pied gauche

 

Politique & Société

Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67

Père Fusion

13/04 (22:50)

avatar

Membre

Yonabal le Manchot a écrit :

C'est très variable dans mon entourage médical. Ca dépend de la débrouillardise du médecin, de son réseau, du temps disponible à chercher. J'en ai qui ont été rapidement vacciné, d'autres qui peinent.

Pour répondre à John, on a pas franchement le choix du vaccin sur un centre donné (sinon Moderna [:+]). Par contre rien ne m'aurait empêché de faire un AZ en cabinet, si ce n'est qu'à chaque fois je trouvais toujours plus prioritaire dans ma patientèle (à mon âge j'ai peu de probabilité de décéder du Covid et je l'ai déjà fait une fois...) après, au bout d'un certain temps dans ce schéma de pensée (et une fois les vieux, gros et diabétiques vaccinés) j'ai vu arriver la date anniversaire d'mon Covid et je me suis dit que je ne pouvais pas parier sur une immunité éternelle (et mine de rien quand tu es absent 10 jours, ça se répercute sur les collègues et/ou les patients, sans parler du risque de Covid long. Sans compter de diminuer le risque d'être contagieux pour les patients fragiles/immunodéprimés etc.) donc autant piquer une dose en rab' d'EHPAD (et comme je n'ai pas à en refaire de 2ème dose, administrativement c'est moins chiant car sinon il aurait fallu en trouver une 2ème ailleurs dans un délai court)

Mais oui c'est un beau bordel. C'est un peu comme les lustucrus lors du 1er confinement. Tout le monde en veut. Faut tomber dans le rayon au bon moment. [3)]

[ce message a été édité par Père Fusion le 13/04 à 22:52]

Un[*b]curieux

13/04 (23:26)

avatar

Membre

Père Fusion a écrit :

> (à mon âge j'ai peu de probabilité de décéder du Covid et je l'ai déjà fait une fois...)

(Hors sujet, mais cette phrase était particulièrement bizarre à lire [:D])

Père Fusion

14/04 (02:10)

avatar

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

En effet...
Je suis le fils de Dieu Chevénement.[:=]

Liam M. T.

21/04 (10:00)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Structural

Les chiffres de contamination ne baissent pas du tout, les effets de mesure de "freinage" sont nuls, et pourtant ça parle de tout ouvrir dans trois semaines, l'école reprend Lundi. C'est moi ou ce gouvernement vit dans une réalité alternative ? Est ce qu'on s'est habitué à vivre dans une tension de réanimation à +100% ? Comment l'hopital tient ? Comment le gouvernement tient ? Est ce que les profs vont faire grève ? Est ce normal de contaminer tout ce monde pour maintenir le business à flot ? Est ce logique que la bourse crève des records, alimenté par de l'argent magique de la BCE qui part dans la spéculation (puisque les banques ne prêtent pas à des sociétés déjà sous PGE) ?

J'ai vraiment l'impression de vivre dans une réalité alternative en ce moment.

Megalion

21/04 (10:12)

avatar

nombre messages : 3933

Membre

Cubitus Von Mysti a écrit :

Si les effets des mesures font de moins en moins effet, c'est aussi parce que de moins en moins de gens les respectent. Maintenir des restrictions que peu de gens respecteront sera peu intéressant, et surtout risque de mener à faire tomber des gestes barrières critiques aussi bien que des trucs moins essentiels comme le fait de se faire une attestation à soi même. C'est pas forcément déconnant de freiner le confinement si derrière l’adhésion aux mesures de la population est très faible.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Liam M. T.

21/04 (10:25)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Structural

C'est vrai qu'il faut toujours s'en remettre à la responsabilité individuelle, n'est ce pas ? Le constat que je fais, moi, c'est que le gouvernement a perdu toute crédibilité, notamment en s'opposant frontalement aux scientifiques, en n'imposant aucune obligation aux entreprises pour le télétravail (dans mon entreprise, les déplacements professionnels sont autorisés par une attestation et je me déplace inter-région, je fais même des RDV clients physiques). La raison ? Il faut du résultat pour rembourser le LBO des actionnaires, je le sais je suis au Comité d'Entreprise.

L'ecole ? Aucune mesure sanitaire sérieuse n'a été prise : on a pas dédoublé les classes, fait de l'alternance, vacciner les professeurs en priorité. On a pas fermé les vols non plus, tout ceci est une grande blague en terme de gestion sanitaire : fin Décembre, le gouvernement a parié sur la vaccination pour freiner l'épidémie et c'est un échec cuisant. Une véritable catastrophe, et maintenant la réthorique ça va être de dire : les français ne respectent pas les gestes barrières ? Mais quelle blague, on s'entasse dans les métros pour aller bosser aux mêmes horaires, tous ensemble, et tu peux pas aller voir ton pote pour une soirée ?

