pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | ... | 25

Un[*b]curieux

08/09 (12:43)

avatar

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> Bah oui, merci de ton interprétation de texte, pour expliquer que "menace", ça veut
> pas dire "menace", en fait.

Menace veut pas dire "il y a un effet déjà mesuré". Dire qu'il y a une menace n'est pas contradictoire avec le fait qu'il ne s'est rien passé encore. Ce n'est pas contradictoire non plus avec le fait qu'il ne se passera jamais rien. Donc pas contradictoire avec ce que je dis, à savoir que l'impact des antivax sur la couverture vaccinale est marginal.

> - L'OMS avait classé les antivax comme l'un des 10 plus grands dangers pour la santé en 2019

Non. L'hésitation vaccinale, et celle-ci incluait notablement les problèmes d'accès au vaccin.

> - L'OMS continue de qualifier les antivax de menace (et menace, ça veut dire menace)

Ah bon ? Quelle est ta source ? Parce que la première réponse quand je cherche antivax + WHO sur mon moteur de recherche, c'est un article intitulé "Anti-vaxxers distract from a more serious threat".

> - Les sondages montrent que les gens qui ne se vaccinent pas se basent sur des arguments antivax
> en grande majorité

Tu parles du sondage qui donne des explications sur les 17% de gens qui ne veulent pas se faire vacciner, dont une partie est déjà vaccinée ? Sérieux, c'est assez ridicule comme ça, tu n'es pas obligé d'en rajouter. Au passage, tant pis pour les 16%, le pourcentage des 18-25 vaccinés est passé à 85% depuis une mise à jour récente du tableau de bord. Vite, trouve-nous une source qui explique que 15% de la population/des 18-25 est antivax, ça devrait tenir quelques heures.

> - Les médecins observent les ravages des désinformations antivax au quotidien.

C'est confortable de faire parler des gens qui t'ont rien demandé ? "Les médecins" observent quoi, où ? C'est quoi cette source complètement pétée ? FWIW, les dernières manifs de médecins, c'était pour plus de moyens, pas pour moins d'antivax.

> - Le gouvernement est obligé d'instaurer un pass sanitaire pour forcer les antivax à se vacciner.

Mouarf. Je vais pas te demander de sourcer ça, tu as déjà assez travaillé, hein.

Michelle Mabel

08/09 (13:48)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Un[*b]curieux a écrit :

Je ne sais pas pourquoi tu demandes des sources dès lors que tu nies systématiquement toutes les sources qui ne vont pas dans ton sens.


> Donc pas contradictoire avec ce que je dis, à savoir que l'impact des antivax sur la couverture vaccinale est marginal.

Sauf que ce que tu dis, ce n'est basé sur rien.
L'OMS dit que c'est une menace, et toi ta défense c'est "oui mais une menace ça ne veut pas dire que c'est menaçant. C'est une menace marginale lol"

> Non. L'hésitation vaccinale, et celle-ci incluait notablement les problèmes d'accès au vaccin.

Le "notablement" sort de tes fesses.
C'était un facteur parmi les autres. Tu sais, les facteurs que tu nies. (Je n'ai d'ailleurs toujours pas compris pourquoi tu tiens tant à les nier, mais bon).

> Ah bon ? Quelle est ta source ? Parce que la première réponse quand je cherche antivax + WHO
> sur mon moteur de recherche, c'est un article intitulé "Anti-vaxxers distract from a more
> serious threat".

Bah la source c'est cet article...
Cet article indique que les antivax sont une menace, ce sont les termes employés.
Ce que cet article dit, c'est qu'il y a aussi d'autres menaces qu'il ne faut pas négliger à cause des antivax, mais à aucun moment il ne dit que les antivax sont une menace marginale, ils utilisent le terme "menace", que tu le nies ou non.


> Tu parles du sondage qui donne des explications sur les 17% de gens qui ne veulent pas se faire
> vacciner, dont une partie est déjà vaccinée ?

