pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | ... | 25

Malphas

09/09 (11:51)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> Alors certes ce n'est qu'un témoignage, mais sincèrement, toutes les personnes non vaccinées
> que j'ai pu voir se basent sur des arguments antivax.


Mouais, je ne suis pas sûr que cet argument vaille quoi que ce soit... pas plus que le camp opposé qui traite leurs opposants de "covidiste" ou "d'enfermiste". On ne peut pas échanger avec des gens qui sont dans le dogme. Je dis ça sans offense et je n'insinue pas que tu es dogmatique.

Un[*b]curieux

09/09 (23:33)

avatar

Membre

Nephie a écrit :

Je trouve ça assez courageux d'être venu.e témoigner de ce choix, surtout quand il était clair que tu ne serais pas écouté.e avec beaucoup de bienveillance en général ici.

Pour moi qui suis pour la vaccination, je ne peux que reconnaitre que tes arguments ont du poids et je ne veux certainement pas dire qu'ils seraient négligeables. Je ne pense vraiment pas que ce topic serait un endroit adapté pour en parler, et je ne suis certainement pas la personne la plus compétente (n'étant ni médecin, ni biologiste), mais je suis disponible si tu veux que je te donne mon point de vue en privé (pour résumer : je suis pour la vaccination malgré ce que tu dis, et pas en l'ignorant).

Je note tout de même un point important dans ton témoignage : il est tout à fait possible de se foutre du pass sanitaire. C'était un des points de mon message précédent (qui a été subtilement ignoré, je me désole de devoir refaire des c/c bientôt).

Malphas

10/09 (11:32)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

Merci pour ton retour.

> je suis disponible si tu veux que je te donne mon point de vue en privé (pour résumer : je suis pour la vaccination
> malgré ce que tu dis, et pas en l'ignorant).


On peut continuer à échanger ici si tu le souhaites.

> il est tout à fait possible de se foutre du pass sanitaire.

Ça reste quand même contraignant. Je suis parti deux semaines au pays basque pendant 2 semaines et j'ai quand même eu besoin de faire 4 tests PCR. Principalement demandé pour entrer dans les musées. Il ne m'a pas été demandé dans le TGV, et j'ai été refusé gentiment deux fois lorsque je voulais boire un café en terrasse et qu'il n'était pas "à jour".

Michelle Mabel a écrit :

> toutes les personnes non vaccinées que j'ai pu voir se basent sur des arguments antivax.

Une dernière chose concernant l'utilisation que tu fais du mot "antivax". Je ne pense pas que les personnes dont tu parles, ni celles qui manifestent, pensent que le vaccin contre le tétanos (par exemple) est une aberration, dangereux ou autre. Et je pense que personne ici ne te le dira non plus. Le souci principal de cette thérapie génique est qu'elle est toujours en phase test (phase 3) et que beaucoup de gens n'ont pas le désir d'être des cobayes ce qui peut se comprendre.

Bien à vous.

[ce message a été édité par Malphas le 10/09 à 13:39]

Michelle Mabel

10/09 (12:50)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Nephie a écrit :

> Le souci principal de cette thérapie génie est qu'elle
> est toujours en phase test (phase 3)
et que beaucoup de gens n'ont pas le désir d'être
> des cobayes ce qui peut se comprendre.


Ce sont encore des arguments antivax, désolée.
Le fait que tu parles de thérapie génique montre que tu ne sais pas du tout de quoi tu parles, et que tu ne te renseignes qu'auprès d'antivax.

Mais à part ça, il n'y a aucun soucis avec les antivax, hein...

Malphas

10/09 (13:45)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Michelle Mabel a écrit :

Ok, si tu veux. Mais cela reste une phase 3 d'un "vaccin" sur lequel on n’a aucune vision à long terme et la phase 3 ne finira qu'en 2023 et 2024 pour le Astrazeneca.
Seul le temps apportera les réponses.

> Le fait que tu parles de thérapie génique montre que tu ne sais pas du tout de quoi tu parles, et que tu ne te renseignes qu'auprès d'antivax.

"Il existe différentes techniques de thérapie génique, notamment le transfert de gène médicament, l’édition génomique, la modification de l’ARN, les cellules thérapeutiques ou encore les virus oncolytiques. En fonction de la technique utilisée, la thérapie génique permet d’importer la copie d’un gène fonctionnel dans une cellule cible, éliminer ou réparer un gène altéré directement dans la cellule, modifier l’ARN pour obtenir une protéine fonctionnelle, ou encore détruire des cellules tumorales."

Source : Site de Pfizer

> Mais à part ça, il n'y a aucun soucis avec les antivax, hein...

Je ne vois pas où est le souci.

[ce message a été édité par Malphas le 10/09 à 13:50]

Onawa

10/09 (13:58)

avatar

nombre messages : 8727

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Nouvelle Volupté

Disons que les vaccins à ARN messagers ne sont pas considérés comme de la thérapie génique. Sur le lien que tu nous transfère on n'explique pas qu'on fabrique des vaccins "géniques". Concrètement si c'est ça qui t'effraye, l'ADN du patient vacciné n'est pas modifié.

Michelle Mabel

10/09 (14:09)

avatar

nombre messages : 6389

Citoyenne

Palladium

Domicile : Santa Banana City

Nephie a écrit :

> Ok, si tu veux. Mais cela reste une phase 3 d'un "vaccin" sur lequel on n’a aucune vision à long terme et la phase 3 ne finira qu'en 2023 et 2024 pour le Astrazeneca.

