pied gauche

 

Politique & Société

Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | ... | 67

Gonzo

10/07/20 (20:42)

nombre messages : 1

Visiteur

Hello les gens,

je profite de ce sujet un peu mort pour poser une question qui me taraude (et que je devrais peut-être poser sur sciences ? Mais j'ai pas l'impression qu'il y ait des gens là-bas) : j'ai entendu plusieurs personne dans mon entourage dire que les gens qui avaient choppé le covid avaient très vite perdu leur immunité (de l'ordre de quelques semaines pour les asymptomatiques, et de l'ordre de quelques mois pour les cas graves). Quelqu'un aurait-il des sources "fiable" sur le sujet (les guillemets, c'est parce que chacun aura une définition différente de "fiable" ; plus fiable que "des gens de mon entourage", ce sera un bon début) ?

Si possible, j'aimerais aussi comprendre les raisons de cette perte d'immunité (si elle existe), et enfin, je vois deux questions en lien :
1/ les conséquences sur un vaccin ?
2/ est-ce que les gens qui ont eu une forme grave de covid ont plus/moins de chance de refaire une forme grave ?

Un[*b]curieux

10/07/20 (21:08)

avatar

Membre

Gonzo a écrit :

Est-ce que ce document répond à certaines de tes questions ?

Voilà ce que je comprends :

> j'ai entendu plusieurs personne dans mon entourage dire que les gens qui avaient choppé le covid
> avaient très vite perdu leur immunité


À ma connaissance, personne ne peut affirmer qu'il y a une immunité. Néanmoins, les cas de recontamination sont rares à très rares (une vague initiale correspond sans doute à des cas de patient.e.s qui n'avaient pas guéri, tout ceci étant rendu plus complexe parce que les tests virologiques ne sont pas très fiables).

Sur une maladie à coronavirus précédente, les anti-corps présents dans l'organisme restaient environ 1 an, mais c'est difficile de savoir si ça se généralise. Ici, sur le COVID-19, il est question du développement d'une immunité cellulaire et non par anticorps, et je ne sais pas ce que ça veut dire ou si c'est aussi ce qui explique les résultats de l'étude.

> Si possible, j'aimerais aussi comprendre les raisons de cette perte d'immunité (si elle existe)

Simplement si ton corps arrête de produire des anticorps, dont le taux se met du coup à diminuer, et tu peux reprendre une charge virale ?

> 1/ les conséquences sur un vaccin ?

Si l'immunité est liée à la présence de ces anti-corps, alors la durée de validité du vaccin serait au plus celle de la conservation des anticorps dans le sang (sauf qu'une couverture vaccinale à 100% n'est pas indispensable pour endiguer l'épidémie, il faut à vue de nez avoir (1-1/R0) en proportion de personnes couvertes par un vaccin pour contenir la maladie, donc la période du vaccin peut être un peu augmentée même si des gens sont temporairement non couverts.

> 2/ est-ce que les gens qui ont eu une forme grave de covid ont plus/moins de chance de refaire
> une forme grave ?


Je n'ai pas trouvé de source là-dessus, sinon en lien avec l'étude de 1990 dont je parle plus haut : la réponse c'est que les personnes recontaminées étaient asymptomatiques dans ce cas.

Je te pointe également ce thread, qui date un peu mais que j'avais trouvé fort éclairant. Je suis également preneur de mises à jour.

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 10/07 à 21:18]
Gonzo

12/07/20 (15:49)

nombre messages : 1

Visiteur

Un[*b]curieux a écrit :

> Gonzo a écrit :
>
> Est-ce que ce document
> répond à certaines de tes questions ?

Oui ; enfin dans l'ensemble ça me dit juste que la biologie, c'est un beau bordel, que malgré les principes généraux (genre ceux que j'ai étudié à l'école, comme tout le monde), dans n'importe quel cas particulier faut pas partir du principe que ça marche comme la norme et y a plein de trucs à faire gaffe. :p

>
> Voilà ce que je comprends :
>
> > j'ai entendu plusieurs personne dans mon entourage dire que les gens qui avaient
> choppé le covid
> > avaient très vite perdu leur immunité

>
> À ma connaissance, personne ne peut affirmer qu'il y a une immunité.

Oui, c'est ce que je comprends.

> Ici, sur le COVID-19,
> il est question du développement d'une immunité cellulaire et non par anticorps, et je ne sais
> pas ce que ça veut dire ou si c'est aussi ce qui explique les résultats de l'étude.

