pied gauche

 

Politique & Société

Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | ... | 67

Hexagram

28/10 (20:22)

avatar

nombre messages : 6130

Membre

Reconfinement, cela va t-il changer vos habitudes ? Question bête à développer je sais.

___

Empereur Rose Ernst Blofeld V

Mes stream sur KI ici !

Arnold Schwartzenprout

29/10 (21:31)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

Sulfur a écrit :

> Reconfinement, cela va t-il changer vos habitudes ? Question bête à développer je sais.

Non, comme les métiers de l'alimentaire ne seront pas fermés, je ne vivrais pas le confinement comme la plupart des gens. De plus, tout est en place depuis le dernier confinement pour assurer la sécurité de mes salariés et des clients.

Par contre, j'enrage contre cette gestion gouvernementale. Alors que cette deuxième vague nous est annoncée depuis longtemps, quid des ouvertures de lits dans les hôpitaux ? Macron avait dit qu'il avait changé ? Ouiiiiiii, de premier ministre, mais avec la même politique de m***** qu'avant.
Avant cette deuxième vague, les perspectives de faillites d'entreprises pour 2021 (décalage au moment où il faudra rembourser les prêts d'Etat aux banques, avec un taux spécifique encore inconnu...) étaient déjà annoncé, mais après cette deuxième vague, ça va être carnage à Carthage pour l'économie du pays et les recettes fiscales (donc moins de lits ? [:=]).
Bah, tous ces commerces qui payent leurs impôts en taxes en France vont permettre aux GAFA de se gaver sans avoir à trop participer à l'effort national. Si elle n'est pas belle la vie...

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Père Fusion

29/10 (23:52)

avatar

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> Par contre, j'enrage contre cette gestion gouvernementale. Alors que cette deuxième vague nous
> est annoncée depuis longtemps, quid des ouvertures de lits dans les hôpitaux ?

Est-il possible d'arrêter de parler de lits et cette solution tellement simple d'en "ouvrir"?
Ce n'est pas un problème de lit, sinon petit tour à IKEA et le problème est réglé. C'est un problème de personnel. Et un infirmier de reanimation ça ne se forme pas en 3-5 mois mais 3-5 ans. Un reanimateur en 11 ans. Et un aide soignant en 15 jours à priori.
Et t'as pas idée du nombre de démission d'infirmiers en post première vague. Remarque moi non plus en terme de chiffre, juste les échos des collègues.

Donc Macron pourrait avoir pris les mesures qu'il veut, c'est bien trop tard. C'était il y a 10-20 ans qu'il fallait réagir.
Il y a à mon sens un choix sociétal qui devra se faire pour l'avenir de la santé en France (admettre que la santé ne doit pas absolument être rentable?) mais il n'aura aucun impact sur la crise dans les mois à venir.

Et pour répondre à plus haut sur les Wunderwaffen Marseillais, toujours pas: je sais que ce n'est pas aussi bien qu'un blog ou YouTube mais voici une méta analyse de 10 000 patients associé à une surmortalité lié à ces traitements.

[ce message a été édité par Père Fusion le 29/10 à 23:55]

Arnold Schwartzenprout

30/10 (00:36)

avatar

nombre messages : 7551

Membre

Père Fusion a écrit :


> Est-il possible d'arrêter de parler de lits et cette solution tellement simple d'en "ouvrir"?
>
> Ce n'est pas un problème de lit, sinon petit tour à IKEA et le problème est réglé. C'est un
> problème de personnel. Et un infirmier de reanimation ça ne se forme pas en 3-5 mois mais 3-5
> ans. Un reanimateur en 11 ans. Et un aide soignant en 15 jours à priori.
> Et t'as pas idée du nombre de démission d'infirmiers en post première vague. Remarque moi non
> plus en terme de chiffre, juste les échos des collègues.

