pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 25

Un[*b]curieux

14/08 (12:07)

avatar

Membre

Daska a écrit :

Je te rejoins sur le début de ton analyse (d'où l'importance de distinguer, selon moi, la confiance en les vaccins et la confiance en le système de santé, typiquement). C'est en particulier un point essentiel à souligner quand on parle de la situation dans les territoires ultra-marins : je pensais au scandale sanitaire du chlordécone et à ses conséquences catastrophiques, dans le message précédent, mais la défiance - à cause du système néocolonial - y est clairement forte, et pas toujours pour de mauvaises raisons.

En revanche, quand tu écris :
> Et deuxième point qui est à mon avis important : les générations plus vieilles n'ont toujours
> pas appris à gérer l'information sur Internet.


Je pense que ce point est minimal. La presse a toujours existé et a toujours raconté n'importe quoi en fonction de son agenda (pense à l'affaire Dreyfus, si tu veux un exemple bien vieux). La presse locale publie des articles qui parlent du "danger du vaccin" en ce moment. Je n'ai jamais été convaincu par les histoires de chambres d'échos qui seraient spécifiques aux réseaux sociaux du XXIe : ces mécanismes de sélection des sources d'information et de bulles ont à mon avis existé depuis aussi longtemps que la presse elle-même.

Daska

14/08 (12:55)

avatar

nombre messages : 7172

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

> Je pense que ce point est minimal. La presse a toujours existé et a toujours raconté n'importe
> quoi en fonction de son agenda (pense à l'affaire Dreyfus, si tu veux un exemple bien vieux).
> La presse locale publie des articles qui parlent du "danger du vaccin" en ce moment.
> Je n'ai jamais été convaincu par les histoires de chambres d'échos qui seraient spécifiques
> aux réseaux sociaux du XXIe : ces mécanismes de sélection des sources d'information et de bulles
> ont à mon avis existé depuis aussi longtemps que la presse elle-même.

Hé bien je n'en suis pas si sûr, justement. Bien sûr que la presse pouvait mentir mais je ne crois pas que l'on ait eu à l'époque autant de gens qui aient été convaincus que le monde était dirigé par une clique de pédophiles satanistes mangeurs d'enfants (exemple américain, certes, mais parlant). Il était quand même globalement plus aisé de dégager un consensus sur la réalité même des faits.
Je prends toujours mon exemple personnel, mais je suis frappé de voir à quel point les habitudes de consommation de l'information de mes parents ont été bouleversées en quelques années. Dans les années 90, leur seule consommation d'information (sans télé) se résumait à un journal par jour plus peut-être un peu de radio. Aujourd'hui la combinaison Internet+retraite a transformé cette consommation d'information en occupation de plusieurs heures par jour, et je n'ai pas de raison de croire que ce soit un cas isolé au sein de leur génération. Je n'envisage pas que ce bombardement d'information en continu, surtout compte tenu des sources qu'ils ont choisi de croire en priorité (sur quels critères puisque "on nous ment", mais c'est une autre question) n'ait aucune incidence sur leurs opinions et leur façon de percevoir l'information.
Là encore, ce n'est qu'une observation personnelle mais j'ai l'impression que c'est une situation que l'on retrouve beaucoup chez les classes plus âgées et qui permet d'expliquer pas mal de choses.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !


[ce message a été édité par Daska le 14/08 à 12:56]

Un[*b]curieux

14/08 (13:15)

avatar

Membre

Daska a écrit :

> Hé bien je n'en suis pas si sûr, justement. Bien sûr que la presse pouvait mentir mais je ne
> crois pas que l'on ait eu à l'époque autant de gens qui aient été convaincus que le monde était
> dirigé par une clique de pédophiles satanistes mangeurs d'enfants (exemple américain, certes,
> mais parlant). Il était quand même globalement plus aisé de dégager un consensus sur la
> réalité même des faits
.

Même en parallèle, disons, de la propagande antisémite (je pense à celle des années 1890 aux années 30, mais on peut en trouver des occurrences bien plus récentes, par exemple la rumeur d'Orléans à la fin des années 60) ? Les juifs ont bien été présentés simultanément comme satanistes et dirigeant le monde, oui.

06644

15/08 (10:45)

avatar

nombre messages : 2907

Membre

Daska a écrit :
>Aujourd'hui la combinaison Internet+retraite a transformé
> [la] consommation d'information en occupation de plusieurs heures par jour, et je n'ai pas
> de raison de croire que ce soit un cas isolé au sein de leur génération. Je n'envisage pas
> que ce bombardement d'information en continu.... permet d'expliquer pas mal de
> choses.