Oui, ce n'est toujours pas rentré dans ta tête qu'ils peuvent ne pas vouloir se faire vacciner, mais y être contraints notamment par le pass sanitaire.


> C'est confortable de faire parler des gens qui t'ont rien demandé ? "Les médecins" observent quoi, où ?

Désolée de connaître des médecins.
Je sais que des témoignages ne sont pas des preuves, mais bon de toute façon on s'en fout puisque tu t'en fiches des sources.

Tiens, voilà ce qu'ils font, tes potes

Et puis merde, interroge les, les gens non vaccinés, tu verras leurs arguments.
C'est vraiment du foutage de gueule de prétendre qu'en France, c'est à cause d'un manque d'accès qu'on ne se fait pas vacciner.
Franchement, si en 1 an tu ne t'es toujours pas fait vacciner, il faut arrêter d'accuser les autres : c'est juste que tu as fait preuve de mauvaise volonté.

En 1 an, prétendre qu'on ne s'est pas fait vacciner parce qu'il était impossible d'aller dans un centre de vaccination ou voir un médecin, c'est franchement du foutage de gueule.

Ganesh Joli-Coeur

08/09 (14:04)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Michelle Mabel a écrit :

Les chiffres montrent que les gens se font vacciner, le 16-17% "qui ne veulent pas se faire vacciner" se font en fait vacciner progressivement, donc forcément, on t'a démontré que la méthodologie pour faire le sondage était toute pourrie, mais là en plus les chiffres de la vaccination montrent que les antivax qui sont soit-disant une menace pour la couverture vaccinale se font vacciner. Du coup, ils ne risquent plus d'être une menace. Et je plussoie la définition de "menace" de Curieux : ça peut hypothétiquement être dangereux, mais finalement, ce n'est pas le cas puisqu'ils se font vacciner avec une contrainte aussi faible que le pass sanitaire (Macron l'avait dit : il n'y aura pas d'obligation vaccinale et pour une fois, c'est vrai, c'est juste une contrainte, si t'es antivax, tu peux très bien ne pas te faire vacciner sans craindre une sanction ou le débarquement du GIGN chez toi ou le retrait de la garde de tes enfants ou une amende).

Faut pas confondre "hésitation vaccinale" et "antivax". Moi j'hésitais, pis avec le recul, y'a pas de scandale sanitaire, donc je me suis fait vacciner, j'ai jamais été antivax, pourtant, je suis certain que j'aurais été classé dans cette catégorie par certains, genre toi. Ton article dit "Il y a les hésitants et il y a ceux qui sont déterminés à ne pas se faire vacciner", et toi tu traduis par "il y a 16% d'antivax". Bah non, il y a 16% de gens qui se font pas vacciner, mais qui changeront peut-être d'avis dans la semaine et qui prendront rendez-vous. Et dans trois ou quatre semaines, on aura 3% de français éligibles au vaccin qui seront pas vaccinés, et là on pourra peut-être commencer à les traiter d'antivax, mais c'est loin des 16-17% annoncés dans ce genre d'articles et s'il en reste que 3%, c'est pas une menace pour la couverture vaccinale.

___

Ganesh 1,5 degré McGROgor, poids relou de #bavardage_et_divers du discord de Kraland Interactif
Jean-Pau' II [VV]

Michelle Mabel

08/09 (14:11)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Ganesh Joli-Coeur a écrit :

> toi tu traduis par "il y a 16% d'antivax".

Non, ce que je veux soutenir, c'est que les raisons pour lesquelles ces gens ne se vaccinent pas sont basées en grande majorité sur des arguments antivax.
Il est là le danger des antivax que je souligne : ils créent des hésitants avec leurs fake news.

Une personne non renseignée qui entend que les vaccins sont dangereux, qu'on n'a pas assez de recul ou d'autres conneries du genre, bah il va se faire à cette idée et devenir hésitant.

Le problème des antivax n'est pas tant que eux ne se vaccinent pas, mais qu'ils incitent des gens à ne pas se vacciner.
Elle est là, la menace, et si vous le niez, vous faites partie du problème...

