pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22

Un[*b]curieux

13/10 (06:57)

avatar

Membre

Père Fusion a écrit :

> Genre la Guadeloupe qui a actuellement 120 000 doses en stock pour une population de 400 000
> habitants et qui en a utilisé moins de 7000 la semaine dernière ? Environ 50% des paramédicaux
> du centre hospitalier non vacciné alors quils pourraient le faire en 2 min sans difficulté
> d'accès ?

Mais enfin, tu es bien placé pour savoir que "avoir les doses en stocks" n'est pas la même chose que "rendre la vaccination accessible" ! Quel temps de transport pour aller dans un centre ? Quel accueil ? Quelles barrières à l'entrée ?

> Et je conviendrai, comme depuis le début, que ce n'est pas le seul frein à la non vaccination
> mais il n'est pas marginal.

Tu notes que ce que je pointais ici, c'était la volonté de faire passer pour non marginal l'impact de ce discours dans une situation où il est évident qu'il l'est. Ça inciterait plutôt à chercher à étayer une affirmation comme "il n'est pas marginal ici". Et encore une fois, l'intérêt c'est de déterminer une politique de santé publique : on n'agit pas de même manière en fonction de ce qui limite le taux de vaccinatin.

Père Fusion

13/10 (08:17)

avatar

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

> Mais enfin, tu es bien placé pour savoir que "avoir les doses en stocks" n'est pas la même chose que "rendre la vaccination accessible" !

Bien sûr mais pourquoi tu oublies une partie de mon message? A quel moment est il possible que la moitié du personnel paramédical du centre hospitalier de Guadeloupe (ce qui est un taux très similaire à la couverture vaccinale de l'île ) qui a une obligation vaccinale (ce qui met le CH et les agents dans une position très compliquée) n'ai pas accès au vaccin quand 120 000 doses sont présentes sur l'île ?!

Où sont les appels à l'accès au vaccin de ces agents furieux d'être ainsi empêchés de se faire vacciner alors qu'ils sont désespérés de ne pouvoir se protéger personnellement, de risquer la suspension, ainsi que de respecter leur vocation au soin et de protéger leurs patients ?
Article pris au pif en tapant sur un moteur de recherche "soignants Guadeloupe". Les autres sont semblables.

[ce message a été édité par Père Fusion le 13/10 à 11:11]

Daska

13/10 (19:10)

avatar

nombre messages : 7167

Membre

N'occultons pas non plus que l'on a affaire là-bas à d'authentiques actes de sabotage, menaces de mort à l'encontre des médecins qui vaccinent, etc... Non, l'impact des fanatiques anti-vaccins n'est pas négligeable dans ces régions, la non-vaccination est un choix assumé et même imposé violemment. En métropole par contre, leur impact médiatique est décuplé par rapport à leur nombre réel.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !


[ce message a été édité par Daska le 13/10 à 19:10]

Megalion

13/10 (19:37)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Daska a écrit :

Alors, oui et non. C'est "peu" à l'échelle de la population globale de la France (encore que, bon, par exemple il y en a plus que des néo-nazis, qu'ici on trouve trop nombreux), mais localement, selon le milieu, ça représente comme dans certains DOM-TOM une influence importante.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Père Fusion

13/10 (19:54)

avatar

Membre

Megalion a écrit :

Comme Daska, je pense qu'ils sont surrepresentés par rapport à leur nombre réel, je parle des purs et durs et non de leur victimes. Cette surreprésentation augmente probablement leur impact.

Je n'ai pas de notion de reseaux structurés (a l'exception de groupes comme les vivi ou les Patriotes [8(] ) Dans mes patients, les derniers hésitants (entre 5 et 10% selon les jours) me disent tous qu'ils ont été influencés sur internet. Et pour faire du "debunk" médical sur les réseaux, c'est une véritable nébuleuse qui se nourrit d'elle même et ne se soucie pas de ses incohérences et contradictions.

Un[*b]curieux

13/10 (21:29)

avatar

Membre

Megalion a écrit :

> (encore que, bon, par exemple il y en a plus que des néo-nazis, qu'ici on trouve trop nombreux),

Et le prix de la comparaison la plus pétée du millénaire revient à…

Un[*b]curieux

03/11 (01:41)

avatar

Membre

lE vRaI pRobLèMe c'est les antivax, voyons.



[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 03/11 à 01:42]

Megalion

03/11 (08:27)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

Ah, super argument. La prochaine fois qu'on se plaindra du manque de moyen et de matériel dans l’hôpital publique français, on pourra se farcir d'un bon "BeN OuaIs rEgarDe le tiErS MondE" pour leur expliquer qu'ils ont pas de quoi se plaindre.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Onawa

03/11 (09:52)

avatar

nombre messages : 8650

Ministre de l'Intérieur

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Megalion a écrit :

En premier lecture je dirais qu'il cherche plutôt à démontrer que justement, le taux de vaccination dépend du niveau de richesse du pays, non pas du niveau d'antivax à l'intérieur de celui-ci. En tout cas, ce qu'on voit c'est que l'accès aux ressources médicales est plus décisif que l'accès à Fox News.

Megalion

03/11 (10:59)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Onawa a écrit :

> En tout cas, ce qu'on voit c'est que l'accès aux ressources médicales est plus décisif que l'accès à Fox News.

Mais c'est une chose que PERSONNE parmi ceux qu'il moque dans son message n'a remis en question. Depuis le début, le problème des antivax se pose pour les personnes qui ont accès aux traitements.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 03/11 à 11:00]

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22