pied gauche

 

Culture

Forum > Culture > Vos lectures du moment

1 | ... | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29

Funfrock

04/12/17 (19:36)

avatar

nombre messages : 5237

Membre

Pour en revenir à des vraies lectures et faire un peu vivre le sujet (on a des réponses de 2015 sur la page précédente !), je lis actuellement Citoyens clandestins de D.O.A., l'auteur du plus connu Pukhtu. J'ai déjà lu Pukhtu qui reprend certains des personnages de citoyens clandestins, donc je pense qu'on peut le lire comme une grande saga et que, sans avoir fini ce livre, je peux en parler.

L'histoire commence en 2001, avant le 11-septembre, et suit les mouvances islamistes en France que tente d'infiltrer un membre de la DRM. L'embargo contre l'Irak de Saddam Hussein a poussé certains milieux irakiens à vendre aux islamistes d'anciens stocks d'armes chimiques prêtées par la France pendant la guerre Iran-Irak, qui sont acheminées vers la France en vue d'une attaque terroriste. Outre l'ampleur de l'attaque et le nombre de morts potentiels, l'utilisation d'armes chimiques d'origine française provoquerait un scandale d'état et impliquerait forcément les responsables de l'époque. Les guéguerres de services jouent à plein tandis que la menace avance.

Le livre est bien écrit et crédible, on sent que l'auteur a côtoyé sinon connu ces milieux, et il s'appuie sur des évènements ou des réseaux réels qui parleront à ceux qui s'intéressent un minimum au sujet. Je trouve l'univers bien présenté, et je pense qu'on peut le comparer à Underworld USA de James Ellroy sur la question du terrorisme et de l'appareil de renseignement français, avec une écriture tout de même bien différente.
Une comparaison peut être plus pertinente serait avec La griffe du chien de Don Winslow, dans un style assez semblable (même si lui parle de la guerre contre la drogue aux USA).

Honnêtement, c'est un bon livre et je pense bien que DOA fait partie des rares bons auteurs français actuels.

[ce message a été édité par Funfrock le 04/12 à 19:38]

Sevyas 2.1

12/12/17 (00:27)

avatar

nombre messages : 5542

Membre

Hé, le sujet "lecture" a été relancé ! Cool !

Ølrik a écrit :

> En ce moment je lis La France divisée contre elle-même. de Adrien Abauzit. [:+]

Ho.

...

Ben, ça a au moins deux avantages. Déjà ça relance le sujet.
Puis ça répond à une question que je me pose chaque fois que j’entends un gazier dézinguer les droits de l'homme(isme) puis embrayer sur les "valeurs de la France, la Vraie". Question qui est : "mais en fait, si nos valeurs c'est pas les droits de l'homme, c'est quoi ?"
Donc si je pige bien, les valeurs de la France, la Vraie (qu'on abrègera par la suite en "laFlaVe plus blanc" pour d’évidentes raisons ergonomiques) c'est celles d'avant quand c'était mieux, avant la Révolution, avant les Lumières.
Du coup c'est bien, on les connait déjà bien, et ça me permet de te conseiller deux ouvrages ; "Politique tirée de l'Écriture sainte" de Bossuet (tout est dans le titre, on peut juste préciser qu'il s'agit plus de l'Ancien Testament que du Nouveau) et les "Six Livres de la République" de Jean Bodin (c'est un peu à l'Ancien (et donc aussi Futur) Régime ce que "l'Esprit des Lois" est à la république). Et le même Bodin a aussi écrit un traité de démonologie pour chasser les fémin euh, les sorcières. [:+]

