pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Est ce que l'individu parviendra à vaincre cette chimère qu'est l'idéologie ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Arnold Schwartzenprout

01/10 (13:01)

avatar

nombre messages : 7024

Membre

Megalion a écrit :


> Oui, tu as dit que ...

Pas exactement non. J'ai répondu à un précédent intervenant qui semblait dire qu'on pouvait faire de la politique au quotidien par nos actions en pointant du doigt les limites à l'action politique individuelle. Si tu n'es pas d'accord avec ces limites, expliques toi mais évite d'extrapoler stp.

En revanche, tu sembles dire que tous ceux qui ont voté, le font en adhérant totalement à l'idéologie défendue par leur candidat, chose dont je doute fortement, et c'était le sens de mon propos : les électeurs de Fillon, MLP ou Macron sont ils tous masochistes, racistes, crédules ? Pensent ils tous que ce qu'il faut pour le pays c'est de l'austérité et revenir sur les acquis sociaux et flinguer les immigrés ou autres catégories (ces salauds de chômeurs, de retraités dorés ou d'handicapés) qui bénéficient de notre système social, sans jamais remettre en cause le fait que les richesses sont tout simplement mal redistribuées et sont concentrées par les plus riches ?
Si c'est le cas, ce que tu sembles penser puisque d'après toi c'est juste moi qui n'admets pas les choix autres que les miens, que faut il en déduire ? Si ce n'est pas le cas, que faut il en déduire également ?

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Gâterie

01/10 (15:10)

avatar

nombre messages : 11408

Membre

Nain Satiable a écrit :

> Il est
> en effet bien plus facile de, quand on rentre du boulot (quand on en a un), jouer à des jeux,
> de regarder la télé-réalité ou des films d'action, de boire des bières, de discuter de la pluie
> et du bon temps, de regarder des matchs de foot ..., plutôt que de lire des bouquins philosophiques
> de Hume, Descartes, Locke, Aristote ..., ou des traités économiques, de lire les rapports de
> la cours des comptes ou même de se mettre à la page sur les questions scientifiques.

...

Alors ça, c'est une réflexion de nanti qui fout rien de ses journées (et qui a tout le temps de lire Aristote sur son temps libre) ou je m'y connais pas.

Spoiler


___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 01/10 à 15:19]

Sylvius de Napline

01/10 (18:33)

avatar

nombre messages : 4474

Membre

Gâterie a écrit :

> il accélère en un un instant à la vitesse de la lumière, voyage 4 ans

4 ans pour qui ? Pour le vaisseau et son équipage il me semble d'après la suite.

> il est donc impossible qu'elle arrive à côté du vaisseau en moins moins de 4 ans.

Je ne comprends pas pourquoi. Les distances se contractent quand ils accélèrent, d'où le fait que l'espace devienne plat. La distance entre le vaisseau et la destination se raccourcit et l'équipage a donc besoin de moins de temps pour la parcourir. C'est seulement pour l'observateur extérieur, par exemple positionné sur la planète de départ, que le voyage prend quatre ans. Pour le photon, le voyage est instantané ; pour l'observateur extérieur, le photon met quatre ans à voyager. Enfin, c'est ce que j'ai compris de la relativité restreinte, il me semble que tu as fait plus de physique que moi.

[ce message a été édité par Sylvius de Napline le 01/10 à 18:36]

Gâterie

01/10 (19:45)

avatar

nombre messages : 11408

Membre

Sylvius de Napline a écrit :

Spoiler


A vrai dire il faudrait peut-être déplacer sur Sciences ? Mais je suis pas trop sûr d'y trouver plus d'expert... :/ Alors qu'ici on a apparemment des gens qui ont pris le temps d'étudier tous les sujet du monde - y compris la relativité générale.

___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 01/10 à 20:30]

Nain Satiable

01/10 (19:52)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Gâterie a écrit :

Le temps de travail moyen d'un salarié en France a été estimé à 1 482 heures par an en 2015, selon l'OCDE. N'essaye pas de me faire croire que ça ne laisse pas le temps à la grande majorité d'étudier, genre rien que 1h par j en moyenne, en comptant les congés et les week-end. Tout le monde n'est pas cadre supérieur overbooké, ou entrepreneur.
Parce que bon, tu m'excuseras, mais avoir un avis économique sans comprendre rien que le concept d'inflation, sans parler de création monétaire par le crédit, cela me fait doucement rigoler. Et je ne parle pas de comprendre le détail, juste avoir une vague idée de ce qu'il en est. Et pour cela, il suffit de lire 2-3 bouquins sur le sujet (même si plus permet d'avoir différents avis sur le sujet).

Et pour Arnold, je crois que c'est un cas désespéré. Je pourrais développer mon propos sur l'intérêt de "l'austérité", en gros faire des économies (principalement en amont, car plus c'est tard, plus l'austérité sera violente en raison d'un effet boule de neige), mais ce serait bien trop long et ce n'est clairement pas le sujet ici.

Mais personnellement, je partage le questionnement de Megalion sur l'intérêt de ce sujet. Ne serait-ce pas un simple sujet pour se plaindre que tout le monde n'est pas d'accord avec son auteur?