Jipoune

08/09 (23:04)

avatar

nombre messages : 6512

Gouverneur Gradistan

Kraland

Domicile : Astrakran

Je me demande quel est la valeur du raisonnement selon lequel un antivax est une personne forcément non vaccinée.

La position antivax n'est pas forcément un impératif catégorique : les antivax mettent en balance leur idéologie avec leurs autres valeurs, avec un certain intérêt égoïste et avec des contraintes personnelles. Si je suis aide-soignante élevant seule mes deux enfants, je ne vais pas forcément risquer de perdre mon boulot en refusant jusqu'au bout de me faire vacciner, même si je suis complotiste. Je serai alors antivax et vaccinée. Oui, certaines de mes collègues antivax risqueront la démission, mais seulement une fraction d'elles le fera (pour savoir laquelle, réponse après le 15 septembre). On peut être anticapitaliste et contracter un emprunt à une banque, être libéral et accepter de recevoir un traitement de fonctionnaire, être antinazi et égoïstement occuper le poste d'un juif spolié. Je ne dis évidemment pas cela pour comparer les antivax à des Lucie Aubrac. Seulement pour rappeler que l'opposition a un coût.

Au passage, les idées que je développe ici s'opposent frontalement au raisonnement selon lequel les antivax sont une entrave à la couverture vaccinale. Je précise pour me situer que je suis extrêmement favorable à la vaccination.

___

lol
bi1 fé

[ce message a été édité par Jipoune le 08/09 à 23:05]

Un[*b]curieux

08/09 (23:15)

avatar

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> Il est là le danger des antivax que je souligne : ils créent des hésitants avec leurs fake
> news.


Tu n'en sais rien, l'affirmer comme tu le fais est une fake news (dont précisément l'article de l'OMS dit que c'est une... menace, dans le sens où elle empêche de cibler les vraies facteurs d'augmentation de la couverture vaccinale).

> Elle est là, la menace, et si vous le niez, vous faites partie du problème...

Mouarf. C'est pas parce que Michelle Mabel a très peur que je vais considérer que c'est un truc sérieux, et franchement, vu les arguments…

Néanmoins, je suis ravi d'apprendre que selon toi, les antivax sont une grosse menace, mais que si on dit "Jacques a dit de se faire vacciner", alors ils n'en sont plus du tout une. Ça fait plaisir de voir qu'il y a des remèdes simples à ce grand « fléau menaçant la santé selon l'OMS en 2019 ».

Michelle Mabel a écrit :

> Je ne sais pas pourquoi tu demandes des sources dès lors que tu nies systématiquement toutes
> les sources qui ne vont pas dans ton sens.


Tu devrais essayer de faire la distinction entre « réfuter » et « nier ». Si tu as d'autres sources idiotes, je dirai à nouveau qu'elles sont idiotes, mais je ne nie pas qu'il existe des sources idiotes.

> Sauf que ce que tu dis, ce n'est basé sur rien.

Si : sur une absence totale de corrélation, au niveau mondial, entre la couverture vaccinale et le taux de défiance envers les vaccins (1.), sur les liens étroits entre la richesse d'un territoire et sa couverture vaccinale, à l'échelle nationale et internationale (2.), sur les diverses modérations apportées par l'OMS elle-même à son classement de l'hésitation vaccinale comme menace (3.), sur la mise en évidence de facteurs permettant d'augmenter substantiellement la couverture vaccinale, et qui n'ont rien à voir avec les mouvements antivax - comme rendre le vaccin plus accessible (4.). Ce n'est pas exactement "rien", en fait. Tu peux ajouter que dans les articles de l'OMS, rien ne vient pointer la preuve d'un lien causal entre mouvement antivax et diminution de la couverture vaccinale. Et je te fais bien confiance pour avoir cherché tout ce que tu pouvais, je suis assuré que si tu avais trouvé un truc un peu moins débile qu'un sondage à la méthodo crasse et contredit par les chiffres, tu serais venu fanfaronner ici (5.)

