
> Traoré en est également une, hein. Il n'y a qu'à regarder la composition du comité de soutien.

Qu'est-ce que ça signifie ?

> La famille Traoré a instrumentalisé une affaire Américaine pour dénoncer une situation qui
> serait semblable, transposable en France et ainsi réclamer justice.

Réclamer justice est donc apparemment honteux et faux car chacun sait que la justice française est absolument infaillible.
J'ai envie de dire que peu importe le prétexte si la cause est juste, mais si ça se trouve j'ai un cousin en prison et donc ma parole serait de fait totalement discréditée.

> Bon cela dit, y'a toujours des Traoré en prison. C'est une petite ombre au tableau on
> va dire..


De quelle manière ?

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Pizzle Datwizzle

06/07/20 (06:56)

avatar

nombre messages : 138

Membre

Ce message a été modéré

Si un message pose souci, il vaut mieux le signaler à la modération que répondre par un troll.

[modéré par Gérard Khan le 06/07 à 11:08]

Daska a écrit :

Dix lignes, trois questions. Record a battre.

> Réclamer justice est donc apparemment honteux et faux

Pourquoi donc ?

> car chacun sait que la justice française est absolument infaillible.

Source ?

> J'ai envie de dire

Quel rapport entre tes envies et le sujet ?

> que peu importe le prétexte si la cause est juste,

Une cause juste a-t-elle besoin de prétexte ?

> mais si ça se trouve j'ai un cousin en prison

Peut-être pourrais-tu t'en enquérir auprès de ta famille ?

> et donc ma parole serait de fait

En quoi est-ce factuel si ce cousin en prison est hypothétique ?

> totalement discréditée.

Pourquoi totalement ?

Sinon dans le fond je suis d'accord avec toi. Il est important de poser les bonnes questions, si possible en morcelant le texte de son interlocuteur.
Gonzo

06/07/20 (07:40)

nombre messages : 1

Visiteur

Ce message a été modéré

Fusion du double-post, suppression des piques agressives.

[modéré par Gérard Khan le 06/07 à 11:27]

Warrior 007 a écrit :

> Gonzo a écrit :
>
> Dans ma remarque je soulignai le fait que les forces de l'ordre que tu le veuilles ou non,
> en luttant contre le trafic de stups, te protègent indirectement.
> Après visiblement tu n'a pas compris le sens...

Déjà, si tu veux écrire que les forces de l'ordres, en luttant contre le trafics de stups, me protègent indirectement, écris que les forces de l'ordre, en luttant contre le trafic de stups, me protègent indirectement.

Ensuite, je continue à ne pas être d'accord. Les flics parviennent à me protéger contre les gens qui roulent bourrés sans s'intéresser aux revendeur d'alcool ; ils n'ont pas plus besoin de s'intéresser aux vendeur de stups pour me protéger des gens qui roulent défoncés.


> Ensuite tu accuses Arnold de tenter d'instrumentaliser la mort d'un gendarme. La mort d'Adama
> Traoré en est également une, hein. Il n'y a qu'à regarder la composition du comité de soutien.
> La famille Traoré a instrumentalisé une affaire Américaine pour dénoncer une situation qui
> serait semblable, transposable en France et ainsi réclamer justice. (Une justice allant dans
> leur sens)
> Adama Traoré est devenu le symbole des violences policières en France et sa sœur Assa, le symbole
> de la lutte anti-racisme dans le monde.
> J'admire cette famille, franchement.
> Bon cela dit, y'a toujours des Traoré en prison. C'est une petite ombre au tableau on
> va dire..


???

Sérieux, quel rapport dans le sujet ? Arnold met en lien un article indiquant la mort d'une gendarme, dans le seul but de provoquer l'émotion et faire cesser toute réflexion (s'il avait le moindre autre but, il l'aurait indiqué depuis un moment). C'est ce qu'on appelle communément de l'instrumentalisation.

Et donc, ta réponse est que la famille Traoré a instrumentalisé une affaire américaine... Et ? Du coup c'est normal que la police soit violente ? Ca rend l'instrumentalisation que fait Arnold plus intelligente ? Sérieusement, je vois pas le lien. Ceci étant je vais t'accorder un point sur la partie en gris de ton post : aucun flic coupable de violence policière ou de propos raciste n'est en prison, on peut donc leur accorder toute confiance (c'est ça que tu tentes de dire, ou autre chose ? je sais pas, je ne comprend pas le déroulement logique de ton post).

Je tente de comprendre ce que tu tentes de dire, le lien que tu tentes de faire, mais non, je ne vois pas.

> ( Édit : je ne modère plus les sujets dans lesquels je prends clairement un parti pris.)