Et est ce que tu sais à quoi correspond la phase 3, et pourquoi le vaccin est autorisé malgré que cette phase ne soit pas terminée ?

> Source : Site
> de Pfizer


Oui c'est cool mais ça n'a toujours rien à voir avec ce vaccin.

> Je ne vois pas où est le souci.

Bah le soucis c'est la désinformation, qui fait que des gens comme toi ne se vaccinent pas à cause des conneries racontées par les antivax.

Malphas

10/09 (15:06)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Michelle Mabel a écrit :

> Et est ce que tu sais à quoi correspond la phase 3, et pourquoi le vaccin est autorisé malgré
> que cette phase ne soit pas terminée ?

"La dernière étape, la plus importante, est la phase 3. Conduite sur des dizaines de milliers de volontaires, elle vise à mesurer l’efficacité et la sécurité du vaccin, et fait l’objet d’une surveillance très attentive.

Dans le cadre des deux vaccins contre le Covid-19 les plus administrés en France, ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna, les essais cliniques de phase 3 ont été menés à partir de juillet 2020 sur des dizaines de milliers de volontaires. Mais il n’a jamais été question d’interrompre ces études dès la publication des premiers résultats, en novembre."

C'était dans l'article que je t'ai linké plus haut.

Pour faire court, concernant la modification de l'ADN et si le vaccin est un vaccin classique ou une thérapie génique, les spécialistes/médecins/chercheurs ne sont pas d'accord entres eux donc on ne peut pas être sûr que vous ou moi avons raison.

Ganesh Joli-Coeur

10/09 (15:15)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Nephie a écrit :

Et dans ce même article :
Mais ces cas graves sont excessivement rares. Cette faible proportion est une « bonne raison de se faire vacciner », estime le professeur Molimard, cela sans craindre de passer pour un « cobaye ». Prudence, donc, face aux discours alarmistes.


La phase 3 se termine par la pharmacovigilance, ils surveillent les effets secondaires de tous les patients vaccinés, c'est pour ça qu'on remplit un questionnaire entre les deux injections. Il n'y a rien de suspect à ce qu'un médicament/vaccin quelconque soit mis sur le marché et que sa surveillance continue sur le long terme (jusque 2023-2024). Jusqu'à preuve du contraire, il n'y a toujours pas eu de scandale sanitaire alors que tous les vaccins ont des effets indésirables à deux mois maximums.

Du coup, par curiosité, c'est quoi ton délai pour que le recul soit suffisant sur ces vaccins ? (pour ma part, c'était 7 ou 8 mois environ).

Edit : après vérif, la pahse 3 abouti à l'autorisation de mise sur le marché. Du coup, pourquoi elle n'est pas terminée si le vaccin est déjà sur le marché ? [kD]

Essai de phase III : le produit a-t-il un effet thérapeutique sur un plus grand effectif ?
L’essai de phase III se fait sur une grande population de volontaires atteints de la maladie ciblée.

L’objectif est de confirmer la tolérance (en surveillant l'apparition d'éventuels effets secondaires qui seraient passés inaperçus lors des phases précédentes) et l’efficacité du candidat médicament (en comparant son efficacité à celle d’un placebo ou d’un traitement existant).
Le but est de déterminer dans quelles conditions d'utilisation le produit est le plus efficace.

Ce n’est que si l'analyse statistique des données recueillies a pu démontrer l’efficacité du candidat médicament, qu’un dossier de demande d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) est constitué auprès de l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Essai de phase IV : phase de pharmacovigilance
L’essai de phase IV est réalisé après la mise sur le marché du médicament. Cette phase de pharmacovigilance se déroule dans les conditions habituelles d'emploi définies par l'Autorisation de Mise sur le Marché du médicament.

L’objectif d’un essai de phase IV est d'affiner la connaissance du médicament (risques, bénéfices, conditions d'utilisation optimales), de mieux évaluer sa place dans la stratégie thérapeutique de la maladie ciblée et d'argumenter la révision de l'AMM tous les 5 ans.
Tant que le médicament est disponible sur le marché, les études de phase IV ne sont jamais terminées.


___

Ganesh 1,5 degré McGROgor, poids relou de #bavardage_et_divers du discord de Kraland Interactif
Jean-Pau' II [VV]

[ce message a été édité par Ganesh Joli-Coeur le 10/09 à 15:36]

Malphas

10/09 (15:44)

avatar

nombre messages : 904

Membre

Ganesh Joli-Coeur a écrit :

> Et dans ce même article :
Mais ces cas graves sont excessivement rares. Cette faible
> proportion est une « bonne raison de se faire vacciner », estime le professeur Molimard, cela
> sans craindre de passer pour un « cobaye ». Prudence, donc, face aux discours alarmistes.


Je ne me souviens pas qu'on ait parlé de cas grave.

> Du coup, par curiosité, c'est quoi ton délai pour que le recul soit suffisant sur ces vaccins
> ? (pour ma part, c'était 7 ou 8 mois environ).


Je n'ai pas de réponse à cette question.

> Edit : après vérif, la pahse 3 abouti à l'autorisation de mise sur le marché. Du coup, pourquoi
> elle n'est pas terminée si le vaccin est déjà sur le marché ?


Pas dans le cadre d'une AMM conditionnelle.

[ce message a été édité par Malphas le 10/09 à 16:05]

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19 n°2

1 | ... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | ... | 25