pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Les articles de presse du jour

1 | ... | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | ... | 93

Megalion

13/04 (00:28)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Le débat pour savoir si Arnold est d'extrême droite dans l'onglet "discussion de la modération Pol&Soc" m'a rappelé cette polémique un peu débile concernant la caricature de Macron de Solé.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 13/04 à 00:34]

Satori[*n]9960

13/04 (01:06)

avatar

nombre messages : 9753

Membre

Megalion a écrit :

Mais là encore, il y a méprise : ce dessin n’était pas destiné à la couverture et le titre « Quoi qu’il VOUS en coûte », n’est pas de son fait. On ne peut donc pas lui prêter cette intention.


Mais ça, c'est un peu facile. Au delà que "ce ne soit pas de son fait", l'illustration, la première page, la phrase qui va avec, c'est comme dire "Mais non, pepe the frog c'est pas un emblème de l'extreme droite". Bha si. Et que contrairement à Pepe the frog, cette illustration n'a pas eu besoin d'aller sur 4chan ni d'être détournée pour qu'elle soit directement... comment dire. Oui, c'est une couverture qui est clairement anti-semite.

Que le magazine soit une "parodie" que l'auteur soit "très gentil", qu'il ne soit pas "au courant que", ne change rien au résultat.

Car si Siné se repaissait de l’ambiance de mitraille et des polémiques foireuses, ce n‘est pas le cas pour Solé


Par exemple, ça c'est... "Oui les nazis ils étaient méchants, mais jeanne-helga, elle, elle était juste la secrétaire du chef de camp à Auschwitz, elle ne savait pas que les papiers qu'elle remplissait pour son patron nazi envoyaient des milliers de gens à la mort : La fenêtre donnait de l'autre coté du camps", bref, a un moment, tu sais quand même pour qui tu fais tes dessins, tu ne peux pas feindre l'ignorance, le "je ne faisais que mon travail", le "je n'étais pas au courant", ça a des limites. Et pourtant c'est un peu la défense employée : De sa fenêtre il ne savait pas.
(c'est une véritable anecdote, soit dit en passant.)

Le style du dessin, le texte associé, c'est vraiment une très mauvaise défense que de dire que l'auteur est gentil. Et la conclusion...

Car c’est l’intention qui fait l’antisémite


Et bien... non ? C'est le fait qui compte. Surtout quand très clairement, le mag n'en est pas à son premier fait. Les blagues racistes, l'intention reste de "faire rire", mais ça n'en est pas moins raciste. Et tu ne peux pas dire "oui mais c'est pour rire".

___

The seagull / wonder if she is sad / left alone without being touched / by the blue of the sky / or the blue of the sea.

Megalion

13/04 (09:31)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Satori[*n]9960 a écrit :

> Oui, c'est une couverture qui est clairement anti-semite.

J'imagine que ça se base sur le fait qu'il y a absolument 0 référence à la judaïté (ou juifs. ou aux nazis, ou même autre) ni dans le texte ni dans le dessin?

> Et pourtant c'est un peu la défense employée : De sa fenêtre il ne savait pas.

Qu'il travaillait pour Hitler? Moi même je l’ignorais.

> Et bien... non ? C'est le fait qui compte. Surtout quand très clairement, le mag n'en est pas à son premier fait.

Ah? C'est quoi le premier fait? J'ai pas vu l'ombre d'un précédent reproche vis a vis du magazine.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 13/04 à 11:21]

Un[*b]curieux

13/04 (09:42)

avatar

Membre

Megalion a écrit :

> J'imagine que ça se base sur le fait que ça se base sur le fait qu'il y a absolument 0 référence
> à la judaïté (ou juifs. ou aux nazis, ou même autre) ni dans le texte ni dans le dessin?

Oui, c'est à dire que l'antisémitisme, comme d'autres formes de discriminations, s'inscrit dans un contexte culturel, et qu'on ne peut pas juger de l'antisémitisme d'un propos en faisant comme si ce contexte n'existait pas. Reprendre des codes de caricatures antisémites des années 30, involontairement ou pas, a un effet antisémite, et c'est bien de ça qu'il est question ici.

Megalion

13/04 (09:45)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

> Reprendre des codes de caricatures antisémites des années 30

Quels codes? Y'a aucun attribut juifs pourtant systématiquement présent dans les années 30 (Kippa, étoile de David, "Juif" en gros plan...). Je passe sur le fait que macron n'est pas juif de toute façon.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 13/04 à 09:46]

Ganesh Joli-Coeur

13/04 (09:51)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Megalion a écrit :

> Je passe sur le fait que macron n'est pas juif de toute façon.

