Organisation

M.L.P.

M.L.P. (indice de gloire : 25)

Empire : Confédération Libre

Siège : Acropole - Forum - Bibliothèque [18,6]

Fermé (adressez-vous au responsable pour en faire partie)

Ruban Non Exigé


Mouvement de Libération des Poissons
(et autres espèces marines et d'eau douce)


Le Mouvement de Libération des Poissons et autres espèces marines, d'eau douce, sous-marines, super-marines-si-vie-aquatique, d'aquarium, terrestres mais sous la mer, aérienne en lien avec la mer et autres assimilés, couramment appelé le MLPAEMEDSMSMSVAATMSMALAMAA ou, pour faire plus court et plus marketing le MLP (même si cela provoque toujours quelques dissensions dans l'organisation) a été fondé sous l'initative de Alban le hareng, Ginette la mouette, Ghislaine la baleine et Paulette Chalifour l'humanoïde nageuse.

Les objectifs de M.L.P. sont simples. L'organisation a pur but de promouvoir la reconnaissance des territoires marins et d'eau douce et de demander l'arrêt du dédain général des problématiques de ces territoires par les espèces purement terrestres et les territoires émergés.

Les mesures principales proposées par le M.L.P. sont :
1/ Inclusion des mers dans les politiques gouvernementales, c'est à dire reconnaissance de leur statut de province, nomination d'un gouverneur et investissement massif dans les infrastructures locales,
2/ Contrôle de la pêche dans le but d'interdire purement et simplement la pêche non-sélective : il est honteux d'interdire les combats entre citoyens terrestres et d'accepter que des terrestres tuent des congénères aquatiques sans raison fondée. Les seules raisons tolérées et tolérables pour la pêche devront être : s'en prendre à des personnes méchantes ayant mérité de se prendre une rouste, arrêter un hors-la-loi et vengeance d'un poisson qui aurait agressé sa grand-mère ou quelconque membre de sa famille,
3/ Mise en place d'une police de proximité dans les zones maritimes gangrénées par l'insécurité des gangs de saumon ou de requin,
4/ Investissement des la vie associative des zones maritimes défavorisées (Poulpistan, Cinq Pics) dans permettre aux espèces présentes de s'en sortir plus aisément et au long terme, de limiter le trafic d'algues rouges,
5/ Installation d'une piscine oxygénée de dimensions minimales de 1200x100x20 mètres dans tous les bâtiments publics pour accueillir les concitoyens aquatiques devant régler de la paperasse administrative sans risquer leur vie et recrutement de fonctionnaires aquatiques pour permettre une meilleure communication,
6/ Autorisation des réunions non mixtes pour les espèces aquatiques voulant discuter du racisme qu'elles subissent sans être embêtées par les espèces terrestres ne voulant pas comprendre leurs problèmes.

Triton Sage (rang 6)

Paulette Chalifour

Grenouille (rang 5)

Mortimer

Fermer