pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La peine de mort

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | ... | 23

Gizz

16/05 (10:03)

avatar

nombre messages : 594

Citoyen

Kraland

Domicile : Triangle d'Or

Ranadal a écrit :

Nain Satiable a écrit :
> Des arguments dans le sens de la peine de mort, par exemple, il y en a un paquet.

Nope, aucun. Mais si tu veux en discuter, ouvre un sujet, et explique rapidement rien qu'un seul argument avec une source.


Ça m’intéresse, donc j'ouvre un sujet.

[ce message a été édité par Gizz le 16/05 à 10:03]

Darjeeling WinterGarden

16/05 (11:28)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

- Une personne morte ne récidive pas.
- Moins de population en prison.
- Effet dissuasif.
- Contentement des victimes et familles des victimes.
- Affichage clair d'une tolérance zéro vis à vis de certains crimes.

Onawa

16/05 (11:44)

avatar

nombre messages : 7669

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

Darjeeling WinterGarden a écrit :

> - Une personne morte ne récidive pas.

Indéniable. (D'ailleurs elle ne parle plus et n'est donc plus en mesure d'être tenue pour responsable d'autres affaires non résolues.)

> - Moins de population en prison.

C'est proportionnel au nombre d'exécutions. Aux USA en 2017, 17 personnes ont été exécutées. Vu la population carcérale, je suis pas sûr qu'on parle de résoudre un problème de surpopulation carcérale. A moins bien sûr d'exécuter tout contrevenant à la loi.

> - Effet dissuasif.

Ca reste à démontrer. Source ?


> - Contentement des victimes et familles des victimes.

Ca n'est pas comme ça que fonctionne la loi la plupart du temps, à quelques exceptions près où l'on offre à la famille le choix de pardonner ou non le coupable d'un crime.

> - Affichage clair d'une tolérance zéro vis à vis de certains crimes.

Oui.


Pour résumer, ce qu'on sait à présent avec certitude c'est qu'on limite la récidive des crimes soumis à peine capitale, et qu'on affiche une tolérance zéro vis à vis de certains crimes. Le reste, c'est pas franchement clair. La criminalité d'un pays dépend de tellement de facteurs qu'il est difficile d'évaluer l'impact de la peine capitale.

___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

[ce message a été édité par Onawa le 16/05 à 11:52]

Gâterie

16/05 (11:46)

avatar

nombre messages : 11400

Membre

Ce message a été modéré

Merci d'éviter les insultes. Message reformulé.

[modéré par Crispal le 16/05 à 17:19]

Darjeeling WinterGarden a écrit :

> - Moins de population en prison.

A prouver.

Ca peut sembler contre-intuitif, mais aux USA par exemple il y a chaque année plus de condamnation à mort que d'exécution. Donc les condamnés s'accumulent. Et devine quand est-ce qu'ils sortent de prison et libèrent une place ?

> - Effet dissuasif.

A prouver. Un tel effet n'a jamais été mis en évidence, et l'utilisation des modèles économiques en vogue prévoit que ça n'a pas d'effet.

> - Contentement des victimes et familles des victimes.

Pas systématiquement. Il existe des associations de familles de victimes qui luttent contre la peine de mort - et qui sont atterrées qu'on leur inflige d'être partie prenante dans la mort d'un homme en plus d'avoir à supporter leur perte.

Bien évidemment, par "pas systématiquement", je veux dire "jamais". Penser une seconde que quelqu'un qui a perdu son fils ou sa fille est "contenté" sous prétexte que quelqu'un d'autre meurt ... Le fils ou la fille, il reste mort, hein.

> - Affichage clair d'une tolérance zéro vis à vis de certains crimes.

Ca veut dire quoi, "tolérance zéro" ? Que tu trouves tous les coupables ?

___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 16/05 à 12:00]

Ranadal

16/05 (12:44)

avatar

nombre messages : 959

Membre

Darjeeling WinterGarden a écrit :


> - Une personne morte ne récidive pas.

Une personne condamnées à vie non plus. Une personne ré-insérée non plus dans les très grande majorité des cas, et avec un effet piositif net sur la société.


> - Moins de population en prison.

Comme déjà dit par les autres, faux. Quand bien même ce serait le cas, c'est pas un argument. (a moins que tu détaille en quoi c'est positif, dans quel cadre, quel objectif, pourquoi, etc...)


> - Effet dissuasif.

Faux, ça a déjà été démontré par de nombreuse études, et les quelques dernière étude qui avait montré des effets inverse ont depuis été débunkées (exemple).


> - Contentement des victimes et familles des victimes.

Déjà ça demanderais une source comme affirmation, mais en plus c'est pas un argument du tout puisque ce n'est pas du tout l'objectif de la justice, complètement à coté de la plaque.


> - Affichage clair d'une tolérance zéro vis à vis de certains crimes.

Idem ci-dessus, c'est pas du tout l'objectif de la justice, à coté de la plaque.

___

Je panse donc j'essuie.