Ce gouvernement s'est révélé des incapables notoires, pire que nos voisins Européens qui sont eux même des incapables. La vraie raison est que économie > sanitaire.

Mais moi ce que je comprends, c'est comment ils peuvent maintenir un calendrier comme cela avec les chiffres qui n'ont quasiment pas bougé. C'est quoi le plan, en fait ? Accepter 350 morts quotidiennement pour arriver à l'immunité collective ?

[ce message a été édité par Liam M. T. le 21/04 à 10:26]

Megalion

21/04 (10:27)

avatar

nombre messages : 3933

Membre

Cubitus Von Mysti a écrit :

> Le constat que je fais, moi, c'est que le gouvernement a perdu toute crédibilité

> Ce gouvernement s'est révélé des incapables notoires

Ben, justement, d’où le fait qu'il est relativement contre-productif d'insister à leur demander de nouvelles mesures.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Liam M. T.

21/04 (10:29)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Structural

Megalion a écrit :

Bien, on est donc d'accord toi et moi pour se mobiliser pour demander la dissolution de l'assemblée nationale et la démission du Président ?

Megalion

21/04 (10:36)

avatar

nombre messages : 3933

Membre

Cubitus Von Mysti a écrit :

En l'état actuel des choses il sera réélu. Et de toute façon entre le vaccin cubain de Mélenchon, le combo chloroquine/spoutnik de MLP et l'homéopathie de Jadot, on a pas le cul sorti des ronces.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Un[*b]curieux

21/04 (11:01)

avatar

Membre

Cubitus Von Mysti a écrit :

> L'ecole ? Aucune mesure sanitaire sérieuse n'a été prise : on a pas dédoublé les classes, fait
> de l'alternance, vacciner les professeurs en priorité.

Je réponds juste à ça (en tant que prof mais pas trop concerné vu que j'ai déjà eu le covid). Le problème de la vaccination des enseignant.e.s est un problème syndical important (puisque nous avons continué presque toute l'année à faire cours, en face des élèves, et que cela nous a mis dans une situation dangereuse). C'est une revendication juste pour nous protéger. Mais par contre, ça ne ferait certainement pas grand chose contre la circulation du virus : le virus circule entre les élèves, qui reviennent contaminer leurs familles le soir. À la limite, les enseignant.e.s peuvent plus facilement s'isoler des élèves que les élèves ne s'isolent entre elles/eux.

Je veux pas me plaindre qu'on prenne en considérations les conditions de travail des profs, hein, mais ce n'est pas un problème de santé publique, et la vaccination des profs ne correspond pas vraiment à une priorité (pas plus que pour le reste de la population qui est régulièrement en contact avec d'autres personnes, quoi).

De mon point de vue, les principaux problèmes sont :
- un flou artistique complet dans les mesures à suivre (le fiasco des annonces Blanquer de l'an dernier, il était systématiquement contredit dans la journée)
- les conséquences des réformes des années précédentes qui sont extrèmement peu robustes face à la situation. Par exemple, les groupes classe de spécialité qui prennent des élèves dans toutes les classes de l'établissement, ben scoop c'est pas terrible en cas de pandémie. Par exemple parcoursup devient d'une injustice flagrante quand les évaluations en contrôle continu ne peuvent pas être réalisées correctement.
- à cela s'ajoute que ces réformes étaient délétères en soi (ça mériterait un topic entier, tiens).
- les plateformes techniques pour le travail à distance sont sous-dimensionnées, rien n'a été pensé pour prendre en charge le pays entier. Je ne jette pas entièrement la pierre aux rectorats ou aux régions, vu que ce serait un peu idiot de surdimensionner les plateformes pour un problème qu'on espère ponctuel, mais il reste un déficit complet de compétences dans les établissement (aucun personnel dédié à l'entretien des machines dans mon établissement, on m'accorde vite fait du temps pour gérer 115 machines + 2 serveurs, et ce n'est pas ma compétence principale). Forcément, si on centralise les ressources, ben un plantage met en rade toute l'académie.
- et bien entendu, il y a un mépris absolu pour les collègues et leur travail, puisqu'on n'a jamais eu de délai pour se préparer à un confinement ou non. C'est hyper anxiogène.
Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67