Oh, et avantage bonus :
Je me suis amusé à me demander ce qu'il arriverai si des mectons comme l'auteur du livre étaient au pouvoir. Pas ce qu'on ferait des "musulmans, Noirs, coco, socialopes, umpsistes, bobo, islamogauchistes, anti-racistes, pro-avortements, crouilles, féminazis, intellos, franc-mac, youpins, droit-de-l'hommistes, gays, trans, théoristes du genre, cosmopolitains, rastaquouères, sans-papiers et autres* Anti-Français ennemies de LaFaV," qui ne manque jamais de boucs sacrificiels ; non, ces quelques dizaines de millions là, j'ai déjà une vague idée** et puis c'est du PolSoc. Non, je me suis demandé ce qui se passerai dans la Littérature, vu qu'on est quand même sur le sujet bouquin de Culture -j'ai aussi pensé à l'Histoire, mais ça a été vite vu : nouvelles fouilles à Glozel => découverte que laFlaV agitait déjà des drapeaux bleu blanc rouge en chantant la Marseillaise - Euh, des drapeaux fleurs de lys en chantant "Maréchal nous voilà !" il y a 30 000 ans => Nord Ike en rééducation, fin de l'histoire-. Parce que bon, quand tu défends de telles idées, tu peux pas laisser en circulation et dans les manuels tout ce qui viens de l'Antifrance corruptrice. Dooonc, tu recrés un index. Et des autodafés, pour l'édification du bon peuple de France.

Fahrenheit nous voilà !


Du coup, mon jeu, c'est de voir un peu qui disparait, qui reste. [:D]
Première charrette, facile, c'est dans la description, les philosophes des Lumières, on arrêtera de polémiquer pour savoir qui a la plus grosse entre Voltaire et Rousseau, ils brûlerons tous, et leurs précurseurs humanistes du XVI avec, même Rabelais, tout moine puis prêtre qu'il fût.
Ensuite, je penche pour les surréalistes, une bande de coco décadents, suivis des existentialistes, qu'on brulera avec Camus.
Un grand bûcher pour les oeuvres de Victor Hugo, entouré de deux plus petits (vu qu'on a le sens de la hiérarchie, chez laFlaV) pour Verne et Zola, ça leur apprendra à croire au Progrès technique et social, aux valeurs universelles de la France et à l'Europe.

Céline ? d'un côté anti-sémite et collabo, il devrait rester. D'un autre, j'ouvre le Voyage au début, je tourne une page :
La race, ce que t’appelles comme ça, c’est seulement ce grand ramassis de miteux dans mon genre, chassieux, puceux, transis, qui ont échoué ici poursuivis par la faim, la peste, les tumeurs et le froid, venus vaincus des quatre coins du monde. Ils ne pouvaient pas aller plus loin à cause de la mer. C’est ça la France et puis c’est ça les Français

ça va pas être possible. Louis-Ferdinand mon couillon, t'as survécu à Vichy, aux nazi et à l'Epuration de justesse, mais là... [)f]
Flaubert je sais pas. D'un côté il s'est beaucoup foutu de la gueule de la bourgeoisie, d'un autre il s'est aussi payé la tête de tout le monde... Mais j'ai confiance, il se trouvera bien un sous chef de bureau pour rayer son nom, sournoise vengeance de classe, lol.
Dumas. Des romans d'aventures qui revisitent l'Histoire de France, ça n'a pas de raison d'être à l'index. Sauf que le gars est métis. Couïc.


Bref, je vous laisse continuer si le coeur vous en dis, mais le mien ayant quelques remous, et la V6, en plus de ne pas faire le café, n'étant toujours pas fournie en facho sickness bag, je vais m'arrêter là.

Et je vais plutôt parler d'un ouvrage que j'ai lu récemment, "La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique", les souvenirs de jeunesse d'Anouilh, court ouvrage écrit avec simplicité et humour où on le voit démarrer au bureau des réclamation des Grands Magasins, puis devenir publicitaire, puis jeune auteur sans le sou entre les monstres du théâtre de l'époque. Oh, et on voit aussi, vers la fin, comment Antigone a échappée de justesse à la censure nazi : mais échapperai-telle à la censure de laFlaV ?

Hurps ! Excusez-moi, où sont les toilettes de la V6 ? [x(]



* j'ai un doute sur les Espingouins, Ritals, Boches, Rosbifs, Portos et les Bouddhistes, dont j'entends plus causer : p'ête qu'y sont devenus de bons Vrais Français quand j'avais le dos tourné, ou c'est que laFlaV se les garde sous le coude, en cas de pénurie...
** [...] Et après, on sera bien, tranquille, entre vrais Français de la LaFlaV : croix de bois, croix de fer, si on ment on s'abonne au Diplo


_____________________


Sans.