*zip*


Daska a écrit :

> J'ai envie de dire que peu importe le prétexte si la cause est juste, mais si ça se trouve
> j'ai un cousin en prison et donc ma parole serait de fait totalement discréditée.

Pour faire du mauvais esprit... Mais assez tristement, j'ai l'impression de toucher du doigt une vérité... J'aurais envie de te dire que ça n'a rien de comparable : ce n'est pas parce qu'on peut juger Traoré sur les actions de son cousin qu'on peut faire de même pour toi. Une affaire de couleur de peau : dans le cas de Traoré on peut dire qu'ils sont tous pareil (ou, sans pouvoir le dire, on peut le penser et le sous-entendre), alors que dans l'autre cas tu n'as pas à endosser les crimes des autres (si on te forçait à le faire, ce serait même du racisme anti-blanc).

KraDesk

06/07/20 (11:22)

avatar

nombre messages : 4110

Modérateur

Bonjour,

J'aimerais attirer votre attention sur le fait que ce forum a pour objectif de rendre possible des dialogues construits et argumentés.
Les accusations de malhonnêteté à tout bout de champ et les piques agressives n'ont donc pas leur place ici.
Faites également attention à la lisibilité de vos posts : pour citer votre interlocuteur, préférez l'utilisation des balises [ quote]x[/ quote] ou la fonction "citer" à la fonction "répondre".
Enfin, si vous avez un souci avec tel ou tel post, il convient de le signaler à la modération, pas d'y répondre agressivement.

Essayons de relever le niveau s'il vous plaît.

Gérard Khan

[ce message a été édité par KraDesk le 06/07 à 11:36]

Un[*b]curieux

06/07/20 (15:04)

avatar

Membre

Warrior 007 a écrit :

> Dans ma remarque je soulignai le fait que les forces de l'ordre que tu le veuilles ou non,
> en luttant contre le trafic de stups, te protègent indirectement.
> Après visiblement tu n'a pas compris le sens...


Ce n'était pas très pertinent. L'alcool est plus dangereux au volant que le cannabis (risque *8 contre risque *2), et que je sache, on arrête les gens qui possèdent du cannabis y compris s'ils ne conduisent pas.

En réalité, la pénalisation de la consommation des drogues est aussi une volonté politique de punir des minorités. La cocaïne ne pose pas vraiment de problème quand elle est consommée par des bourgeois.e.s blanc.he.s dans des soirées technos, alors qu'on pénalise les joints. Le plus évident, c'est surtout qu'on sait que la politique de répression/pénalisation n'a pas d'effet concret sur la santé publique. Mais là encore, ce débat se fait, pour les politiques, à l'affect, et absolument pas en suivant les recommandations de scientifiques qui travaillent sur ces questions ou commentent des modèles étrangers.

> Ensuite tu accuses Arnold de tenter d'instrumentaliser la mort d'un gendarme. La mort d'Adama
> Traoré en est également une, hein. Il n'y a qu'à regarder la composition du comité de soutien.


Tu parles de qui parmi Omar Sy, Yannick Noah, Éric Cantona, Aïssa Maïga, Assa Traoré, ou Yassine Bouzrou ? Il faut conclure quoi de cette liste de noms, en fait ? Les manifestations ont réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes, là aussi ça illustre quoi, selon toi ?

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> Je te souhaite néanmoins de vivre en paix dans une monde merveilleux sans police, devenue inutile puisque sans délinquance,
> et complètement autogéré. L'île de Carnac en Australie peut-être.


Il y a en fait de nombreux exemples dans l'histoire, et il en reste encore aujourd'hui, dont un que j'ai commenté plus haut concernant une ville espagnole sans commissariat, et où la guardia civile n'est pas exactement la bienvenue (même si elle conserve juridiquement son pouvoir).

Je pense que tu fais une erreur quand tu parles de police de proximité. Ce que tu décris (liens avec la population, anticiper et intervenir avant les délits), c'est quelque chose qui n'est pas possible, qui n'était pas réalisé, et qui n'est pas souhaitable, et je vais essayer de détailler pourquoi.

Ce n'est pas possible parce que les problèmes qui se posent dans les banlieues populaires ne sont pas "la délinquance". La délinquance en est une conséquence, ce n'est bien entendu pas que cette population, "par essence" serait trop idiote pour comprendre que ce n'est pas son intérêt de commettre des délits. En fait, quand on analyse les processus de décision des individus, on se rend compte que la rationalité des gens qui ont une expérience vie très éloignée de la notre ne nous est souvent pas accessible. Pour une personne pauvre, commettre un délit est parfois la meilleure option, celle qui objectivement peut lui sauver la vie, sauver sa santé mentale, permettre à ses enfants de manger le jour même, etc. La cause, c'est des plans d'urbanisme et des politiques publiques conçu.e.s pour parquer des populations immigrées, les pousser à accepter de vendre leur main d'œuvre à bas coût, et permettre de récupérer le plus vite possible le salaire qu'on leur verse. Pour tout ce paragraphe, je renvoie au très bon livre de Denis Colombi. Et dans la pratique, les flics ne peuvent pas aider dans ce contexte. Déjà, c'est pas leur taf, mais ils ne peuvent pas autoriser un délit à se produire (même s'il n'y a pas de victime…).