Certes le bombardement d'actualités "politiques" et d'info en continues est une nouveauté de notre époque... Mais il me semble que pour ce qui nous concerne ici, c.a.d. ds le cas de l’actualité liée au cov-sras-truc corrona virus ... les manifs anti-pax-sanitaire qui s'immiscent ds toutes les consciences grâce aux relais journalistiques qui essayent de rendre compte objectivement des événements importants au jour le jour ... s'adressent surtout aux jeunes generations. Je dis pas que les vieux n'ont plus rien a craindre de l’actualité... surtout qu'ils semblent être les premiers toucher mortellement par cette maladie ultra-contagieuse... Mais par contre, encourager et donner [gratis] aux jeunes le goût de la contestation frontale contre tout ce qui émane d'un gouvernement qui cherche a protéger au mieux la santé de tout le monde ds cette crise que personne n'avait vu venir, grâce a une propagande agressive dont les manifs anti-pass sont le fer de lance. Bin je crois en effet que ça s'adresse surtout aux gamins qui doivent avoir l'esprit critique en toutes circonstances... Surtout que l'on peut supposer que le gouv en faisant le choix d'imposer ce pass.sanitaire.. savait qu'il y aurait des manifs et une radicalisation des reactions anti-vax... Anti-vax qui ne sont pas de dangereux anarchistes-revolutionaire ecologistes ou des personnes issues de "sectes ou club religieux cheloux végétariens" type témoins de jehova ou baptistes de l'eglyse de quartier.... Mais qui sont plutôt des bons pères de familles bien insérés socialement qui ne ressentent aucunes gènes a etre porteur du virus et a le propager car même quand ils sont contaminés et donc contaminant [ils] pensent que la sélection naturelle doit opérer et que ça ou une bonne guerre, bin ma bonne dame, c'est toujours ça de prit que n’auront pas les bosh. Donc ouais c'est vrai, de + en + de vieux passent du temps a s'informer pour échapper a la belote de l'apres-midi d'avec les voisins qui racontent ce qu'on peut entendre au infos sans sortir de chez soit. Mais je pense que le plus grave ou plutot le plus serieux dans ta remarque, c'est que ce sont les gamins qui n'ont rien demandé a personne qui sont "natraquer" d'info inutiles que le consensus considére pour être ce qui doit être dit, diffusé, répété, amplifié et considéré important. Surtout qu'il y a plus important que cet histoire de pass ... si on veut défendre des libertés ou parler de dénigrement des populations pauvres qui ont vu leurs quartiers et logements rasés a la pelleteuse pendant les phases de confinement... Et qui furent donc déplacées de force pour raison sanitaire, sans que personne ne s'indigne, ne se révolte, ou s'agglutine... Pour en parler y et réfléchir ensemble.

[8(]

___

L'Impéroratrice-Roä des Sentinelles de l'Ordre aux Cultes, La Comptesse Gwin*Garlïc du fond de la cale de l'arche des piratasses de la mer à JAde, ministre à tout faire sur tous les continents, mais surtout les deux pieds dans la vase de l'étang de l'Universel_delavie.



[ce message a été édité par 06644 le 15/08 à 10:52]

Daska

17/08 (19:24)

avatar

nombre messages : 7172

Membre

Quoi ? [8(]

Un[*b]curieux a écrit :

Evidemment, mais l'antisémitisme a des racines historiques bien plus profondes que Qanon. La rumeur des démocrates-pédophiles-satanistes s'est répandue à une vitesse folle tout en étant à la fois très précise dans ses accusations. L'antisémitisme a toujours été plus diffus et beaucoup plus varié (comme la rumeur d'Orléans dont tu parles, son nom même prouve qu'elle n'a été que localisée), par exemple l'antisémitisme biologique völkisch allemand ("les Juifs souillent la race allemande") est très différent de l'antisémitisme français qui tendait plutôt à dénoncer les Juifs "banquiers apatrides". A mon avis, le changement apporté par le bouleversement des modes d'information actuel consiste en la vitesse à laquelle les rumeurs peuvent se répandre et surtout le fait qu'elles peuvent être beaucoup plus largement partagées à l'échelle du monde entier et que des dizaines de rumeurs différentes et contradictoires peuvent ainsi coexister sur un même sujet.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Satori[*n]9960

18/08 (01:58)

avatar

nombre messages : 9763

Membre

Daska a écrit :


> Evidemment, mais l'antisémitisme a des racines historiques bien plus profondes que Qanon.

Qanon offre autre chose. Ne t'attend pas à voir de nouvelles théories sortir de cet endroit, parce que ce n'est pas ce à quoi sert ce réseau. C'est une echo chamber mais bien plus insidieuse qu'il n'y parait, parce qu'elle utilise les même mécanismes que tous les escrocs complotistes, les fameux "chercheurs de vérité".