> Le "notablement" sort de tes fesses.

Oui, la précision qu'il s'agit d'un facteur notable (selon moi) est effectivement de moi. Je le souligne entre autres parce que ça change tout du point de vue des politiques publiques à mener pour augmenter la couverture vaccinale.

> En 1 an, prétendre qu'on ne s'est pas fait vacciner parce qu'il était impossible d'aller dans
> un centre de vaccination ou voir un médecin, c'est franchement du foutage de gueule.


Et un an ? L'ouverture de la vaccination (pour les jeunes sans comorbidité) date du 31 mai. Moi je trouve plutôt qu'avoir atteint >80% de vaccination en trois mois est plutôt remarquable, surtout avec l'obligation de s'organiser pour avoir deux dates dont l'une est fortement anticipée, surtout avec une barrière technologique importante, surtout quand, pour une portion de ces gens, il n'y a aucun suivi médical régulier, surtout quand au milieu des 3 mois, il y a 2 mois de période estivale, surtout quand tu n'as aucun accompagnement pour t'aider en terme de jour de congé, en terme d'aide pour gérer tes enfants si tu en as…

Malphas

09/09 (09:54)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> Et puis merde, interroge les, les gens non vaccinés, tu verras leurs arguments.

Je suis non vacciné et je me porte très bien. Je n'ai pas de comorbidité à ma connaissance et je ne compte pas m'abonner auprès des laboratoires. Mes habitudes depuis le 1er confinement n'ont pas vraiment changées, je respecte les distanciations quand le lieu l'exige et je ne vais pas dans les lieux où le pass est demandé.

[ce message a été édité par Malphas le 09/09 à 10:04]

Michelle Mabel

09/09 (10:47)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Nephie a écrit :

D'accord et du coup, quel est ton argument pour la non vaccination?

Est ce que parce que tu n'as pas accès à un centre de vaccination mais que tu voulais te faire vacciner alors tu es trop triste, ou est ce que c'est que tu considères que le vaccin est inutile pour toi / plus dangereux que le virus / etc ?


Là je vois que tu parles "d'abonnement auprès des labos", ça ressemble déjà plus à un argument antivax qu'à un problème de manque d'accès...

Malphas

09/09 (11:17)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> D'accord et du coup, quel est ton argument pour la non-vaccination?

Taux de mortalité faible de la maladie pour ma tranche d'âge, pas confiance aux labo qui ont un casier long comme le bras, balance bénéfice/risque qui penche trop vers le risque, taux d'immunité collective qui se rapproche plus du mythe que de la réalité.

> Est ce que parce que tu n'as pas accès à un centre de vaccination...

Difficile de pas y avoir accès étant donné qu'il y en a partout en métropole.

> Là je vois que tu parles "d'abonnement auprès des labos", ça ressemble déjà plus à un argument antivax qu'à un problème de manque d'accès...

Début des injections de la 3ème dose en Israël et bientôt au Quebec, etc...

NB : De nos jours, je pense qu'on est tous d'accord qu'il est difficile voir impossible d'avoir des sources 100% fiables, donc ne sois pas trop dure avec moi [j|]

[ce message a été édité par Malphas le 10/09 à 00:45]

Michelle Mabel

09/09 (11:42)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Ok, merci.

Ca confirme que ce sont davantage des arguments d'antivax plutôt que des soucis d'accessibilité au vaccin.

Alors certes ce n'est qu'un témoignage, mais sincèrement, toutes les personnes non vaccinées que j'ai pu voir se basent sur des arguments antivax.

Alors certes, le "1 an" était exagéré et pas valable pour tout le monde, mais bon, même en 3 mois, en France, ceux qui veulent être vaccinés le sont, il faut être sacrément de mauvaise foi pour prétendre qu'on ne se vaccine pas à cause d'un problème d'accès.

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | ... | 25