Même si Macron est catholique, c'est un banquier Rothschild quand même, on peut pas faire plus (complot) juif dans l'inconscient collectif que les Rothschild. [:D]

___

Ganesh 1,5 degré McGROgor, poids relou de #bavardage_et_divers du discord de Kraland Interactif
Jean-Pau' II [VV]

Un[*b]curieux

13/04 (10:07)

avatar

Membre

Megalion a écrit :

> Quels codes?

Le nez crochu est une caractéristique omniprésente de la caricature du juif.

> Je passe sur le fait que macron n'est pas juif de toute façon.

Mais il est néanmoins indirectement vecteur d'attaques antisémites, par exemple par association avec la banque pour laquelle il travaillait : Exemple d'analyse ici

Megalion

13/04 (10:16)

avatar

nombre messages : 3950

Membre

Un[*b]curieux a écrit :

> Le nez crochu est une caractéristique omniprésente de la caricature du juif.

C'est aussi une caractéristique omniprésente de la caricature de personnes au nez pointu (comme, au hasard, Macron)



> Mais il est néanmoins indirectement vecteur d'attaques antisémites

C'est juste, mais quel homme de pouvoir ne l'a pas été? C'est une litanie assez fréquente de l’extrême droite de leur prêter un lien avec un "complot sioniste". C'est loin d'être une caractéristique spécifique à Macron.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Onawa

13/04 (10:46)

avatar

nombre messages : 8650

Ministre de l'Intérieur

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Pour rappel concernant le cas Macron :

2004 : Il intègre l'IGF et participe entre autres à une mission sur la « fraude aux prélèvements obligatoires et son contrôle »
2007 : Rapporteur adjoint de la commission Attali
2008 : Il devient banquier d'affaire (sur recommandation entre autres de Jaques Attali) dans une banque qui n'a pas de nom car ça serait antisémite de le dire.
2010 : Nommé par décret membre de la commission Attali (il est toujours banquier d'affaire)
2010 : Il devient associé gérant de la banque (donc il a des participations)
2012 : Il entre à l'Elysée & quitte une certaine banque en étant devenu multimillionnaire.
Juin 2014 : Il quitte l'Elysée sans avoir pu intégrer l'équipe Valls et profite de l'aide d'Alain Minc pour être nommé à un poste universitaire. Il ira aussi faire un tour à la sillicon valley avec son pote Xavier Niels qu'il a connu par hasard lors d'un bal musette à Melun et non pas à la banque XXX car ça serait antisémite de prononcer ce nom.
Août 2014 : Il devient Ministre de l'Economie indépendant de toute influence en n'étant passé que par des banques qui ne portent pas de nom.
2017 : Il est élu Président de la République après avoir fondé un mouvement à lui tout seul, capable de financer son élection à hauteur de 16.8M€ dont 50% en provenance de "grands donateurs".

Qu'on puisse dénoncer les fantasmes antisémites des uns ne doit pas nous faire perdre de vue que ce genre de pantouflage est scandaleux. Qui sait désormais à qui il doit son actuelle position, sa fortune et son statut social, et comment cela affecte-t-il ses décisions ni de droite ni de gauche ?

Pour ma part je suis pas étonné que le nom de la banque soit ressorti pendant la Présidentielle, après la présidentielle, et ça ne m'étonnerait pas qu'on en reparle après son mandat notamment en ce qui concerne le financement magique de son petit mouvement de merde.

Raton en Iska

13/04 (11:53)

avatar

Modérateur

Onawa a écrit :

Qu'on puisse dénoncer les fantasmes antisémites des uns ne doit pas nous faire perdre de vue que ce genre de pantouflage est scandaleux. Qui sait désormais à qui il doit son actuelle position, sa fortune et son statut social, et comment cela affecte-t-il ses décisions ni de droite ni de gauche ?


Je ne sais pas si on peut parler de scandale pour quelque chose qui semble être structurel depuis au moins les années 90...
Plus précisément, d'après cette enquête qui a fait assez grand bruit en 2017, 55% des inspecteurs des finances ont pantouflé dans le privé, dont 33% dans le secteur bancaire, avec en outre un bon tiers passé par les cabinets ministériels. Des 330 inspecteurs recensés, il n'y en a que 80 qui travaillent encore à Bercy.

Forum > Politique & Société > Les articles de presse du jour

1 | ... | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | ... | 93