pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Trisomie 21, dépistage et décision d'avortement

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Nain Satiable

24/03 (21:42)

avatar

Citoyen

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Artémis El Undril a écrit :

Pas besoin de t'excuser, et encore moins de faire de la lèche à Nørd Ike (ça m'a fait bien rire d'ailleurs). Tu as raison de vouloir exprimer ton opinion et de chercher le débat.
Je dois bien avouer que ça faisait très "borné" tes interventions, mais rien de bien choquant par rapport à la quasi totalité des intervenants ici. Tu as bien dû le remarquer.

Sinon pour revenir au sujet, c'est bien beau le blabla sur accepter la différence, mais ça ne répond pas trop à ma question. Les généralités dogmatiques qui puent le conformisme, ça n'a jamais eu trop d'effet sur moi. Et la morale du faible si chère à Nietzsche, j'ai beau baigner dedans comme beaucoup, j'essaye d'en sortir au maximum. Pourquoi "accepter la différence" dans ce cas serait une bonne chose?
Les principes catégoriques moraux, si chers à Kant, je ne les accepte que quand on a argumenté suffisamment pour prouver que, dans la plupart des cas où il faut agir en temps limité et sans toutes les informations, c'est le choix le plus avisé pour atteindre un but. Une forme de doctrine en somme, ou de choix par défaut.
Alors oui, on peut se dire que ces mutations pourront être utilisées à l'avenir. Mais déjà la probabilité est incertaine, ensuite il est possible de ne garder qu'un nombre limité de spécimens, voire de ne garder que des parties de l'organisme, comme des cellules. Ensuite, on peut argumenter qu'effectivement, la variété de parcours et de visions des choses, peuvent être un atout. Mais dans ce cas, cet atout vaut-il le coût associé?

Et concernant le confort, désolé si je n'ai pas précisé que j'utilisais le terme de confort dans un sens général. Il ne s'agit pas simplement du confort matériel. La question est donc, vaut-il mieux moins de vies à qui on peut fournir plus de "choses" qu'elles désirent, ou plus de vies? Sachant que c'est plus complexe que cela, comme je l'ai déjà expliqué, car plus de vies peut aussi avoir des avantages, car plus de main d’œuvre et de cerveaux.

PS: Et concernant la viabilité, le débat sémantique me semble totalement inutile. Parce que bon, il y a une différence évidente entre un être qui va mourir dans les jours qui suivent, et un être qui peut vivre des années, qu'importe les conditions.
Et je doute que ça fasse avancer le débat que d'essayer de trouver la limite de chacun. Parce que bon, dans ce cas là, un être humain quelconque est-il viable? Voire un être vivant en général?

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

[ce message a été édité par Nain Satiable le 24/03 à 21:46]

Emile Loir

25/03 (14:50)

avatar

Membre

Nain Satiable a écrit :



PS: Et concernant la viabilité, le débat sémantique me semble totalement inutile.


Ben t'as juste totalement loupé le point de désaccord entre Artémis et moi alors.

De mon point de vue l'IMG pour les trisomiques est justifiée parce que c'est une maladie incurable qui affecte considérablement l'individu, tant d'un point de vue physique (cF post précédent) que d'un point de vue social, la déficience mentale étant de manière assez évidente un problème.

Du point de vue d'Artémis, le trisomique est un individu qui est juste un peu différent de la norme sociétale, et du coup l'IMG est un meurtre déraisonné dans ce cas.

Mais si Artémis a raison, où doit-on placer la barre "Foetus viable" "Foetus pas viable"? Parce que la trisomie n'est pas JUSTE une histoire de déficience mentale, mais aussi d'un point de vue physiologique, un réel problème pour la durée de vie.
Si Artémis a raison, il remet en causes les règles actuelles de l'IMG, et j'apprécierai donc qu'il donne les limites qui lui semble éthiquement plus raisonnable.

Nain Satiable

27/03 (18:40)

avatar

Citoyen

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Emile Loir a écrit :

Ok, je comprends, mais dans ce cas il ne faut alors pas utiliser le terme de "viable", qui me semble alors inapproprié, et qui donc peut créer un quiproquo.
A moins d'exprimer, comme tu viens de le faire, le sens qu'il prenait pour toi dans ce cas. Mais je doute que ce soit le même sens qui a été utilisé précédemment.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

[ce message a été édité par Nain Satiable le 27/03 à 18:40]

Darjeeling WinterGarden

23/04 (12:04)

avatar

Préfète de Police Gradistan

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

Onawa a écrit :
> Êtes-vous favorable à l'avortement dans le cas de causes thérapeutiques, ou y voyez-vous une forme d'eugénisme ?


Je suis favorable à l'avortement, sans condition. Pour moi, une personne devrait pouvoir accéder à l'avortement tant qu'elle n'a pas accouché, et ce sur simple demande de sa part, sans que ça pose le moindre souci.
Et j'imagine que ça rejoint, dans ma tête en tout cas, le fait que je sois pour l'euthanasie.

[ce message a été édité par Darjeeling WinterGarden le 23/04 à 12:06]

Poungi[*j]

18/05 (22:45)

avatar

nombre messages : 6121

Animateur

Darjeeling WinterGarden a écrit :

Mouais.
Tu ne vas pas avorter à 38 semaines non plus. Faut pas déconner.
Il existe tellement de moyen de contraception et d'autres moyens pour les "accidents", genre pillule du lendemain.
Que passe un certain délais c'est normal que ce soit interdit.

Les poulets, c'est nous ! Les pigeons, c'est vous !
Est-ce que la vie c'est de prendre des balles avec ta femme en conduisant ?
Ici la concurrence n'existe pas !

Emile Loir

18/05 (23:11)

avatar

Membre

Poungi[*j] a écrit :


Que passe un certain délais c'est normal que ce soit interdit.


Pourquoi?
Qu'est-ce qu'il fait que jusqu'à X semaines c'est ok d'avorter, mais après ça l'est plus, pour toi?

Warrior 666

20/05 (13:02)

avatar

Citoyen

Confédération Libre

Domicile : Tribunal Cybermondial

Emile Loir a écrit :

> Poungi[*j] a écrit :
>

Je vais me risquer de répondre pour lui. Parcerque au bout de 3 mois le fœtus commence à ressembler à quelque chose de vaguement humain ?

[ce message a été édité par Warrior 666 le 20/05 à 13:14]

Darjeeling WinterGarden

20/05 (13:16)

avatar

Préfète de Police Gradistan

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

Poungi[*j] a écrit :
> Tu ne vas pas avorter à 38 semaines non plus.

Si. C'est techniquement possible de le faire, c'est actuellement pratiqué en cas d'interruption médicale, et je ne vois pas de raison valable pour l’empêcher.

Warrior 666

20/05 (13:22)

avatar

Citoyen

Confédération Libre

Domicile : Tribunal Cybermondial

Darjeeling WinterGarden a écrit :

"En cas d'interruption médicale". Entièrement d'accord. Ca correspond à une anomalie dans la grossesse.
Par contre je vois pas du tout l'intérêt à l'élargir si le foetus est en bonne santé ? Ca tombe bien c'est interdit par la loi.

[ce message a été édité par Warrior 666 le 20/05 à 13:24]

Darjeeling WinterGarden

20/05 (18:09)

avatar

Préfète de Police Gradistan

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

Allonger la période de prise de décision de la personne portant l'enfant.

Forum > Politique & Société > Trisomie 21, dépistage et décision d'avortement

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6