Je ne sais pas ce qu'est une immunité cellulaire, et par rapport au document, je n'ai pas vraiment de notion de ce qu'ils appellent la "réponse non spécifique" (et je ne sais pas si elle est liée à une éventuelle immunité cellulaire)


> Simplement si ton corps arrête de produire des anticorps, dont le taux se met du coup à diminuer,
> et tu peux reprendre une charge virale ?

Oui certes. x)

Je serais plutôt intéressé par savoir pourquoi ici, le taux d'anti-corps baisse plus vite que pour d'autres maladies. Ou peut-être que c'est pas le cas, que ça baisse aussi vite que pour tout, ou qu'on est dans la variance normale. Bref, je serais intéressé par soit savoir si on est dans la norme, soit avoir une idée des mécanisme qui font sortir ce virus de la norme (c'est jsute de la curiosité, hein, je peux aussi vivre sans savoir).

> > 1/ les conséquences sur un vaccin ?
>
> Si l'immunité est liée à la présence de ces anti-corps, alors la durée de validité du vaccin
> serait au plus celle de la conservation des anticorps dans le sang (sauf qu'une couverture
> vaccinale à 100% n'est pas indispensable pour endiguer l'épidémie, il faut à vue de nez avoir
> (1-1/R0) en proportion de personnes couvertes par un vaccin pour contenir la maladie, donc
> la période du vaccin peut être un peu augmentée même si des gens sont temporairement non couverts.

Mais justement, si je me rappelle de mes cours, si on ré-active le système immunitaire avant que le taux d'anti-corps n'ait chuté, alors le taux d'anticorps reste élevé bien plus longtemps. C'est le principe des rappels de vaccin, qui pour beaucoup de cas sont de plus en plus espacés (voir, à un moment y a plus de rappel, on estime être immunisé à vie au x-ème rappel).

Bref, si la la seule influence sur un vaccin est "on devra faire 3 rappels"... On n'est pas loin du "osef". Si d'autres mécanismes font que le taux d'anti-corps chute toujours très vite quoi qu'on fasse, c'est une autre affaire.

Père Fusion

04/08/20 (16:22)

avatar

Membre

Gonzo a écrit :

T'as des topos intéressants sur Infovac.
En voici un sur l'immunité et les tests diagnostics qui pourrait répondre à tes questions, je le trouve assez lisible.
Someone

16/10 (14:43)

nombre messages : 1

Visiteur

Personne pour commenter le couvre feu ? Allons bon !

Hexagram

23/10 (20:31)

avatar

nombre messages : 6130

Membre

Someone a écrit :

> Personne pour commenter le couvre feu ? Allons bon !

Ben dès ce samedi à minuit il va être mis en place dans l'agglomération TPM (Toulon Provence Méditerranée) et dans trois quarts du territoire. De 21H à 6h chez nous.

Rien à voir mais depuis le confinement, en Allemagne l'usage de liquidité a baissé de 50%. Serait-ce une simple conséquence du confinement, ou bien un complot mondial pour faire disparaître la monnaie ? Seul Jean Claude Van Damne le sait.

___

Empereur Rose Ernst Blofeld V

Mes stream sur KI ici !
de passage

27/10 (14:27)

nombre messages : 1

Visiteur

Ce message a été modéré

Attention à ne pas faire de désinformation sur le sujet du COVID-19, sur sa gravité ou sur la prétendue efficacité de tel ou tel médicament.

[modéré par Gérard Khan le 27/10 à 15:06]

Petite mise à jour sur le corona

https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/10/25/chloroquine-le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle/

Résumé : chloroquine (+ azytromicine) -le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle. La très large majorité (pour ne pas dire la quasi totalité) des études sur la planète montrent une réduction de la mortalité de plus de 70% si traitement dès début maladie, et entre 50 et 70% si pris plus tard. Le tout sans aucun effet secondaire.

https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/290152/2768648
Rapport de sante publique france qui continue, comme depuis le départ, de montrer exactement la même chose tous les mois : à savoir que les décès enregistrés attribués au coronavirus sont essentiellement des personnages agées, et atteintes d'au moins une cause de comorbidité (donc pour une bonne partie mort faussement attribuée au corona). De plus, l'espérance moyenne de vie n'a pas diminuée en France cette année... on parle d'une "baisse" hypothétique de maximum 0,2 ans pour les femmes comme pour les hommes. [)|]


https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L350xH313/insee_comp_223a0-702fa.jpg
Ici, décès comparés 2020/2018 (année avec une grippe légèrement plus dure que d'habitude)
source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001641603#


Résumé du résumé :
A cause d'une gestion calamiteuse de l'équivalent d'une gripette, est survenue une "crise" sanitaire qui est devenue un problème national ruinant l'économie (sauf celle des milliardaires), et fait peut-être et au minimum plus de 50% de morts que la même situation qui aurait été traitée de manière "normale". Et encore je ne vous ai pas mis d'études expliquant les effets délétères du confinement/masque sur les décès. exemple mais il y en a d'autres : https://issuu.com/prisarevistas/docs/prevalencia/3 étude du ministère de la santé espagnol.