[ce message a été édité par Sevyas 2.1 le 12/12 à 00:32]

Éaque

12/12/17 (08:54)

avatar

Administrateur

Sevyas 2.1 a écrit :

Je croirais entendre les amies de ma grand-mère qui ont fui en Suisse quand Mitterrand a gagné en 81, elles étaient persuadées que ça allait être l'URSS bis.
Faut arrêter le mélodrame.

Si plutôt que de nous affliger, vous racontiez/recommandiez vos lectures, comme le veut le sujet ?

Edit: Pour ma part, je lis Maupassant (Bel-Ami).
C'est très étrange, je ne peux pas lire plus de 5 pages tellement c'est bien écrit. J'ai besoin de prendre des pauses, de savourer comme si je dégustais un bon plat. L'écriture est limpide, belle, imagée, tout en étant concise. Il arrive à croquer des personnages, à retranscrire des situations, des émotions en quelques mots. Et le tout alors que l'histoire est sans intérêt pour moi. Je suis ébahi. J'ai du arrêter de noter dans mon carnet toutes les morceaux choisis qui me plaisaient tant je recopiais le bouquin.

PS: C'est rigolo de dire qu'il faut arrêter le mélo et d'enchainer sur Maupassant. [:,]

___

« qu'est-ce qui m'échappe? »

[ce message a été édité par Éaque le 12/12 à 09:04]

Sevyas 2.1

12/12/17 (14:25)

avatar

nombre messages : 5542

Membre

Flaccidie a écrit :

Ah, mais je proteste, je proteste, mon bon monsieur, je suis parfaitement dans le sujet, vu que je discute d'un livre en particulier et de la littérature en général. Je spécule sur les thèses de l'ouvrage, et je n'ai même pas l'impression de le caricaturer beaucoup, pas par faute d'essayer, je le confesse, mais surtout que le livre lui-même navigue déjà loin au-delà des rivages de la caricature.
Du coup, (et là c'est vrai, on s'éloigne du sujet) je pige pas la référence à 81. Je n'ai pas un grand intérêt pour la politique, mais j'ai quand même sinon vraiment lu du moins parcouru les programmes des candidats aux récentes élections et je n'ai pas souvenir d'avoir repérer un parti qui soit officiellement sur la ligne de Mr Abauzit... Du coup tu penses à quel parti en particulier ? Ou c'est toi même qui penses que le XVIIIième siècle c'était trop de la balle, et la république un vaste complot ?
C'est quoi la marque de ta moquette ?

'fin bref, de toute façon perso, Sevyas de Pointun, j'ai rien à craindre du retour des anciennes élites. [:D]
P'tête que je pourrais enfin être GK, va savoir. [co]

------------------------------------

Pour en revenir à nos moutons, je lis actuellement Nexus, de Ramez Naam. L'histoire d'une bande de gars qui mettent au point une drogue capable de relier les cerveaux (et les cerveaux au réseau, et de dl des programmes dans le cerveau, comme un tuto de drague lourde (scène gag)). Ils se font rapidement enlever/embaucher de force par une agence had hoc pour combattre une autre savante folle (j'ai un doute sur mes accords, c'est grave docteur ?), et ça vire au roman d'espionnage high tech. Pas dégueu du tout pour l'instant.

_____________________


Sans.

[ce message a été édité par Sevyas 2.1 le 12/12 à 14:26]
Somebody

24/01/18 (13:49)

nombre messages : 1

Visiteur

Salut,

Je viens de finir quelques bouquins de Bourdieu, Boudon, Bronner, Houellebecq, Gounelle que j'ai bien apprécié et je suis un peu en panne d'inspiration, si vous avez des conseils de lecture dans ce style on ne sait jamais. [:,]

Éaque

24/01/18 (14:09)

avatar

Administrateur

Difficile de déterminer un style commun à ces noms "sociologues" ? et encore, Houellebecq fait intrus. [:D]

Je dévore toujours les livres de Christopher Larsch (souvent cité par Michéa - qui se lit bien aussi même s'il c'est d'un intérêt nettement moindre) et Gilles Lipovestky (il a une écriture d'une fluidité admirable). Je n'ai jamais été déçu par un de leurs bouquins, et tu les trouveras à rien sur le net.