Tu n'auras pas de nouvelles théories sur ce que sont les juifs, ou autre, parce qu'une théorie comme ça, c'est donner une réponse, ce qui est tout le contraire du fonctionnement. Le but de Qanon est de poser des questions, dont tu trouves toi même la réponse, et une fois que tu l'as trouvée, tout le monde vient te féliciter en te tapant dans le dos, tu es un chercheur de vérité toi aussi.

Les questions ? Comment ça, on crée au choix, des questions qui sont tellement orientés qu'elles n'ont qu'une seule réponse possible, ou des questions tellement vague que tout et n'importe est possible ?

"Si notre pays ne se porte mal, à qui la faute si ce n'est aux libéraux ? Trump nous avait promis de remettre le pays droit, qui l'en a empêché ?"
"Et qui dirige les libéraux ? Ha surement pas la banque Rothschild n'est-ce pas ?"
"Est à qui est-ce que ça profite qu'on continue de traiter la droite alternative légitime de nazis ?"
"Et d'ailleurs, à cause de qui doit on cette mauvaise réputation des nazis qui ne cherchaient qu'à luter eux aussi et à remettre leur pays sur le droit chemin ?"

Insère ainsi 2-3 fois Rothschild dans l discours, pointe vite fait dans la direction des libéraux, ou mieux encore, pointe dans une direction où il n'y a rien. Et de ce rien naîtra la réponse d'elle même, entretenue par la chambre d'écho. Et quand cette opinion devient alors populaire et "mainstream" dans ce réseau, elle peut éclater au grand jour, comme les pédophiles mangeurs de pizza du congres.

Et ça fonctionne avec tout, tant que tu ne fais pas comme les méchants, que tu ne donnes pas de réponse, mais que tu laisses les gens chercher en pointant dans les directions où il n'y a rien, tout en donnant bien évidemment des fausses informations pour biaiser la réflexion et laisser ensuite le cerveau des chercheurs de vérité remplir le vide qui est à l'endroit que tu as pointé.

___

The seagull / wonder if she is sad / left alone without being touched / by the blue of the sky / or the blue of the sea.

[ce message a été édité par Satori[*n]9960 le 18/08 à 01:59]

Un[*b]curieux

25/08 (21:53)

avatar

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

> de sorte que la France a dépassé l'Italie depuis le 3 août,
> et dépassera à ce rythme bientôt l'UK. Peut-être que ces pays manquent d'antivax ?

C'est fait depuis deux jours pour l'UK. Décidément, l'absence totale de corrélation entre méfiance vaccinale et couverture vaccinale est tétue.

Pendant ce temps, il y a des gens qui se rendent compte que ça marche super bien d'aller vers les gens : exemple à Begles. Bien entendu, ce n'est rien de nouveau, c'est juste l'application directe de ce que je radote ici depuis plusieurs mois maintenant.

Michelle Mabel

26/08 (08:52)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Un[*b]curieux a écrit :

> C'est fait depuis deux jours pour l'UK. Décidément, l'absence totale de corrélation entre méfiance
> vaccinale et couverture vaccinale est tétue.

En attendant, l'OMS avait classé en 2019 l'hésitation vaccinale comme l'une des 10 plus grandes menaces sur la santé mondiale.
Donc certes il y a d'autres facteurs à prendre en compte, mais négliger les effets néfastes des antivax semble injustifié

Un[*b]curieux

26/08 (11:27)

avatar

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> En attendant, l'OMS avait classé en 2019 l'hésitation vaccinale comme l'une des 10 plus grandes
> menaces sur la santé mondiale.

Hésitation vaccinale ou mouvement antivax ?

Et sur quelle base l'affirmaient-ils ? (hint : dans l'hésitation vaccinale, l'OMS semble inclure l'absence d'accès - au moins facilité - aux vaccins)

Le raisonnement qui relie la couverture vaccinale à l'hésitation vaccinale peut tout à fait sembler crédible et être complètement faux. Notre gouvernement pointe les antivax, ça n'en fait pas une réalité sur le terrain non plus.

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 26/08 à 11:28]

Michelle Mabel

26/08 (14:37)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Un[*b]curieux a écrit :

> Hésitation vaccinale ou mouvement antivax ?

Hésitation vaccinale en générale.
Plus particulièrement, " la réticence à se faire vacciner ou le refus de vaccination alors que les vaccins sont disponibles"

Mais oui, le manque d'accès est l'un des facteurs, je suppose que le fait de ne pas avoir accès ajoute de la réticence.

Tu trouveras le rapport ici : Les 10 plus grandes menaces pour la santé mondiale

[ce message a été édité par Michelle Mabel le 26/08 à 14:38]

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 25