[ce message a été édité par Ranadal le 16/05 à 12:45]

Darjeeling WinterGarden

16/05 (15:20)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

Ce message a été modéré

Préférez signaler les messages insultants

[modéré par Crispal le 16/05 à 17:23]

Gâterie a écrit :
> Penser une seconde que quelqu'un qui a perdu
> son fils ou sa fille est "contenté" sous prétexte que quelqu'un d'autre meurt ... Le fils ou la fille, il reste mort, hein.


Penser une seconde qu'on peut présumer des pensées de toutes les personnes concernées ...
Mais j'imagine que tu peux te permettre ça parce que tout le monde est cohérent, réfléchit de la même manière que toi, et que tu les connais tous, que tu les as tous entendus dire qu'ils n'étaient pas soulagés, et qu'il n'y a jamais eu personne pour dire qu'il était content que le criminel ait été tué.
Du coup, ça invalide totalement cet argument, en effet.


Ranadal a écrit :
> Idem ci-dessus, c'est pas du tout l'objectif de la justice, à coté de la plaque.


Ce qui est à coté de la plaque ce n'est pas de présumer de l'objectif de la justice ?
Quelle justice ?
En quoi la justice à quoi que ce soit à voir avec la mise en place ou le retrait de la peine de mort ?


Au passage, continuez à être exécrables quand vous parlez aux gens, C'est nickel !
[3)]

[ce message a été édité par Darjeeling WinterGarden le 16/05 à 15:21]

Daska

16/05 (15:34)

avatar

nombre messages : 6479

Membre

Personnellement ça ne m'étonne pas qu'on ait en général pas très envie d'être sympathiques avec les partisans de la peine de mort.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Grabuge Tripenfer

16/05 (15:37)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Bottine

Darjeeling WinterGarden a écrit :

Du coup, ça invalide totalement cet argument, en effet.


Pour être honnête cela invalide également le tien puisque tu considères que la peine de mort pourrait contenter les familles des victimes. Or, tu n'en sais rien également.

Ranadal

16/05 (15:42)

avatar

nombre messages : 959

Membre

[corrections d'orthographe et/ou de mise en page par Crispal le 16/05 à 17:25]
Darjeeling WinterGarden a écrit :

> Ce qui est à coté de la plaque ce n'est pas de présumer de l'objectif de la justice ?


L'objectif de la justice n'est pas de venger, sinon ce ne serait plus, par définition, la justice.

Si je met un coup de pied dans la jambe et que je la casse, le role de la justice sera d'une part de décider si je suis un danger ou pas pour la société, et si je dois être mis à l'écart ou non. Et d'autre part d'estimer la réparation qu'il convient de t'accorder pour le tord que tu auras subi.
A aucun moment le role de la justice sera de te venger en me cassant la jambe.

Il faut bien comprendre ça pour pouvoir discuter de la peine de mort, sinon ce sera nécessairement à coté de la plaque.

Il est certainement possible pour nous de nous exprimer avec plus de finesse, mais il ne faut pas confondre un désaccord avec un manque de respect. Si je te dis qu'un de tes arguments est à coté du sujet, ce n'est pas un manque de respect, c'est un constant factuel. Si tu n'es pas d'accord, libre à toi d'expliquer pourquoi tu pense que ça l'est.

___

Je panse donc j'essuie.

Onawa

16/05 (15:44)

avatar

nombre messages : 7669

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

[corrections d'orthographe et/ou de mise en page par Crispal le 16/05 à 17:27]
Darjeeling WinterGarden a écrit :


> Penser une seconde qu'on peut présumer des
> pensées de toutes les personnes concernées ...

A la limite on s'en fiche un peu de ce que pensent ou veulent les personnes concernées, et pour me justifier, je te renvoie à ta remarque suivante :


> Ce qui est à coté de la plaque ce n'est pas de présumer de l'objectif de la justice ?

La justice n'est pas une entité déique aux voies impénétrables. c'est un outil mis en place par la société pour se réguler. Faire appliquer les lois, sanctionner les comportements illégaux.

Bien sûr, je ne cherche pas à définir ce qu'est la justice au sens large, philosophique, moral, ou whatever, mais ça n'est pas vraiment prétentieux en soit de dire que cette institution a bien quelques objectifs, et surtout, une approche. Du coup, en France, la sanction concerne surtout le justiciable et la société, pas les victimes/familles des victimes. L'indemnisation est déterminée à cet effet, mais pas la sanction.

Demande toi si cela aurait un sens de demander à une victime spoliée, brutalisée ou traumatisée de déterminer la peine à exercer envers le justiciable ? Ces personnes sont-elles les mieux placées pour prendre une décision qui s'appuie sur le rationnel ? Combien de personnes se parent de velléités staliniennes quand on les double dans la file d'attente ou quand le chat du voisin vient faire caca dans leur jardin ? Alors imagine un peu dans les cas les plus extrêmes.

En conséquence, doit-on parler de la peine de mort dans une approche ouverte, ou se concentrer uniquement sur le système judiciaire Français ?


___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

Forum > Politique & Société > La peine de mort

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | ... | 23