Euh... Team premier degré bonjour...
Je sais que c'est une manie de prendre les gens pour des teubés sur Pol&Soc, mais évidemment je ne parlais pas de lits au sens premier du terme.
Et évidemment, ce n'est pas d'hier, mais pour autant, ça ne veut pas dire qu'il faut continuer à en fermer, comme ça a été le cas avec Macron.
Sérieusement, quand je lis ce genre de réponse j'ai envie de dire "tout est foutu, on va tous mourir" et de rajouter "et finalement ça ne sera pas une mauvaise chose".

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Daska

30/10 (08:54)

avatar

nombre messages : 7143

Membre

Père Fusion a écrit :

> Et t'as pas idée du nombre de démission d'infirmiers en post première vague. Remarque moi non
> plus en terme de chiffre, juste les échos des collègues.

Ici ils sont tous en burn-out, y a plus personne. [x(]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Père Fusion

30/10 (09:35)

avatar

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

Passons sur ta victimisation qui semble constituer la majeure partie de ta réponse et n'apporte pas d'eau au moulin.
Tant mieux, si tu as bien en tête qu'il ne suffit pas "d'ouvrir des lits", parce qu'on l'entend partout comme si le problème et la reponse etaient si simples. (Alors que la problématique est tellement plus complexe intriquant du manque de personnel, de considération, certaines évolutions de la médecine, du management, de salariat, du comportement/exigence de patients et j'en oublie sûrement )

Ce qu'il faut c'est un 2ème Segur s'étalant sur des mois, voir année tant la réforme doit être profonde, ça doit impliquer la société car elle sera impliquée dans les choix qu'elle devra financer (faire comme en Allemagne avec un tiers des lits inoccupés ? Avoir 2 soignants là où un seul suffirait ?). Et le faire au milieu d'une "vague" me paraît inadapté.

Si ton propos est de dire que le 1er Segur est raté. Oui en effet, il a été bâclé. Et illustre la nécessité de ne pas se précipiter vers des mesurettes qui ne changeront rien à l'épuisement du monde médical.
Et quand bien même il aurait été une réussite, les effets escomptés dune réforme en profondeur ne se seraient pas fait sentir en quelques mois et n'auraient rien changé aux capacités de gestion de cette 2ème vague.

Un[*b]curieux

30/10 (10:27)

avatar

Membre

Père Fusion a écrit :

Si tu manques de bonnes idées, je propose de financer le système de santé par une caisse de solidarité alimentée par des cotisations prises directement sur les revenus, et gérée par une assemblée paritaire avec représentants des travailleurs, du patronat, des sans-emplois, au prorata de leur proportion dans la population.

Cette assemblée, conseillée par des experts médicaux, serait bien mieux à même de prendre des décisions dans le seul intérêt de la santé publique.

Père Fusion

30/10 (10:39)

avatar

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

[:D]

Pour la partie finance, si on pouvait aussi supprimer les mutuelles, ce serait un sacré gain.
Mais ce n'est pas tant la partie finance qui m'intéresse mais ce que souhaite financer la population.
Un système plus cher mais moins tendu où on évite d'avoir un taux d'occupation des lits à 95% qui épuise tout le monde et qui, à mon niveau, fait qu'on est toujours entrain de jouer aux marchands de tapis pour hospitaliser un patient qui le nécessite, m'irait très bien. Et un gros investissement dans la médecine préventive en parallèle qui deviendrait une spécialité à part entière...

Un[*b]curieux

30/10 (11:44)

avatar

Membre

Père Fusion a écrit :

Oh, et rembourser les soins pour toutes les personnes sur le territoire plutôt que de laisser des gens avec des maladies dans la rue. Et virer cette saloperie que sont les jours de carence.

Il y a un moment où c'est un peu déprimant de constater que la liste au père Noël ressemble en gros à "revenir à la situation d'il y a 30 ans". [:(]

[ce message a été édité par Un[*b]curieux le 30/10 à 11:46]

Père Fusion

30/10 (13:01)

avatar

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

On aimerait espérer un chèque en blanc post pandémie pour la santé...m'enfin.
Il me faudrait retrouver la thèse d'un copain sur la suppression des mutuelles et le financement des soins, avec les économies faites, pour les personnes hors AME et CMU.
Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | ... | 67