Sinon j'ai une question: quelle est la différence entre l'apprentissage de valeurs communes nécessaires à la vie en société, et l'endoctrinement? Vous avez 4 heures.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

[ce message a été édité par Nain Satiable le 01/10 à 19:53]

Arnold Schwartzenprout

01/10 (20:25)

avatar

nombre messages : 7024

Membre

Nain Satiable a écrit :

>Je pourrais développer mon propos sur l'intérêt de "l'austérité", en gros faire des économies (principalement en amont,
> car plus c'est tard, plus l'austérité sera violente en raison d'un effet boule de neige), mais
> ce serait bien trop long et ce n'est clairement pas le sujet ici.

Oh non, au contraire, fais toi plaisir et explique moi l'intérêt de l'austérité alors que la création de richesses n'a jamais cessé et qu'on assiste à une augmentation de l'enrichissement record chez les plus riches.
Et n'ait crainte, ça a un rapport direct avec le sujet, même si je peux concevoir que ça t'échappe et que tu préfères le "yaka étudier bande de fainéants". Quand on parle de s'émanciper de l'idéologie, ce n'est pas en fumant de la drogue mais en constatant ce qui existe, dans le monde réel. Peut-être n'as tu pas compris que je parle ici du choix de plus de 40 % des votants qui ont donné leur vote à deux mecs qui ont prôné l'austérité et que ça pose question tout de même vue la conjoncture économique, où on te bassine avec une crise qui visiblement n'impacte pas tout le monde de la même façon...

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Megalion

01/10 (20:44)

avatar

nombre messages : 3389

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> Si tu n'es pas d'accord avec ces limites, expliques toi mais évite d'extrapoler stp.

C'est le principe de penser que les gens qui ne votent pas comme toi sont limités qui me pose problème. La nature des limites m'indiffère. Tu aurais pu choisir un autre assortiment, ç'aurait été pareil.

> En revanche, tu sembles dire que tous ceux qui ont voté, le font en adhérant totalement à l'idéologie défendue par leur candidat, chose dont je doute fortement

Il n'est pas nécessaire pour quelqu'un d'adhérer complètement à l'idéologie du candidat pour voter pour lui: il suffit que cette idéologie lui corresponde d'avantage que celle des autres candidats, et il peut également suffire qu'un seul aspect de cette idéologie suffise. Par exemple, un électeur europhile qui ne s'imagine pas en dehors de l'Union Européenne aurait été très limité dans ses choix, peu importe ses autres critères idéologiques. Un électeur qui aurait voulu un retour au Franc, idem.

> et c'était le sens de mon propos : les électeurs [Blablabla, j'étale mes opinions comme s'il s'agissait de faits vérifiables] les plus riches?

> Si c'est le cas, ce que tu sembles penser puisque d'après toi c'est juste moi qui n'admets pas les choix autres que les miens, que faut il en déduire ?

Que tu as un problème d'égo. Et que celui-ci t'aveugle au point que tu ai une difficulté à effectuer une lecture pragmatique du monde, confondant tes opinions et les faits, réduisant tes adversaires à des gens limités. Si tu ne comprends pas pourquoi d'autres personnes votent pour MLP, Fillon, Macron ou Mélenchon, c'est toi qui est limité. Par la conjugaison de tes opinions et de ton égo.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 01/10 à 20:51]

Arnold Schwartzenprout

01/10 (22:00)

avatar

nombre messages : 7024

Membre

Megalion a écrit :


> C'est le principe de penser que les gens qui ne votent pas comme toi sont limités qui me pose
> problème.

Alors tu préfères jouer à l'idiot et détourner mes propos ou plus loin à les réduire à une problème d'égo (l'hôpital qui se fout de la charité entre nous) plutôt que de répondre à quelque chose de simple. Je vais donc te le demander différemment : pour toi il n'y a donc aucune limite à faire de la politique, c'est ça ?

Après, quand tu auras dépassé le stade de l'ad hominem, on pourra enchainer sur la compréhension de pourquoi les 2/3 des votants ont donné leur vote à Fillon, Macron et MLP et faire le rapport avec l'individu face à l'idéologie. J'ai un peu peur que ta réponse ressemble à ça... , ce qui expliquerait que tu préfères l'ad hominem.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

[ce message a été édité par Arnold Schwartzenprout le 01/10 à 22:00]

Faye Strudel

01/10 (22:07)

avatar

Intendante Caraïbes

Palladium

Domicile : Les Îles Sandwich

Arnold Schwartzenprout a écrit :

ad hominem


Tu ne cesses de répéter ad hominem. Pourtant Megalion ne répond qu'à tes arguments, il ne te dit jamais que la semaine dernière tu as dit ci ou ça, ou que tu penses ceci parce que telle classe sociale ou autre. Si on excepte la nomination de Lassalle.

Un ad hominem, ce n'est pas juste attaquer les arguments de l'autre, c'est les discréditer du fait de la personne qui les a émis.

Megalion

01/10 (22:20)

avatar

nombre messages : 3389

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> Pour toi il n'y a donc aucune limite à faire de la politique, c'est ça ?

Le non-respect de la liberté d'expression, incluant le recours à la violence, l'intimidation, la corruption sont mes seules limites connues pour que n’importe qui puisse faire de la politique, oui.

> ça...

J'ai pas compris le rapport avec tout ce que j'ai pu dire.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 01/10 à 22:23]

Forum > Politique & Société > Est ce que l'individu parviendra à vaincre cette chimère qu'est l'idéologie ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7