On continue d'interdire le meilleur traitement existant. Et on massacre l'économie entière d'un pays... et d'autant de familles pour 20 000 morts supplémentaires sur une année. Dont la plupart certainement dûs aux mauvaises décisions politique.

En plus, on se sert de ce prétexte pour museler la liberté d'expression, et bientôt imposer un vaccin inutile à la population.
En attendant on vit toujours aussi longtemps en France, par contre c'est sûr qu'on va y vivre en étant beaucoup plus pauvre [§+].

Satori[*n]9960

27/10 (14:40)

avatar

nombre messages : 9723

Membre

de passage a écrit :

> Petite mise à jour sur le corona

Et ta source c'est un random blog ?

___

The seagull / wonder if she is sad / left alone without being touched / by the blue of the sky / or the blue of the sea.
Gonzo

27/10 (14:41)

nombre messages : 1

Visiteur

de passage a écrit :

> Petite mise à jour sur le corona
>
> https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/10/25/chloroquine-le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle/
>
> Résumé : chloroquine (+ azytromicine) -le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle.
> La très large majorité (pour ne pas dire la quasi totalité) des études sur la planète montrent
> une réduction de la mortalité de plus de 70% si traitement dès début maladie, et entre 50 et
> 70% si pris plus tard. Le tout sans aucun effet secondaire.

Si c'était le cas, on le saurait.

Pour ré-expliquer ce que j'ai déjà expliqué par ailleurs : qu'on ait eu des doutes en mars, ça pouvait s'entendre. On n'avait pas vraiment de recul. Mais 6 mois plus tard, on a au moins le recul suivant : si l'effet était majeur, alors il serait détecté de façon indubitable depuis un moment. S'il y a un effet, il est au mieux marginal - suffisamment marginal pour être difficile à mettre en évidence même après 6 mois d'études.

Ou alors, il faut invoquer un complot de tous les biologistes de tous les pays du monde qui travaillent sur la question... Auquel cas, on peut aussi partir du principe qu'il n'y a pas de coronavirus et que les morts sont faux, et autre théorie du genre. C'est un terrain sur lequel je ne m'engagerais pas.

Next. (et non, je ne vais pas m'engager dans un gish gallop : le premier arguments est déjà 100% m'imp, je me doute bien que le reste vise juste à faire perdre du temps au lecteur pour le forcer à faire des recherches, pendant que tu continues à amasser de la désinformation ici).

Raton en Iska

27/10 (15:24)

avatar

Modérateur

Bonjour,

Attention à ne pas verser dans la désinformation sur le sujet du COVID-19, sur sa gravité ou sur la prétendue efficacité de tel ou tel médicament. La propagation d'informations fausses ou non-vérifiées sur ce sujet peut avoir des conséquences dramatiques.

Pour rappel, voici ce que l'Organisation Mondiale de la Santé dit sur la chloroquine (16/10/2020) :

The Solidarity Trial published interim results on 15 October 2020. It found that all 4 treatments evaluated (remdesivir, hydroxychloroquine, lopinavir/ritonavir and interferon) had little or no effect on overall mortality, initiation of ventilation and duration of hospital stay in hospitalized patients.

The Solidarity Trial is considering evaluating other treatments, to continue the search for effective COVID-19 therapeutics.

So far, only corticosteroids have been proven effective against severe and critical COVID-19.


Et en plus d'être inefficace, ce traitement est potentiellement dangereux : en France, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament a répertorié au 29 septembre 222 effets indésirables graves lors de l'utilisation de la chloroquine comme traitement au COVID-19, ainsi que 7 décès. D'après les chiffres de l'ANSM, il s'agit du traitement utilisé dans le cadre du COVID-19 qui a le plus d'effets secondaires négatifs :



[ce message a été édité par Raton en Iska le 27/10 à 15:49]
Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | ... | 67