Plus récemment, si on quitte la sociologie pure, j'ai finis Homo Sapiens d'Harari, best-seller de l'été 2015 ou 2016, et il vaut vraiment la peine d'être lu (et vu son succès, il doit se trouver dans toutes les médiatèques). ça remet bien l'Histoire en perspective. Même sur la période préhistorique - LE sujet barbant - il arrive à rester captivant. Entre autres choses qui m'ont plu dedans, il y a un chapitre intéressant sur le pourquoi de l'émergence de certaines puissances dans l'Histoire : Portugal, Espagne, Hollande, et le succès du Capitalisme. Je recommande pour ceux qui ne sont pas spécialement historiens.

PS: je suis toujours (agréablement) surpris quand quelqu'un a lu Boudon. L'intellectuel boudé dans son pays.

___

« qu'est-ce qui m'échappe? »

[ce message a été édité par Éaque le 24/01 à 14:10]

Nørd Ike

24/01/18 (15:16)

avatar

Membre

Somebody a écrit :

Finalement, qu'as-tu pensé de Bronner ?
Un ami m'a finalement passé le livre que je t'avais conseillé. Je dois juste terminer un autre avant qui me concerne beaucoup plus.


___

Dans ce monde de loups,
j'ai préféré être un renard...

Notions d'Histoire :
~¤~ Come for the title, stay for the content.~¤~
~¤~ J'ai croisé l'agent Smith, je fais quoi ? ~¤~
Somebody

24/01/18 (15:48)

nombre messages : 1

Visiteur

Flaccidie a écrit :

> Difficile de déterminer un style commun à ces noms "sociologues" ? et encore, Houellebecq
> fait intrus. [:D]

Ahah oui, c'était plus pour situer mes lectures et qu'on ne me conseille pas de la fantaisie mediévale.
Et c'est vrai que j'ai concentré sur le coté plus socio que mes lectures en eco qui sont jpense pas mal barbantes pour la majorité.


Merci pour les recommandations, j'ai commandé Homo Sapiens et jvais regarder plus en détails les deux auteurs que tu recommandes.

> PS: je suis toujours (agréablement) surpris quand quelqu'un a lu Boudon. L'intellectuel boudé dans son pays.

Nord Ike me l'avait conseillé. Et même s'il est parfois un peu dur à lire, j'aime bien.

Nørd Ike a écrit :

C'est interessant, il a tendance à se répéter un peu sur la fin à mon gout mais il ouvre pas mal de perspectives sur comment on construit et perçoit l'information et sur les mechanismes qui organisent notre pensée. A tel point qu'il m'a donné l'idée d'un petit robot tweeter que j'ai bien envie de developper pour diversifier et enrichir les info qui viennent à moi au quotidien.

Piopiotte [*r]

30/01/18 (16:22)

avatar

Membre

Salut amis lecteurs,

Je n'ai pas lu le fil mais on m'a fait découvrir une trilogie que j'ai beaucoup aimée et je voulais vous la présenter.

Il s'agit de la trilogie "Le siècle' par Ken Follett.

Le premier tome : La chute des géants nous relate l'histoire de plusieurs familles en Europe et Amérique du nord depuis 1911 et à travers la première guerre mondiale et comment ces familles vivront celle-ci ainsi que leur "lien".

Le second tome : L'hiver du monde nous relate l'histoire de ces familles à partir de 1933 et de la montée du fascisme et du communisme prémisse de la seconde guerre mondiale jusqu'à sa fin et la séparation de Berlin.

Le dernier tome : Aux portes de l'éternité nous conte la construction du mur de berlin en 1961 et toute la guerre froide toujours à travers les membres des familles connues depuis 1911.

J'ai été agréablement surpris par la facilité de lecture et j'ai beaucoup apprécié le travail de recherche historique pour mêler histoire et romanesque.

Si vous ne connaissez pas, vous pourriez apprécier ;)
Some how

01/02/18 (15:45)

nombre messages : 1

Visiteur

Je viens de finir l'alchimiste et guerrier de la lumière de Paulo Coelho qu'on m'avait chaudement recommandé.

J'ai perdu une amie.

Je comprends déjà pas qu'on puisse lire ce genre de truc, alors comment on peut l'écrire autrement qu'avec en arrière pensée la volonté de créer une espèce de secte qu'on pourra gentiment appeler "les fils de p la lumière" ou une connerie du genre.

Forum > Culture > Vos lectures du moment

1 | ... | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29