Ce n'était pas réalisé parce que comme je l'ai décrit, ce système ne peut de toute façon pas aider les populations locales. Tu penses que dans les banlieues les gens adoraient les flics quand ils étaient flics de proximité ? Qu'ils leur confiaient leurs secrets ? Ben non : les jeunes ils aiment bien faire leur vie tranquillou (un peu comme j'ai fait la mienne, dieu merci je n'avais pas un keuf sur le dos H24...). Une police de proximité constitue en fait un moyen de surveiller la population insidieusement. Même les moments de "dialogue" sont biaisés, parce qu'à la fin de la journée, le flic il a intérêt à avoir récupéré des infos sur la population (y compris pour envoyer ses collègues les arrêter), et puis il rentre chez lui et il passe au reste de sa vie. On ne fait pas un "dialogue" avec des gens qui sont sur un plan de vie aussi différent.

Enfin, ce n'est pas souhaitable parce que l'emploi de flics dans les banlieues participe de la saturation policière de l'espace, stratégie utilisée depuis longtemps pour empêcher les pauvres de se rebeller, comme le décrit le chercheur Mathieu Rigouste dans La domination policière. Ce qui permet d'améliorer les choses, c'est l'inverse : réduire le périmètre d'action de la police, comprendre que c'est pas aux flics de résoudre le problème de la drogue (par exemple) : c'est un problème de santé publique, il faut des infirmier.e.s, des médecin.e.s, des assistant.e.s sociales/sociaux, des locaux, du matériel, etc. Les flics, par leur seule présence, peuvent faire capoter un projet d'aide aux populations, et ce n'est pas qu'une histoire de "confiance cassée" : c'est que c'est une conséquence indirecte de leur fonction.

Bref : le démantèlement de la police de proximité aurait été une très bonne chose si on l'avait remplacé par des gens dont le travail aurait été dédié à la communauté. Je peux déplorer que son démantèlement se soit fait à effectif policier constant, mais certainement pas souhaiter aujourd'hui qu'on rajoute encore des flics pour saturer encore plus l'espace.

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 06/07 à 15:05]

Arnold Schwartzenprout

06/07/20 (21:55)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

Je comprends ce que tu dis, mais en même temps, je te citerai un autre sociologue, dont je partage l'analyse, Laurent Mucchielli. Il dit : "« C’est l’anonymat qui favorise la violence. Le meilleur rempart, c’est la police de proximité. Toutes les expériences de rencontres jeunes/police ont toujours été extrêmement bénéfiques : elles ont à chaque fois fait baisser le niveau d’agressivité et de provocation, tant côté police que côté population." J'aime bien d'ailleurs le côté bilatéral de cette dernière phrase, qui montre que de la même façon que la population doit avoir un lien avec les institutions, la police a besoin d'un contact avec la population pour en connaitre les problématiques.
Je suis donc personnellement pour que ce lien entre la population et les institutions soit développé. Quant au côté gestion des effectifs, c'est une autre chose à mon sens. Dans une ville où ce lien existe, la BAC aura peut-être moins besoin de patrouiller. De mémoire, un des atouts de la police de proximité, était qu'elle permettait aussi de faire du renseignement, utile en matière de grand banditisme ou de terrorisme.

Après, je suis d'accord avec toi sur l'origine de la délinquance, d'ailleurs j'en parlais encore cet après-midi sur la noblesse perdue du mot "Administration", au sens administrer les populations, et disais qu'au final l'Etat a sa part de responsabilité dans la création de la délinquance, et favorise également le communautarisme par sa gestion, son administration des populations. Attention, je ne dis pas qu'il est seul responsable, et la délinquance ne concerne pas que les classes populaires, la délinquance en col blanc est là pour nous le rappeler.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'il n'y a pas de caractère exclusif entre une politique sociale qui entrerait en concurrence avec une politique "sécuritaire" (entre guillemets car le terme peut être péjoratif. Je ne voudrais pas qu'une mauvaise gestion d'un outil le condamne définitivement.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Forum > Politique & Société > La police et vous !

1 | ... | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | ... | 52